Malaisie

Dernière mise à jour le : - Information toujours valide le :

Sécurité

Risques encourus et recommandations associées

Délinquance

Les vols à l’arrachée, visant particulièrement les ressortissants étrangers, sont fréquents dans les grandes villes, notamment à Kuala Lumpur. Les voleurs à l’arrachée opèrent à motocyclette ou en voiture, y compris dans les artères fréquentées de Kuala Lumpur et dans les quartiers touristiques de Bukit Bintang, Central Market, KLCC et à proximité de l’ambassade (Jalan Ampang). Il est recommandé d’éviter de porter sacs à main, appareils photo ou caméscopes à l’épaule.

Dans les déplacements à pied, il convient de porter ses effets personnels du côté opposé à la circulation et d’éviter de se tenir trop près du passage des véhicules, notamment des deux roues (en particulier à l’arrêt).Une augmentation de la violence (agression physique, agression sexuelle, agression à l’arme blanche) accompagnant ces vols a été constatée. Tout est mis en œuvre par les auteurs de l’agression pour que la victime lâche ses possessions.

Pour les déplacements en taxi, il est recommandé de n’utiliser que des compagnies de bonne réputation, contactées par téléphone de préférence, ou via une application comme Grab (My Teksi).

Des vols ont également été commis par des personnes se présentant comme des policiers en civil et prétendant procéder à un contrôle d’identité. Face à une telle requête il est recommandé de ne pas produire ses papiers et de demander à ce que le contrôle soit effectué par un policier en uniforme ou au commissariat le plus proche.

Plusieurs étrangers ont été victimes de vols et/ou d’agressions sexuelles en Malaisie après avoir absorbé des substances psychotropes mélangées à leur insu dans des boissons. La plus grande prudence est recommandée, y compris dans des restaurants, des bars d’hôtels et des clubs réputés.

On relève des utilisations frauduleuses de cartes de crédit, notamment avec copie de ces dernières.

Terrorisme

De 2013 à 2018, 250 individus impliqués dans des activités terroristes (en lien avec Daech) ont été arrêtés, dont certains planifiaient des attentats contre des lieux fréquentés par des Occidentaux dans la capitale. Les forces de police et l’armée sont en alerte depuis les attentats de Jakarta de janvier 2016.Un attentat le 28 juin 2016, faisant 8 blessés, a été attribué à Daech.

Les voyageurs sont appelés à faire preuve de vigilance, en particulier sur les sites fréquentés, dans les lieux de divertissement, les centres commerciaux et à proximité des lieux de culte.

Il convient d’être attentif à son environnement et de signaler aux forces de l’ordre les comportements ou objets inquiétants.

Dans les lieux publics, il est nécessaire de surveiller ses bagages et de faciliter les contrôles.

En cas d’attentat à proximité de son lieu de séjour, il convient de se tenir à l’écart de la zone touchée, de respecter les consignes des autorités locales, de rassurer au plus tôt ses proches et de ne pas relayer d’informations non vérifiées.

Inondations

La Malaisie, en période de mousson, notamment entre octobre et février, peut être affectée par des inondations parfois violentes. Il convient d’éviter les zones affectées et de respecter les consignes de sécurité émanant des autorités malaisiennes.

Manifestations

La législation locale interdisant aux étrangers de participer à toute manifestation, il convient d’éviter les lieux de manifestations et de rassemblements.

Piraterie maritime

En raison des risques liés à la piraterie maritime, il convient d’éviter la navigation de plaisance en mer de Chine, de Sulu et des Célèbes, ainsi que la navigation de nuit dans le détroit de Malacca (voir la fiche sur la Piraterie maritime).

Risque sismique

Le pays est situé dans une zone d’activité sismique. Un tremblement de terre de magnitude 6 a touché le Sabah en juin 2015, et affecté le mont Kinabalu. Pour obtenir plus d’informations sur la conduite à tenir en cas de séisme, consulter la fiche thématique.

Zones de vigilance

Deux régions présentent un risque spécifique :

Les côtes Nord et Est de l’Etat du Sabah, les îles et tous les espaces maritimes environnants sont formellement déconseillés. Plusieurs personnes ont été tuées ou enlevées sur les côtes du Sabah et en mer au large de cette région depuis 2013, notamment par des groupes terroristes ayant prêté allégeance à Daech. Cette région est placée sous le mandat de l’ESSCOM (Eastern Sabah Security Command), avec la mise en place d’un couvre-feu et une forte présence militaire et policière.Les archipels sous souveraineté des Philippines (Sulu, Tawi-Tawi, Jolo) et le sud de Palawan sont fréquentés par des groupes irréguliers ou terroristes qui se livrent à des actes de piraterie et à des kidnappings. La navigation dans cette zone est formellement déconseillée.

La zone frontalière entre la Malaisie et la Thaïlande est déconseillée sauf raison impérative en raison de la situation sécuritaire dans le sud de la Thaïlande et des divers trafics - y compris d’êtres humains - qu’elle abrite.

Recommandations générales

• Éviter de se déplacer avec son passeport (circuler avec une photocopie du passeport) ou avec de grosses sommes d’argent.
• Ne pas porter de bijoux ou objets de valeur.
• Les objets laissés dans les chambres d’hôtel doivent être placés dans un coffre.

Activités sportives à risque

Plongeurs

La Malaisie offre de très beaux sites de plongée sous-marine. Il convient cependant d’y pratiquer la plongée avec prudence, les moyens de recherche et de secours étant, dans certaines zones isolées, limités et peu réactifs. En cas d’accident de décompression, la présence de caissons hyperbares reste très limitée.

Spéléologie

Il est vivement recommandé de louer les services d’un guide qualifié ou d’une agence de voyage expérimentée.

La pratique de la spéléologie peut s’avérer dangereuse notamment en période de mousson, entre octobre et février. Des inondations parfois violentes peuvent entraîner une brusque montée des eaux à l’intérieur des grottes. Il convient d’éviter les zones affectées et de respecter les consignes de sécurité émanant des autorités malaisiennes.

Trekking

Il est vivement conseillé de louer les services d’un guide qualifié.
Demandez au guide de vous présenter la licence lui permettant d’exercer dans un parc national, notamment si l’excursion dure plusieurs jours.

Marche

En forêt, afin de se prémunir des sangsues, il convient de se munir de chaussures de marche et de porter des chaussettes et un pantalon long.
La marche pieds nus est à éviter car les blessures au pied sont difficiles à cicatriser en milieu équatorial. Des infections parasitaires digestives ou cutanées (ankylostomoses, anguillulose et larva migrans cutanée en cas de marche sur sol humide, et tungose en cas de marche sur sable) peuvent être contractées.

Entrée / Séjour

Formalités d’entrée

Séjour de moins de trois mois

Les ressortissants français n’ont pas besoin de visa pour effectuer un séjour de moins de trois mois en Malaisie péninsulaire et dans l’Etat du Sabah, mais ils doivent impérativement être en possession d’un passeport ayant une validité d’au moins six mois après la date de fin de séjour et d’un billet retour ou de poursuite du voyage. Les autorités locales appliquant strictement ces dispositions, les voyageurs munis d’un passeport périmé, ou dont la validité est inférieure à six mois, seront refoulés à l’arrivée.

Les touristes se rendant dans l’Etat du Sarawak obtiennent un permis de séjour valable un mois à leur arrivée dans cet Etat :

• Par avion, aux aéroports de Kuching, Miri et Sibu.
• Par la route : au poste frontière de Tebedu (frontière entre le Sarawak et Kalimantan - Indonésie). Celui-ci étant parfois fermé en raison de troubles en Indonésie,l’entrée par voie terrestre depuis l’Indonésie est fortement déconseillée.

Les voyageurs entrés en Malaisie par voie maritime doivent s’assurer, à leur arrivée, qu’un officier de l’immigration appose un tampon dans leur passeport. Sans ce tampon, ils seront placés en rétention administrative lors de leur départ (de quelques heures à 14 jours), le temps pour les autorités locales devérifier la légalité de leur séjour en Malaisie.

Les services de l’immigration recueillent, à tous les points d’entrée du territoire (voies aérienne, terrestre ou maritime), les données biométriques de tous les visiteurs étrangers à l’exception des enfants de moins de 12 ans.

Séjour de plus de trois mois

Pour les séjours de plus de trois mois, un visa de long séjour est exigé à l’arrivée dans le pays. Les demandes de visas sont à effectuer auprès de l’ambassade de Malaisie à Paris.

Pour de plus amples informations, contacter l’Ambassade de Malaisie à Paris.

Réglementation douanière

Exemption de droits de douane à l’entrée en Malaisie

• Vin, spiritueux, malt et liqueur de moins d’un litre.
• Tabac : 225g ou 200 cigarettes par personne, soit une cartouche au maximum.
• Denrées alimentaires préparées d’une valeur n’excédant pas 75 Ringgit.
• Équipements électriques (une seule unité par type d’appareil).
• Tous autres biens, y compris cadeaux et souvenirs, autres que boissons alcoolisées, tabac, d’une valeur n’excédant pas 400 Ringgit.

L’importation de narcotiques, pornographie, articles de contrefaçon et matériel explosif est interdite.

Les voyageurs peuvent encourir jusqu’à 100 000 Ringgit d’amende et 3 ans de prison pour fausse déclaration.

Devises

Toute personne entrant ou sortant du territoire de la Malaisie avec des sommes d’argent, titres ou valeurs d’un montant égal ou supérieur à 10 000 USD doit remplir une déclaration au bureau des douanes à l’aide du formulaire K22, disponible dans la majeure partie des points d’entrée et de sortie du territoire. Tout manquement ou fausse déclaration pourra entraîner une amende d’un million de Ringgit et jusqu’à un an d’emprisonnement.

Animaux domestiques

Les personnes accompagnées d’animaux domestiques sont invitées à se renseigner auprès des autorités malaisiennes sur les formalités nécessaires (permis d’importation, inspection vétérinaire, dédouanement, transfert des animaux de l’aéroport au centre de quarantaine et du centre de quarantaine au lieu de résidence).

L’animal devra notamment être muni d’un carnet de vaccination et d’un certificat de santé à jour. La mise en quarantaine est obligatoire pour un minimum de 7 jours, éventuellement prolongés jusqu’à 6 mois, selon l’état de santé de l’animal.

Santé

Un séjour à l’étranger implique pour tout voyageur de prendre certaines précautions de santé. La rubrique ci-dessous mentionne les indications essentielles. Toutefois, ces indications ne dispensent pas le voyageur d’une consultation avant le départ chez son médecin traitant et/ou dans un centre hospitalier spécialisé dans la médecine des voyages (et ceci suffisamment longtemps avant le départ, pour permettre le cas échéant les rappels de vaccins).

Avant le départ

Frais d’hospitalisation et dépenses de santé

Afin de faire face aux frais d’hospitalisation et aux dépenses de santé parfois très élevées à l’étranger, il est impératif de disposer d’un contrat d’assistance ou d’une assurance permettant de couvrir tous les frais médicaux (dont la chirurgie et l’hospitalisation) et de rapatriement sanitaire, au risque de ne pas avoir accès aux soins, y compris en cas d’urgence vitale. Ces frais ne pourront en aucun cas être pris en charge par l’ambassade ou le consulat de France sur place.

Recommandations pour votre santé

Consultez si besoin votre médecin traitant ou un centre de vaccinations internationales pour faire une évaluation de votre état de santé, et bénéficier de recommandations sanitaires notamment sur les vaccinations. Consultez éventuellement votre dentiste avant votre départ.

Constituez votre pharmacie personnelle en conséquence et emportez dans vos bagages les médicaments nécessaires ; ne consommez jamais des médicaments achetés dans la rue (risque de contrefaçons). Les médicaments doivent être dans leur emballage d’origine avec les étiquettes originales, accompagnés d’une ordonnance ou d’un certificat médical traduits en anglais. Pour plus d’informations, consultez la fiche "Infos pratiques".

Vaccinations

  • Aucune vaccination n’est obligatoire mais certaines vaccinations sont recommandées.
  • La mise à jour de la vaccination diphtérie-tétanos-poliomyélite (DTP) est recommandée en incluant rubéole-oreillons-rougeole (ROR) chez l’enfant ; la vaccination antituberculeuse est également souhaitable au regard de très nombreux cas de tuberculose en Malaisie.
  • En fonction des conditions locales de voyage et des lieux de séjour, les vaccinations contre la fièvre typhoïde, la rage et les hépatites virales A et B peuvent être recommandées. Pour des séjours en zone rurale, une vaccination contre l’encéphalite japonaise peut être nécessaire. Consulter la rubrique Risques sanitaires.
Risques sanitaires

Maladies transmises par les moustiques

Dengue

La dengue est endémique, en particulier dans l’Etat de Selangor qui entoure Kuala Lumpur et dans la capitale elle-même, et en forte augmentation. La transmission de la dengue s’effectue par l’intermédiaire de moustiques infectés. Les symptômes de la maladie s’apparentent à ceux de la grippe (forte fièvre, douleurs articulaires, maux de tête). Il n’existe actuellement pas de traitement préventif contre l’infection de la dengue. La prise en charge est donc avant tout symptomatique. Il faut impérativement éviter la prise d’aspirine et d’anti-inflammatoire. La prévention individuelle repose essentiellement sur les moyens de protection contre les piqûres de moustiques (cf. ci-après). L’hôpital de Sungai Buloh possède un service spécialisé pour la dengue : Hospital Sungai Buloh, Jalan Hospital, 47000 Sungai Buloh, Selangor Darul Ehsan (coordonnées dans "Contacts utiles"). Les autres hôpitaux malaisiens sont également équipés pour soigner cette maladie.

Plus d’informations : http://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/article/la-dengue-information-et-prevention

Encéphalite japonaise

Cette maladie, qui n’existe qu’en Asie, se transmet par des moustiques en zone rurale. Dans le cadre d’un voyage touristique, la vaccination contre l’encéphalite japonaise n’est pas recommandée systématiquement pour tous les voyageurs. Il convient d’appliquer des mesures de prévention pour se protéger des moustiques.

Paludisme

Le paludisme est présent dans le pays, mais une prophylaxie n’est nécessaire qu’en dehors des zones urbaines et littorales. Le paludisme (ou malaria) est une maladie parasitaire (potentiellement grave) transmise par les piqûres de moustiques. Les mesures classiques de protection contre les moustiques durant la soirée et la nuit sont fortement recommandées (cf. « mesures générales de prévention » ci-après).

Pour ce qui est du traitement médicamenteux, il convient de s’adresser avant le départ à son médecin traitant ou à un centre hospitalier spécialisé dans la médecine des voyages. Le traitement devra être poursuivi après le retour en France, pour une durée variable selon le produit utilisé. Durant votre séjour, et pendant les deux mois qui suivent votre retour, en cas de fièvre, un avis médical doit être pris rapidement pour mettre en œuvre dès que possible un traitement antipaludique éventuel.

Chikungunya

Des cas ont été constatés dans les états de Johor et des Negeri Sembilan. Bien que ce virus soit pour le moment plus répandu dans les zones rurales, les personnes désireuses de se rendre dans ces régions sont invitées à prendre les précautions qui s’imposent. La transmission du chikungunya s’effectue par l’intermédiaire de moustiques infectés. Il n’existe actuellement pas de traitement préventif ni vaccin. La prévention individuelle repose donc sur les moyens de protection contre les piqûres de moustiques (cf. ci-après).

Plus d’informations : http://inpes.santepubliquefrance.fr/10000/themes/maladies-moustiques/chikungunya/index.asp.

Zika

Cette maladie est transmise par les piqûres de moustiques ; des cas de transmission par voie sexuelle sont également rapportés. Les symptômes de la maladie sont généralement modérés et analogues à ceux observés pour la dengue ou le Chikungunya. Toutefois, la survenue de complications graves (microcéphalies chez des nouveau-nés ; complications neurologiques) est attestée. Il est recommandé à tous de respecter les mesures de prévention des piqures de moustiques, de consulter un médecin en cas de fièvre survenant pendant le voyage ou dans les semaines qui suivent le retour en France et de consulter avant le départ les informations suivantes, notamment pour les femmes enceintes ou ayant un projet de grossesse :

1/ Dossier d’informations sur la maladie à virus Zika (site du ministère en charge de la Santé) : http://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/questions-les-plus-frequentes-sur-le-zika/
2/ Dossier d’informations sur la maladie à virus Zika (site de l’institut Pasteur) : https://www.pasteur-lille.fr/zika/

Mesures générales de prévention pour se protéger des moustiques :

• Portez des vêtements couvrants, amples, légers, de couleur claire et imprégnés de traitement textile insecticide (efficace deux mois et résistant au lavage).
• Utilisez des produits répulsifs cutanés.
• Protégez votre logement (moustiquaires, diffuseurs électriques, serpentins, climatisation, etc.).
• Détruisez les sites potentiels de reproduction des moustiques (récipients d’eau stagnante comme les soucoupes sous les pots de fleurs, les gouttières, les pneus, etc.).

Leptospirose

La leptospirose est une maladie bactérienne présente dans le monde entier, et transmise à l’homme par contact avec des milieux souillés (eaux de baignades, par exemple) par les urines d’animaux infectés. La contamination s’effectue le plus souvent au niveau d’une plaie ou d’une peau fragilisée. Chez l’homme, la maladie est souvent bénigne, mais parfois mortelle. Après incubation, les symptômes sont variés, allant du syndrome grippal à une forme généralisée avec atteinte rénale et hépatique. En cas de suspicion, il convient de consulter rapidement un médecin. La prévention repose sur les mesures d’hygiène générales (éviter les baignades dans les eaux contaminées et se laver régulièrement les mains).

Plus d’informations sur social-sante.gouv.fr

Brouillard de pollution ("haze")

Une forte pollution atmosphérique provoquée par des brûlis pratiqués sur l’île indonésienne de Sumatra peut affecter le Sud-Ouest de la Malaisie péninsulaire, et notamment la région de la capitale, de juin à octobre.

Au cours des dernières années, la Malaisie a connu des taux de pollution très élevés. Les seuils considérés comme très malsains ont été plusieurs fois atteints, et les écoles ont dû être fermées. Le trafic aérien est parfois perturbé par cette pollution.

Lorsqu’une telle pollution survient, il est conseillé de s’hydrater autant que possible, et de réduire toutes les activités à l’extérieur. En cas de franchissement de la cote d’alerte, les personnes souffrant de maladies respiratoires, d’asthme, de problèmes cardiaques ou de conjonctivite, les enfants, les femmes enceintes et les personnes âgées sont invités à maintenir fermées les portes et fenêtres de leur domicile et à ne sortir qu’en cas de nécessité et munies d’un masque filtrant.
Il convient pour les personnes sensibles de prendre conseil auprès de leur médecin avant tout déplacement non essentiel en Malaisie pendant la période à risque.

Les indices de pollution de l’air en Malaisie peuvent être consultés sur le site du Département de l’environnement de Malaisie.

Grippe aviaire

Il s’agit d’une maladie virale animale exceptionnellement transmissible à l’homme. Il est recommandé :

• D’éviter tout contact avec les oiseaux et les volailles vivantes ou mortes non cuites.
• D’éviter les élevages, les marchés aux animaux et les zoos, ainsi que les contacts avec les déjections d’animaux.
• De se laver les mains régulièrement avec de l’eau savonneuse ou avec des solutions de lavage hydro-alcooliques.
• D’éviter la consommation de produits alimentaires crus ou peu cuits, en particulier pour la viande et les œufs.

Consulter rapidement un médecin en cas de contact avec des animaux malades, notamment des oiseaux ou des volailles, ou en cas de symptômes compatibles, notamment fièvre, toux ou courbatures.

Rage

Le risque de rage est avéré en Malaisie notamment dans l’État de Sarawak. La rage est une maladie virale transmissible accidentellement à l’homme par les animaux (chien, chat, renard, singe, chauve-souris…) atteints du virus par morsure ou léchage d’une muqueuse. La mortalité est très élevée en l’absence de prise en charge médicale rapide : il n’existe aucun traitement curatif de la rage déclarée. Il est donc recommandé de ne pas caresser les animaux, voire de ne pas s’en approcher. La vaccination préventive (en pré-exposition) avant un séjour en zone exposée peut être recommandée et nécessite consultation et évaluation médicales préalables.

Plus d’informations sur https://www.pasteur.fr/fr/centre-medical/fiches-maladies/rage.

Fièvre Typhoïde

La fièvre typhoïde est une maladie bactérienne liée aux salmonelles. Le diagnostic repose sur une consultation médicale urgente et sur la mise en route d’une antibiothérapie. La prévention repose sur la vaccination, qui est recommandée, et sur les précautions liées à l’hygiène alimentaire (cf. « Quelques règles simples » ci-après).

Intoxications alimentaires

Plusieurs cas d’intoxication alimentaire grave (parfois mortels) ont été rapportés à la suite de consommation de limule. Ce crustacé est également appelé "crabe des Moluques", "crabe fer à cheval" ou "crabe au sang bleu" ("horseshoe crab" en anglais). Il est recommandé de ne pas en consommer.

Infection par le virus HIV – IST

Concernant les maladies sexuellement transmissibles, il est recommandé de prendre toutes les précautions d’usage en la matière et d’éviter les comportements à risque.

Quelques règles simples

• Tenez-vous à distance des cadavres d’animaux, des animaux et de leurs déjections.
• N’approchez pas les animaux errants et les chiens (risque de morsure et de rage) ; ne caressez pas les animaux que vous rencontrez.
• Veillez à votre sécurité routière (port de la ceinture de sécurité, port du casque à deux roues).
• Ne consommez jamais de médicaments achetés dans la rue.

Préservez-vous des contaminations digestives ou de contact :

• Se laver les mains régulièrement avec des solutions de lavage hydro-alcooliques, surtout avant et après les repas ou le passage aux toilettes.
• Veiller à la qualité des aliments et surtout à leur bonne cuisson.
• Éviter la consommation de produits alimentaires (poisson, viande, volaille, lait) crus ou peu cuits ; éviter les crudités, coquillages, plats réchauffés et buffets froids.
• Peler les fruits et légumes ou les laver soigneusement (à l’eau saine).
• Ne boire que de l’eau ou des boissons encapsulées ou de l’eau rendue potable (filtration, ébullition ou à défaut produit désinfectant).
• Éviter les glaçons et glaces, ainsi que la consommation de jus de fruits frais, de légumes crus et de fruits non pelés. Ne consommer le lait que pasteurisé ou bouilli.

Pour de plus amples renseignements, consultez les sites Internet suivants :

Institut Pasteur
Santé Publique France
Organisation mondiale de la Santé

Infos utiles

Transport

Assurance

L’assurance au tiers est obligatoire.

Permis de conduire

Le permis de conduire français est valable en Malaisie quelle que soit la durée de votre séjour. Il doit être accompagné d’une traduction en anglais légalisée par l’Ambassade de France et en cours de validité.

Le permis de conduire international est reconnu par les autorités malaisiennes à condition d’être présenté avec le permis original français. Les deux permis doivent être en cours de validité.

Transport routier

La circulation s’effectue à gauche. Les piétons doivent donc faire preuve d’une prudence particulière avant de traverser.

En Malaisie péninsulaire, l’état du réseau est en général satisfaisant, notamment les autoroutes. La circulation dans les grandes villes est rendue difficile en raison d’embouteillages fréquents.

Le taux d’accidents de la route est élevé (17ème rang mondial pour la mortalité sur la route). Hors Kuala Lumpur, il n’existe pas de secours d’urgence de type SAMU.

Il est déconseillé de circuler en deux roues. En cas d’accident, il convient de prévenir la police, qui établira le constat.

Transport ferroviaire

En Malaisie péninsulaire, le réseau ferroviaire est dense et relativement fiable.
A Kuala Lumpur et dans sa très proche banlieue, le métro est très moderne, avec un réseau relativement développé et de plus en plus interconnecté.

Lignes aériennes intérieures

La Malaisie est bien desservie par les compagnies d’aviation nationales.

Législation locale

Avertissement concernant la drogue

Les sanctions pour possession, consommation ou trafic de drogue en Malaisie sont très sévères. Si le qualificatif de trafic de drogue est retenu, une condamnation à la peine de mort est automatiquement prononcée.

De plus, dans le cas de délits mineurs en lien avec la drogue, il est fréquent que le permis de séjour de la personne incriminée et de sa famille soit annulé, et qu’elles soient expulsées du pays.

La possession et l’importation d’armes et de munitions sont interdites ; les infractions sont sévèrement punies et peuvent être passibles de la peine de mort.

La vente et la consommation d’alcool font l’objet de restrictions pour les musulmans et dans les Etats du Kelantan et du Terengganu.

Les actes à caractère homosexuel sont sanctionnés par la loi. Ils sont passibles de coups de bâton et d’une peine de prison pouvant aller jusqu’à 20 ans.

Toute déclaration (y compris sur les réseaux sociaux) ou actes portant injure ou dénigrant l’Etat, ses représentants ou ses symboles sont interdits.

Us et coutumes

La Malaisie compte 60 % de musulmans et l’islam est la religion d’Etat. Certains éléments de la sharia (loi islamique) ont été intégrés dans la législation et s’appliquent à tous les musulmans, quelle que soit leur nationalité. Ces dispositions sont plus conservatrices dans les Etats du nord-est (Kelantan et Terengganu).

Veillez à adopter un comportement et une tenue vestimentaire conformes aux us et coutumes locaux, en particulier à l’extérieur des grandes agglomérations et des sites touristiques et à proximité des mosquées et autres lieux de cultes. Renseignez-vous sur les codes de conduite et les conventions à respecter.

Voyages d’affaires

Visa d’affaires

Les Français se rendant en Malaisie ne sont pas soumis à visas pour les séjours inférieurs à trois mois. Plus d’informations dans la rubrique Entrée/séjour.
Un visa d’affaire est nécessaire pour les séjours supérieurs à trois mois. Pour plus d’informations, contactez l’ambassade de Malaisie en France.

Réseaux de télécommunications

La connexion et couverture en 3G/4G est très bonne dans les grandes villes et les zones touristiques de Malaisie. Les zones de forêt ou montagneuses sont assez mal desservies (grande partie de Bornéo).

Le roaming est assez cher (2 à 3 euros la minute et 10 euros/Mo). Il est préférable d’acheter une carte SIM/puce locale prépayée que l’on peut notamment se procurer à l’aéroport.

Données économiques

La Direction des entreprises et de l’économie internationale du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères vous propose de consulter la fiche repères économiques Malaisie.

Contacts utiles
  • Service économique

Membre du réseau international de la Direction générale du Trésor, et placé sous la tutelle du ministre de l’Économie et des Finances ainsi que du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, le Service économique est en charge de l’analyse de la conjoncture économique et du risque pays ainsi que de l’environnement des affaires et des conditions d’accès au marché.
Sous l’autorité de l’ambassadeur, il coordonne les actions des partenaires du dispositif de soutien au développement international de nos entreprises et favorise la mise en place d’un cadre institutionnel propice aux échanges bilatéraux, aux investissements et à la coopération technique.
Il contribue également à la défense des intérêts des entreprises françaises et à la promotion de l’attractivité du territoire français

Service économique de Kuala Lumpur
Ambassade de France en Malaisie
The Intermark, Level 31, Integra Tower, 348 Jalan Tun Razak, P.O. Box 10575, 50400 Kuala Lumpur, Malaisie
Tél. : +60 3 2053 5600
Télécopie : +60 3 2053 5601
Courriel : kualalumpur chez dgtresor.gouv.fr
Site Internet : www.tresor.economie.gouv.fr

  • Business France

Business France est l’agence nationale au service de l’internationalisation de l’économie française. Elle est chargée du développement international des entreprises et de leurs exportations, ainsi que de la prospection et de l’accueil des investissements internationaux en France. Elle promeut l’attractivité et l’image économique de la France, de ses entreprises et de ses territoires. Elle gère et développe le V.I.E (Volontariat International en Entreprise).

Business France dispose de 1 500 collaborateurs situés en France et dans 70 pays. Elle s’appuie sur un réseau de partenaires publics et privés.

Pour plus d’informations : www.businessfrance.fr

Bureau Business France de Kuala Lumpur
Ambassade de France en Malaisie
The Intermark, Level 31, Integra Tower, 348 Jalan Tun Razak, P.O. Box 10575, 50400 Kuala Lumpur, Malaisie
Tél. : +60 3 2053 5600
Courriel : kualalumpur chez businessfrance.fr
Nicolas VASSITCH (Directeur Pays) - Tél. : +60 3 2053 5600

  • CCEF

Les conseillers du commerce extérieur de la France (CCEF) forment un réseau actif de plus de 4 000 membres dans 146 pays, au service de la présence française dans le monde. Ils mettent leur expérience pour conseiller les pouvoirs publics, parrainer les entreprises, former les jeunes aux métiers de l’international et promouvoir l’attractivité de la France pour les investissements internationaux.

Président de section : Jean-Bernard GUILLEMIN (société Aramis) - Courriel : jbg chez aramis-gr.com

Annuaire pour la Malaisie.

  • CCI

Les Chambres de Commerce et d’Industrie (CCI) Françaises à l’International sont des associations indépendantes de droit local qui regroupent des entreprises françaises et étrangères. Elles constituent un réseau mondial de relations et de contacts d’affaires de plus de 32 000 entreprises françaises et étrangères dans 83 pays.

Malaysian French Chamber of Commerce and Industry (MFCCI)
Unit No. 2B-10-3, 10th Floor
Plaza Sentral
Jalan Stesen Sentral 5
50470 Kuala Lumpur
Malaysia
Tél. : +60 3 27 18 98 88
Courriel : mfcci chez mfcci.com
Site Internet : http://www.mfcci.com/

  • Atout France

http://atout-france.fr/notre-reseau/malaisie

  • Sopexa

http://www.sopexa.com/fr/agence/southeastasia

  • BAD

La Malaisie est membre de la Banque asiatique de développement (BAD), dont le site Internet est consultable à l’adresse : http://www.adb.org/.

La page de la Malaisie est consultable à l’adresse : http://www.adb.org/countries/malaysia/main.

  • FMI

Site Internet :

La Malaisie et le FMI.

PLAN DU SITE