Suède

Partager
Dernière mise à jour le : - Information toujours valide le :

Dernière minute

Date de publication :

Infection pulmonaire - Coronavirus Covid-19 (12/11/2020)

Le 11 mars, l’Organisation mondiale de la Santé a qualifié de « pandémie » l’épidémie de coronavirus Covid-19 (liste des pays concernés sur le site du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies).

Une recrudescence du nombre de cas dans l’espace européen (États membres de l’Union européenne ainsi qu’Andorre, Islande, Liechtenstein, Monaco, Norvège, Royaume-Uni, Saint-Marin, Saint-Siège et Suisse) étant observable, il convient de rester vigilant et avant tout déplacement de se tenir informé sur l’évolution de la pandémie. Sur la base des données transmises par les Etats membres, chaque semaine, le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) publie une carte, qui distingue au niveau régional 4 catégories en fonction des seuils atteints ou des informations disponibles : vert, orange, rouge, gris. A leur arrivée en France, en provenance d’une des régions classées rouge, orange ou grise, les personnes âgées de 11 ans ou plus sont fortement invitées à réaliser un test virologique (par exemple PCR), à s’isoler le temps d’obtenir les résultats de ce test, à prolonger l’isolement en cas de résultat positif et consulter un médecin.

Les frontières de la Suède sont ouvertes à tous les ressortissants de l’espace Schengen, sans obligation d’une quarantaine ou d’un document spécifique à présenter à l’arrivée sur le territoire suédois. En revanche, des restrictions subsistent pour se rendre de la Suède vers les Etats voisins (Norvège, Finlande, Danemark).

Une liaison aérienne quotidienne directe est assurée entre Stockholm et Paris. Pour les personnes qui souhaitent rejoindre la Suède en voiture, il est recommandé de privilégier le ferry depuis l’Allemagne. Le transit terrestre par le Danemark en rentrant en France n’est actuellement pas recommandé, il convient de s’informer sur les conditions d’accès au territoire danois.

Les restrictions aux frontières extérieures de l’espace Schengen sont appliquées en Suède jusqu’au 22 décembre 2020.

Le gouvernement suédois déconseille formellement (jusqu’au 31 janvier 2021) tout voyage non essentiel à destination des pays hors UE /EEA/zone Schengen, ainsi que vers le Royaume-Uni.

Depuis le 12 novembre 2020, des restrictions locales (voir infra) sont en place dans 18 régions sur 21. Certaines de ces régions, notamment celles du nord du pays et Värmland, Dalarna et Västmanland, déconseillent tout voyage non essentiel à l’intérieur et à l’extérieur de la région. Les trois régions qui ne sont pas concernées par les restrictions locales sont : Gävleborg, Härjedalen och Västenorrland (centre du pays).

Ces restrictions prennent principalement la forme de "recommandations" devant être observées de façon volontaire :

  1. Ne pas se rendre dans les milieux fermés comme les boutiques, les centres commerciaux, les musées, les bibliothèques, les piscines et salles de sports. Les achats essentiels (courses alimentaires, pharmacie) peuvent être effectuées ;
  2. Ne pas participer à des rendez-vous, des concerts, des représentations, des entraînements sportifs, des matchs et des compétitions. Les entraînements sportifs pour les enfants nés après 2005 ne sont pas concernés ;
  3. Si possible, éviter les contacts avec les personnes extérieures au ménage. Les fêtes et rassemblements privés sont fortement déconseillés ;
  4. Les établissements et employeurs doivent prendre des mesures pour permettre le suivi des recommandations. Cela signifie que les établissements doivent limiter le nombre de visiteurs ;
  5. Les employeurs doivent prendre des mesures pour inciter à un recours large au télétravail et au suivi des recommandations. Cela implique de mettre en place les outils permettant le télétravail et de reporter les visites, conférences et tout rendez-vous physique.

Ces restrictions s’appliqueront jusqu’au 19 novembre 2020, voire au-delà.

Il convient de s’informer de l’évolution de la situation sanitaire et des consignes des autorités locales sur le site de l’agence de santé publique (en anglais) et de l’ambassade de France en Suède.

Plus d’informations et recommandations sur la fiche Coronavirus et sur la page Risques sanitaires / Coronavirus ainsi que sur la plateforme « Re-open EU » de la Commission européenne.

Appel à la vigilance maximale – risque d’attentat (03/11/2020)

Pour rappel, comme indiqué dans l’alerte générale, publiée le 29 octobre 2020, le risque d’attentat étant élevé, les Français résidents ou de passage à l’étranger sont appelés à faire preuve de vigilance maximale.

Il convient en particulier de se tenir à l’écart de tout rassemblement et d’être prudent à l’occasion des déplacements. Il est également recommandé de se tenir informé de la situation et des risques, en consultant les recommandations des Conseils aux voyageurs.

Les Français de passage sont invités à s’enregistrer sur le fil d’Ariane, afin de recevoir les alertes concernant le pays où ils se trouvent.

Sécurité

Risques encourus et recommandations associées

Terrorisme

Un attentat au camion bélier a eu lieu à Stockholm en avril 2017. Le niveau d’alerte fixé par les autorités suédoises est de 3 (« élevé »), sur une échelle allant de 1 à 5.

Délinquance

Bien que la Suède demeure l’un des pays les plus sûrs d’Europe, une augmentation des actes de violence liés au trafic de stupéfiants et au crime organisé est observée. Il est recommandé d’être vigilant et d’éviter de se rendre la nuit dans certains quartiers périphériques des grandes villes.

Une augmentation sensible des vols de sacs est constatée. Les voyageurs sont appelés à faire preuve d’une vigilance accrue face aux pickpockets qui sévissent dans le centre des grandes villes (gares, cafés, restaurants, hôtels).

Sur l’ensemble du territoire, des cambriolages de camping-cars garés sur les aires d’autoroute ont été signalés. Les effractions ont lieu dans la nuit avec vol de papiers d’identité, d’argent liquide et de chéquiers ou cartes bancaires.

Zones de vigilance

L’ensemble du pays est en vigilance normale.

Entrée / Séjour

Formalités d’entrée

La Suède étant membre de l’Union européenne, les ressortissants français peuvent y entrer librement, munis d’un passeport ou d’une carte nationale d’identité en cours de validité.

Les cartes nationales d’identité (CNI) délivrées à des personnes majeures entre le 1er janvier 2004 et le 31 décembre 2013 sont encore valables 5 ans après la date de fin de validité indiquée au verso. Toutefois, aucune modification matérielle de la carte plastifiée n’en atteste.
En conséquence, de façon à éviter tout désagrément pendant votre voyage, il vous est fortement recommandé de privilégier l’utilisation d’un passeport valide à celle d’une CNI portant une date de fin de validité dépassée, même si elle est considérée par les autorités françaises comme étant toujours en cours de validité.
Si vous voyagez uniquement avec votre carte nationale d’identité, vous pouvez télécharger et imprimer la notice multilingue expliquant ces nouvelles règles.

De plus, certaines banques ou certaines administrations ne reconnaissant pas la carte nationale d’identité, il est préférable d’être en possession d’un passeport.

Contrôles de police aux frontières avec le Danemark

Les contrôles d’identité sont renforcés à la frontière avec le Danemark, notamment sur les liaisons par ferry ainsi que sur les bus et trains empruntant le pont de l’Öresund.
Les personnes voyageant en véhicule particulier peuvent également faire l’objet de contrôles.

Santé

Un séjour à l’étranger implique pour tout voyageur de prendre certaines précautions en matière de santé. La rubrique ci-dessous mentionne les indications essentielles. Elles ne dispensent toutefois pas le voyageur d’une consultation chez son médecin traitant et/ou dans un centre hospitalier, suffisamment longtemps avant la date de départ pour permettre le rappel des vaccins.

Avant le départ

• Frais d’hospitalisation et dépenses de santé

Afin de pouvoir bénéficier d’une prise en charge par la Sécurité sociale, les Français de passage doivent être munis d’une carte européenne d’assurance maladie, à demander à leur caisse locale au moins 15 jours avant le départ. Pour plus d’informations, consulter le site de l’Assurance maladie.

Afin de faire face aux frais d’hospitalisation et aux dépenses de santé, parfois très élevés à l’étranger, il est recommandé de disposer d’un contrat d’assistance ou d’une assurance permettant de couvrir tous les frais médicaux et de rapatriement sanitaire. Ces frais ne pourront en aucun cas être pris en charge par l’ambassade de France sur place.

• Recommandations pour votre santé

Consulter si besoin son médecin traitant pour faire une évaluation de son état de santé et bénéficier de recommandations sanitaires, notamment sur les vaccinations.

De nombreux médicaments en vente libre en France ne sont accessibles que sur ordonnance en Suède. Il est parfois difficile d’obtenir un rendez-vous chez un médecin de ville. Il est donc recommandé d’emporter suffisamment de médicaments pour couvrir ses besoins lors de son séjour et de se munir de son ordonnance, pour en justifier la possession en cas de contrôle.

Constituer sa pharmacie personnelle en conséquence et n’emporter que les médicaments nécessaires. Pour plus d’informations, consulter la fiche Informations pratiques.

• Vaccinations

Il est conseillé de mettre à jour les vaccinations habituelles : diphtérie-tétanos-poliomyélite (DTP), ainsi que rubéole, oreillons, et plus particulièrement la rougeole (ROR).

Selon les lieux fréquentés et la durée du séjour, la vaccination préventive contre l’encéphalite à tiques d’Europe centrale pourra être conseillée (séjour en zone rurale ou forestière).

Dans tous les cas, prendre l’avis de son médecin traitant ou d’un centre de conseils aux voyageurs.

Risques sanitaires

Encéphalite à tiques

L’encéphalite à tiques est une maladie virale transmise notamment par la piqûre de tiques. Les symptômes associent de la fièvre avec des troubles digestifs et des signes méningés (maux de tête, raideur de nuque). La maladie étant transmise par les morsures de tiques, il est recommandé d’être prudent lors des promenades en forêt entre avril et octobre.
Plus d’informations sur : https://www.pasteur-lille.fr/sante/je-voyage/encephalite-a-tiques/?gclid=EAIaIQobChMI_-eu94n36AIVxMjeCh2_vA6nEAAYASAAEgJvmfD_BwE

• Prévention contre les piqûres de tiques

La prévention contre les autres infections transmises par les tiques inclut la couverture vestimentaire, l’application de répulsifs cutanés sur les parties découvertes et la recherche de la présence de tiques sur le corps.
Plus d’informations sur : http://www.ameli-sante.fr/morsures-de-tiques/la-conduite-a-tenir-en-cas-de-morsure-de-tique.html

• Infection par le virus VIH – IST

Concernant les maladies sexuellement transmissibles, il est recommandé de prendre toutes les précautions d’usage en la matière et d’éviter les comportements à risque.

Quelques règles simples
  • Se tenir à distance des cadavres d’animaux, des animaux et de leurs déjections.
  • Ne pas approcher les animaux errants et ne pas caresser les animaux rencontrés.
  • Veiller à votre sécurité routière (port de la ceinture de sécurité, port du casque en deux-roues).

Se préserver des contaminations digestives ou de contact :

  • Se laver les mains régulièrement avec des solutions de lavage hydro-alcooliques, surtout avant et après les repas ou le passage aux toilettes.

Pour de plus amples renseignements, consulter les sites Internet suivants :
Institut Pasteur
Santé publique France
Organisation mondiale de la santé

Infos utiles

Transport

Infrastructure routière

L’état des routes est excellent. En hiver, le réseau fait l’objet de fréquents dégagements par chasse-neige et le sablage est généralisé en agglomération.

Le réseau est majoritairement constitué de grandes lignes droites bordées de forêts qui abritent un grand nombre d’animaux. Les traversées sont fréquentes et les collisions peuvent s’avérer mortelles, particulièrement lorsqu’il s’agit d’élans.
Il est donc recommandé de respecter les limitations de vitesse, d’être attentif à la signalisation et de redoubler de vigilance aux heures de lever et de coucher du soleil durant lesquelles ces animaux sont le plus actifs.

Taxis

Certains taxis indépendants ou appartenant à de petites compagnies pratiquent des tarifs disproportionnés. Les tarifs étant affichés, la contestation s’avère difficile. Il convient donc d’être vigilant sur les prix des taxis, notamment à l’aéroport d’Arlanda et à la sortie des hôtels.

Réglementation routière

Les feux de croisement doivent être toujours allumés, de jour comme de nuit.
Les pneus-neige sont obligatoires du 1er novembre au 30 avril.

Il convient de faire attention aux places de stationnement réservées aux invalides et à la règle des dix mètres à laisser libres à chaque carrefour urbain.

La vitesse maximale autorisée est de 50 km/h en agglomération, de 90 à 110 km/h sur route, et de 110 km/h sur autoroute.

L’approvisionnement en carburants de tous types est assuré par de nombreuses stations-service, en ville comme sur route.

Transport aérien

Dans tous les aéroports, voyageurs et bagages sont contrôlés avant l’embarquement, même s’il s’agit d’un vol intérieur.

Législation locale

Punitions corporelles

La législation réprimant les punitions corporelles contre les enfants (gifle, fessée, etc.) est appliquée strictement. Les infractions font l’objet de signalements à la police et d’interventions de celle-ci. Les peines encourues, pouvant aller jusqu’à 6 mois de prison, sont assorties d’une amende.

Conduite en état d’ivresse

La conduite en état d’ivresse est punie de manière sévère. Un taux d’alcoolémie compris entre 0,2 g et 1 g est passible d’une peine de prison ferme pouvant aller jusqu’à six mois et d’une forte amende. Si le taux excède 1 g (qualification d’état d’ivresse grave), le juge peut prononcer une peine de deux années d’emprisonnement.
Dans tous les cas, le permis de conduire est suspendu.

Stupéfiants

La fabrication, la consommation, le transport, la vente ou l’achat de stupéfiants sont punis par la loi. Il est inutile d’espérer une quelconque mansuétude dans ce domaine.

Alcool

La consommation de vins et spiritueux est rigoureusement réglementée pour les mineurs (consommation interdite jusqu’à l’âge de 18 ans et achat interdit jusqu’à l’âge de 20 ans).

Prostitution

La vente de services sexuels n’est pas un délit. En revanche, la loi condamne l’achat de ces mêmes services.

Divers

Moyens de paiement

La Suède ne fait pas partie de la zone euro, la monnaie nationale est la couronne suédoise (SEK).

De nombreux restaurants, bars ou commerces n’acceptent plus les paiements en liquide. Cela est particulièrement vrai dans les grandes villes du pays. Il est recommandé de vérifier la validité et la compatibilité de sa carte bancaire et de ne pas se munir de quantités trop importantes d’argent liquide.

Voyages d’affaires

Visa d’affaires

Les ressortissants français, quel que soit l’objet de leur visite, ne sont pas soumis à l’obligation de visa pour les séjours de moins de trois mois.

Ils sont admis sur le territoire suédois sur présentation d’une carte nationale d’identité ou d’un passeport en cours de validité.

Pour les séjours supérieurs à trois mois, une demande de carte de résident auprès d’un des bureaux de l’Office national des migrations est nécessaire.

Données économiques


Consulter la fiche repères économiques Suède.

Contacts utiles

  • Service économique

Les Services économiques auprès des ambassades sont des services extérieurs de la Direction générale du Trésor. Ils ont pour missions l’analyse et la veille économique et financière, sur une base macroéconomique, l’animation des relations économiques, financières et commerciales bilatérales avec les pays de leur compétence, et le soutien public au développement international des entreprises.

Service économique de Stockholm
Storgatan 11
11444 Stockholm
SE - Suède
Tél. : +46 8 545 89 156
Télécopie : +46 8 662 38 80
Courriel : stockholm chez dgtresor.gouv.fr

  • Business France

Opérateur public national au service de l’internationalisation de l’économie française, Business France valorise et promeut l’attractivité de l’offre de la France, de ses entreprises et de ses territoires.

Bureau Business France
Storgatan 11
11444 Stockholm
SE - Suède
Télécopie : +46 8 662 38 80
Courriel : stockholm chez businessfrance.fr

Nicolas de Moucheron (Directeur de Zone) - Tél. : +46 8 545 89 150

  • CCEF

Les Conseillers du commerce extérieur de la France (CCEF) forment un réseau actif de plus de 4 000 membres dans 146 pays, au service de la présence française dans le monde. Ils mettent leur expérience pour conseiller les pouvoirs publics, parrainer les entreprises, former les jeunes aux métiers de l’international et promouvoir l’attractivité de la France pour les investissements internationaux.

Président de section : Isabelle DUCELLIER - +46 8 744 7362 (société Pernod Ricard Sweden)

Site internet : Comité national des conseillers du commerce extérieur de la France.

  • CCI

Les Chambres de commerce et d’industrie (CCI) françaises à l’international sont des associations indépendantes de droit local qui regroupent des entreprises françaises et étrangères. Elles constituent un réseau mondial de relations et de contacts d’affaires de plus de 32 000 entreprises françaises et étrangères dans 83 pays.

Chambre de commerce France-Suède (CCFS)
Adresse : Grev Turegatan 10E - 11446 Stockholm
Tél. : +46 8 442 54 44
Courriel : info chez ccfs.se
Site Internet : www.ccfs.se

  • Atout France

http://atout-france.fr/notre-reseau/suede

  • Sopexa

http://www.sopexa.com/fr/agence/sweden

  • Attaché douanier

En Allemagne
Tél. : +49 30 59 003 94 60
Courriel : douane_berlin chez dgtresor.gouv.fr

  • FMI

La Suède et le FMI.