Présentation de l’Albanie

Partager

Présentation

Données générales

ALBANIE {JPEG}

Nom officiel : République d’Albanie
Nature du régime : république parlementaire
Chef de l’État : M. Ilir Meta (en fonction depuis juillet 2017)
Premier ministre : M. Edi Rama (en fonction depuis septembre 2013, confirmé dans ses fonctions à la suite des élections de 2017)

Données géographiques

Superficie : 28 748 km2
Capitale : Tirana
Villes principales : Durrës, Fier, Vlora, Elbasan, Shkodra, Korçë
Langue officielle : albanais
Monnaie : le lek (1 € = 121.60 lek)
Fête nationale : 28 novembre

Données démographiques

Population (2019) : 2,86 millions d’habitants
Densité : 100,1 hab/km
Croissance démographique (2019) : - 0,6 %
Espérance de vie (2018) : 78,9 ans (source : Eurostat)
Taux d’alphabétisation (2018) : 99 % (source : UNESCO)
Religions (recensement 2011) : musulmane (environ 56,7 %), orthodoxe (environ 6,8 %), catholique (environ 10 %), Bektashi (2,1 %)
Indice de développement humain (2019) : 0,791 selon le PNUD (69e rang mondial)

Éléments d’actualité

Politique intérieure

La situation politique en Albanie est marquée par une nette polarisation entre la majorité et l’opposition. La plupart des députés des principaux partis d’opposition ont renoncé à leurs mandats en février 2019. Leurs sièges au Parlement ont été en grande partie repris par leurs colistiers des législatives de 2017 qui ont été exclus de leur parti et ont fondé un nouveau groupe d’opposition parlementaire. Les élections municipales du 30 juin 2019 ont eu lieu dans un contexte tendu : d’une part, elles ont été boycottées par les principaux partis d’opposition (Parti démocratique et Mouvement socialiste pour l’intégration), d’autre part, le président de la République a décrété l’annulation, puis le report des élections municipales. Le gouvernement a maintenu la date du 30 juin, date à laquelle les élections se sont effectivement tenues. Elles se sont soldées par la victoire du Parti socialiste qui a remporté 60 des 61 municipalités.

Les autorités albanaises ont introduit assez tôt des mesures strictes de confinement et des restrictions à la circulation à l’intérieur du pays afin de lutter contre la pandémie de COVID-19. La diffusion de la pandémie s’est ralentie et un allègement des règles du confinement a été introduit graduellement depuis la fin du mois d’avril.

Si la lutte contre le COVID-19 a suscité une accalmie dans la confrontation politique entre la majorité et l’opposition, les débats ont repris, notamment après la démolition du Théâtre national le 17 mai.

Politique étrangère

L’Albanie entretient des relations privilégiées avec l’Union européenne, les États-Unis et l’OTAN, dont elle est membre depuis 2009. L’Albanie participe, en outre, aux initiatives de coopération régionale dans les Balkans occidentaux. Elle a obtenu en 2014 le statut de pays candidat à l’adhésion à l’Union européenne et les conclusions du Conseil du 25 mars 2020 ont acté l’ouverture des négociations d’adhésion à l’UE. L’Albanie est membre de la plupart des grandes organisations internationales (ONU, Conseil de l’Europe, OSCE, OIF, FMI). Elle assume la présidence de l’OSCE pour l’année 2020 et elle est candidate à un siège de membre non-permanent au Conseil de sécurité de l’ONU pour les années 2022/2023.

Situation économique

PIB (2019) : 13,6 Mds € (FMI)
PIB par habitant (2017) : 4 482 EUR
Croissance (2018) : 3,8 %
Chômage (2018) : 12,3 %
Inflation (2018) : + 2 %
Solde budgétaire (2018) : - 1,5 %
Balance commerciale (2018) : - 20,4 % du PIB
Principaux clients (2019) : Italie, Kosovo, Espagne, Allemagne
Principaux fournisseurs (2019) : Italie, Turquie, Chine, Grèce
Part des principaux secteurs d’activités dans le PIB (2017) :

  • agriculture : 21,76 %
  • industrie : 12,83 %
  • services : 60,13 %

Mise à jour : juin 2020

Informations complémentaires