Poliomyélite

Partager

La poliomyélite est une maladie très contagieuse provoquée par un virus. Elle est due à l’un des trois poliovirus existants, principalement présents dans les selles des personnes infectées. La transmission se fait principalement par l’ingestion d’aliments, d’eau ou de boissons contaminés par les selles d’une personne porteuse du virus.

L’infection est inapparente dans environ 75 % des cas. Elle peut également se traduire par de la fièvre, une sensation de malaise, des maux de tête, des troubles gastro-intestinaux, une raideur de la nuque et du dos. Chez un petit nombre de personnes, le virus atteint la moelle épinière et les neurones qui commandent les muscles, et entraîne des paralysies qui peuvent persister après la guérison de la maladie initiale. Des formes mortelles sont également possibles. Avant la vaccination, la poliomyélite représentait la principale cause de handicaps chez l’enfant.
Il n’existe pas de traitement spécifique des virus de la poliomyélite, mais cette maladie peut être prévenue grâce à des vaccins efficaces.

Les vaccins

Il existe deux types de vaccins : le Vaccin poliomyélitique inactivé injectable (VPI) et le Vaccin poliomyélitique oral (VPO).

La vaccination contre la poliomyélite est obligatoire pour les enfants en France : cette obligation concerne la primo-vaccination avant l’âge de 18 mois ainsi que les rappels de 6 ans et de 11-13 ans.

Conseils aux voyageurs

De manière générale :

Avant de partir à l’étranger, la vaccination contre la poliomyélite reste recommandée dans tous les cas (adultes et enfants). Les personnes non à jour de leur vaccination contre la poliomyélite ou ignorant leur statut sont invitées à consulter leur médecin traitant ou un centre de vaccination international.

Dans les pays concernés, le risque de contamination peut être réduit par l’application stricte des mesures d’hygiène des mains (lavage des mains au savon avant de préparer les repas, avant de manger et après être allé aux toilettes) et en lavant et épluchant les fruits et les légumes avant consommation.

Recommandations pour les voyageurs : (source BEH 2022)

En raison de la circulation de poliovirus sauvages et dérivés d’une souche vaccinale dans plusieurs pays d’Afrique et d’Asie, l’OMS a émis depuis 2014 des recommandations temporaires révisées tous les trois mois visant à réduire le risque de propagation internationale de ces virus.

Pour les voyages à destination de tous les États où circulent le poliovirus sauvage et les poliovirus dérivés de souches vaccinales (liste des pays en temps réel sur https://polioeradication.org/polio-today/polio-now/public-health-emergency-status) :

  • Si le voyage doit durer plus de 4 semaines dans les pays sus cités ou s’il s’agit d’une expatriation (Source BEH 2022) :
  • si la dernière dose de vaccin poliomyélitique date de plus d’un an : 1 dose de rappel est recommandée avant le départ vers le pays concerné.
  • si le séjour doit durer plus de 12 mois : un 2e rappel peut être exigé dans le cadre du Règlement sanitaire international (RSI) lorsque le voyageur quitte le pays ; ce rappel doit être fait au moins 1 mois avant le retour depuis le pays concerné.
  • En cas de départ en urgence si le voyageur n’a pas été vacciné au cours des douze mois précédents : une dose administrée dans un délai inférieur à quatre semaines aura tout de même un intérêt, en particulier pour une personne qui voyage souvent.
  • Pour un séjour de moins de 4 semaines dans un de ces pays : la vaccination contre la poliomyélite doit être à jour, selon les recommandations du calendrier vaccinal français.

Pour les voyageurs se rendant dans l’un de ces États, la vaccination devrait être attestée par la délivrance d’un Certificat international de vaccination.

Enfin, certains pays où ne circulent pas de poliovirus exigent également une vaccination ou l’administration d’une dose de rappel à l’entrée sur leur territoire : se renseigner avant de partir sur la fiche pays correspondante sur (rub12191) ou auprès d’un Centre de vaccinations internationales.

SOURCES :