Slovaquie

Partager

Dernière mise à jour le : - Information toujours valide le :

Dernière minute

Date de publication :

Urgence Attentat – Vigilance renforcée pour les ressortissants français à l’étranger

Publié le 16/10/2023

Compte tenu du relèvement, sur l’ensemble du territoire national, de la posture du plan Vigipirate au niveau Urgence attentat, une vigilance renforcée est recommandée à l’ensemble de nos ressortissants résidant ou de passage à l’étranger.

Sécurité

Risques encourus et recommandations associées

Délinquance

Des vols à la tire dans les transports en commun et les lieux touristiques de la capitale ainsi qu’aux abords des stations-service sont régulièrement signalés.

Zones de vigilance

L’ensemble du territoire est en vigilance normale.

Aux abords de la frontière ukrainienne, il est recommandé de voyager en groupe et d’être particulièrement vigilant quant à ses effets personnels.

Illust:68.5 ko, 680x460
Dernière actualisation le 8/07/2013, toujours en vigueur le 21/02/2024

Recommandations générales

Il est recommandé de :

  • Laisser ses documents d’identité au coffre de son hôtel et se déplacer avec des photocopies ;
  • Répartir son argent et ses cartes de crédit dans des poches intérieures ;
  • Garer son véhicule de manière à dissuader toute tentative d’effraction.

Entrée / Séjour

Formalités d’entrée

Les citoyens de l’Union européenne peuvent se rendre en Slovaquie pour des séjours inférieurs à 90 jours munis d’un passeport (sans visa) ou d’une carte nationale d’identité dont la validité couvre au moins la durée du séjour.

Les cartes nationales d’identité (CNI) françaises délivrées à des personnes majeures entre le 1er janvier 2004 et le 31 décembre 2013 sont encore valables 5 ans après la date de fin de validité indiquée au verso. Cette extension n’étant pas officiellement reconnue par la Slovaquie, il est recommandé de privilégier l’utilisation d’un passeport valide à celle d’une CNI portant une date de fin de validité dépassée, de manière à éviter tout désagrément pendant le voyage. En cas de voyage uniquement avec une carte nationale d’identité concernée par l’extension de validité, il convient de télécharger et d’imprimer une notice multilingue expliquant ces nouvelles règles.

Pour un séjour supérieur à 90 jours, les Français devront se présenter au bureau de la police des étrangers de leur domicile en Slovaquie munis d’un passeport en cours de validité et d’un justificatif de ce domicile. Ils se verront alors délivrer un titre de séjour.

Les élèves ressortissants d’États tiers de l’Union européenne voyageant au sein d’un groupe scolaire et munis d’un document de voyage collectif (dit passeport collectif) devront être munis d’un justificatif d’identité (passeport, carte d’identité, DCEM).

Mesures liées à la Covid-19

Toutes les restrictions sanitaires pour l’entrée sur le territoire slovaque ont été levées en avril 2022.
Les voyageurs sont néanmoins invités à consulter attentivement les conseils aux voyageurs relatifs à leur pays de transit.
Ces mesures sont susceptibles d’être modifiées avec peu de préavis en fonction de l’évolution de la situation sanitaire.

Règlementation douanière

Voyage avec des animaux

Chaque animal doit être muni d’un tatouage aisément reconnaissable ou d’une puce électronique pour son identification ainsi que de son passeport européen pour animaux attestant des vaccinations régulières.

Plus d’informations.

Importations

Les voyageurs sont autorisés à importer en Slovaquie :

  • Cigarettes : 40 unités ;
  • Cigarillos (des cigares ne pesant pas plus de 3 g/pièce) : 20 unités ;
  • Cigares : 10 unités ;
  • Tabac : 50 g ;
  • Spiritueux : 1 litre si le volume d’alcool est supérieur à 22°, ou 2 litres s’il est inférieur à 22° ;
  • Vin : 4 litres ;
  • Bière : 16 litres ;
  • Champagne : 4 litres ;
  • Espèces : 10 000 € maximum.

Plus d’informations (en anglais).

Santé

Un séjour à l’étranger implique pour tout voyageur de prendre certaines précautions en matière de santé. La rubrique ci-dessous mentionne les indications essentielles. Ces indications ne dispensent toutefois pas le voyageur d’une consultation chez son médecin traitant et/ou dans un centre hospitalier, suffisamment longtemps avant la date de départ pour permettre le rappel des vaccins.

Avant le départ

Frais d’hospitalisation et dépenses de santé

Afin de pouvoir bénéficier d’une prise en charge par la Sécurité sociale, les Français de passage doivent être munis d’une carte européenne d’assurance maladie, à demander à leur caisse locale au moins 15 jours avant le départ.

La carte européenne d’assurance maladie ne couvre pas les frais de rapatriement et les soins de santé privés.

La souscription à une assurance voyage est recommandée.

Les frais de santé ne pourront en aucun cas être pris en charge par l’ambassade de France.

Recommandations pour sa santé

Consulter si besoin son médecin traitant ou un centre de vaccinations internationales pour faire une évaluation de son état de santé et bénéficier de recommandations sanitaires.

Constituer sa pharmacie personnelle en conséquence et n’emporter que les médicaments nécessaires. Pour plus d’informations, consulter la fiche Informations pratiques.

Vaccinations

Il est recommandé d’être à jour des vaccinations diphtérie-tétanos-poliomyélite (DTP) et rougeole-oreillons-rubéole (ROR).

La vaccination préventive contre les hépatites A et B peut être conseillée, de même que la vaccination contre la fièvre typhoïde selon la durée et les conditions du séjour.

Selon les lieux fréquentés et la durée du séjour, la vaccination préventive contre l’encéphalite à tiques d’Europe centrale pourra être conseillée (séjour en zone rurale ou forestière).

Dans tous les cas, prendre l’avis de son médecin traitant ou d’un centre de conseils aux voyageurs.

Risques sanitaires

Encéphalite à tiques

L’encéphalite à tiques est une maladie virale transmise notamment par la piqûre de tiques. Les symptômes associent de la fièvre avec des troubles digestifs et des signes méningés (maux de tête, raideur de nuque).

Plus d’informations sur l’encéphalite à tiques sur le site de Santé Publique France.

Maladie de Lyme

La maladie de Lyme est transmise lors d’une piqûre de tique infectée par une bactérie. Toutes les tiques ne sont pas infectées et l’infection est souvent sans symptôme. Cependant, elle peut provoquer une maladie parfois invalidante.

Plus d’informations sur le site du ministère des Solidarités et de la Santé.

Prévention contre les piqûres de tiques

La prévention contre les infections transmises par les tiques inclut la couverture vestimentaire, l’application de répulsifs cutanés sur les parties découvertes et la recherche de la présence de tiques sur le corps.
Plus d’informations sur le site de l’Assurance maladie.

Fièvre typhoïde

La fièvre typhoïde est une maladie bactérienne liée aux salmonelles. Les symptômes associent notamment une forte fièvre et des troubles digestifs et imposent une consultation médicale urgente car des complications graves sont possibles. Les précautions d’usage sont recommandées (cf. ci-dessous).

Infection par le virus VIH – IST

Concernant les infections sexuellement transmissibles, il est recommandé de prendre toutes les précautions d’usage en la matière et d’éviter les comportements à risque.

Quelques règles simples

  • Se tenir à distance des cadavres d’animaux, des animaux et de leurs déjections ;
  • Ne pas approcher les animaux errants et ne pas les caresser ;
  • Veiller à sa sécurité routière (port de la ceinture de sécurité, port du casque en deux-roues).
  • Se laver les mains régulièrement avec des solutions de lavage hydro-alcooliques, surtout avant et après les repas et le passage aux toilettes ;
  • Veiller à la qualité des aliments, et surtout à leur bonne cuisson.

Infos utiles

Transport

Transport routier

Le permis de conduire français est accepté.

La Slovaquie applique la tolérance zéro en matière d’alcool au volant. Les contrôles d’alcoolémie sont fréquents et stricts.

La carte verte d’assurance et l’assurance automobile au tiers sont obligatoires.
La vitesse est limitée à 130 km/h sur autoroute (110 km/h recommandés en cas de pluie), 90 km/h sur route et 50 km/h en agglomération.

Le code de la route slovaque est pratiquement identique, en matière de sécurité, au code français (transport des enfants, ceintures de sécurité, priorité à droite et dans les ronds-points, etc.). En revanche, on relève une inversion dans la couleur des panneaux de signalisation : contrairement à la France, en Slovaquie les autoroutes sont indiquées sur des panneaux verts et les routes nationales sur des panneaux bleus.

Il convient de veiller au strict respect du code de la route, notamment les limitations de vitesse, les contrôles radar sont fréquents. En cas d’excès de vitesse, il sera demandé d’acquitter une amende immédiatement. La police retire le permis de conduire au conducteur dans l’attente du paiement de l’amende. Celle-ci peut aller de 250 € à 800 € pour un dépassement de la vitesse autorisée supérieur à 60 km/h hors communes et supérieur à 50 km/h dans une commune. Au-delà, le contrevenant se voit retirer son permis de conduire. Bien que ce ne soit pas précisé, la pratique interdit de se garer à moins de 3 mètres d’un passage pour piétons et il convient de laisser sur le trottoir un espace suffisant (1,50 m) pour la circulation. Durant toute l’année, il est obligatoire d’avoir ses feux de croisement allumés à toute heure.

Les pneus neige sont obligatoires entre le 15 novembre et le 1er avril dès que les conditions météorologiques l’imposent, c’est-à-dire en cas de présence de couche de neige ou de glace compacte sur la chaussée. La responsabilité du conducteur sera engagée, en cas d’accident, si ces équipements font défaut.

Le port du gilet réfléchissant est obligatoire dès la sortie du véhicule hors d’une zone de parking autorisé. En cas d’accident de la route, il convient de prévenir aussitôt la police locale.

En cas d’infraction au code de la route sur le territoire slovaque, les automobilistes sont poursuivis en France en application d’un échange d’informations sur les infractions routières entre la France et la Slovaquie.

Infrastructures routières

La Slovaquie compte peu d’autoroutes, le réseau routier est en bon état mais les réseaux secondaires et urbains sont de qualité moyenne (chaussée déformée, nids-de-poule non annoncés, signalisation des travaux parfois insuffisante).

La prudence est recommandée au passage des voies ferrées, la signalisation étant souvent imparfaite.

Transports en commun

Le réseau des transports en commun est très bien développé dans les villes en général, et à Bratislava en particulier (tramways, bus, trolleybus). Les tickets, d’un coût variable selon leur durée de validité, peuvent être achetés dans la plupart des arrêts grâce à des bornes automatiques ou dans les kiosques à journaux. Les tickets sont identiques pour tous les transports en commun et doivent obligatoirement être compostés dès l’entrée dans le véhicule.

Réseau ferroviaire

Il est dense et en bon état, mais les trajets sont longs.

Transport aérien

Il n’y a pas, à ce jour, de liaison aérienne entre la Slovaquie et la France. Les voyageurs souhaitant se rendre en Slovaquie transitent principalement par l’aéroport de Vienne (Autriche), bien relié au centre-ville de Bratislava par bus ou taxi (45 mn de route environ).

Législation locale

Vignette d’autoroute

Les autoroutes et voies rapides de Slovaquie sont payantes. La vignette vaut pour 10 jours 1 mois ( 1 an (valable à compter de la date d’achat ou du 01/01 au 31/12.Cette vignette est électronique.

On peut se la procurer :

  • Soit à l’entrée du pays, dans les stations-services ;
  • Soit à l’avance, en ligne (site accessible en anglais).

Tout véhicule circulant sans vignette sur les tronçons où celle-ci est obligatoire est passible d’une amende dont le montant peut atteindre 500 €.

Les conducteurs de poids lourds supérieurs à 3,5 t ont l’obligation de s’arrêter à la frontière (guichet ouvert 24/24h) pour munir le véhicule d’un appareil de télépéage ou « go-box ». Les contrôles des poids lourds sont très fréquents.

Conduite en état d’ivresse au volant

Les contrôles d’alcoolémie sont fréquents. La Slovaquie applique la tolérance zéro. Les peines encourues sont sévères, allant jusqu’à la garde à vue pour un contrôle positif dès constatation d’une concentration supérieure à 0,4 g d’alcool par litre de sang.

Stupéfiants

La vente et la consommation de stupéfiants sont interdites et sévèrement réprimées.

Divers

La connaissance de la langue slovaque peut se révéler indispensable en dehors des grandes agglomérations.

Voyages d’affaires

Visa d’affaires

Conformément à la réglementation en vigueur dans l’Union européenne, tout Français, voyageur d’affaires ou simple citoyen :

  • Est dispensé de visa pour des séjours de moins de 90 jours ;
  • Au-delà de cette durée, doit se présenter à la police des étrangers pour obtenir un permis de résidence.

Réseaux de communication

Le réseau de télécommunication est de bonne qualité en Slovaquie. Les réseaux 3G et 4G sont présents. Les frais d’itinérance relatifs à l’usage d’un téléphone mobile ont disparu dans toute l’Union européenne depuis le 1er juillet 2017.

Données économiques

Consulter la fiche repères économiques Slovaquie.

Contacts utiles

Service économique

Des informations économiques générales sur la Slovaquie peuvent être obtenues auprès du Service économique de l’ambassade de France à Bratislava, qui a pour mission l’analyse et la veille économique et financière, les échanges bilatéraux, le commerce extérieur, les investissements directs étrangers, les relations avec les administrations locales, l’organisation de missions officielles en Slovaquie et en France, et le suivi des affaires européennes, bilatérales et multilatérales dans les principaux secteurs de l’économie. Une assistance aux investisseurs présents en Slovaquie est également assurée.

Service économique de Bratislava
Sedlárska 7
P.O. Box 132
814 99 - Bratislava, Slovaquie
Tél. : +421 2 59 34 74 00
Courriel : bratislava chez dgtresor.gouv.fr
Site Internet

CCEF

Les Conseillers du commerce extérieur de la France (CCEF) forment un réseau actif de plus de 4 000 membres dans 146 pays, au service de la présence française dans le monde. Ils mettent leur expérience pour conseiller les pouvoirs publics, parrainer les entreprises, former les jeunes aux métiers de l’international et promouvoir l’attractivité de la France pour les investissements internationaux.

Présidente de section : Mme Eve BOURDEAU

Site internet : Comité national des conseillers du commerce extérieur de la France

CCFS

La Chambre de commerce franco-slovaque (CCFS) a pour objet de développer le commerce entre la France et la République slovaque, de favoriser le développement des relations bilatérales et d’encourager et accompagner les investissements français en Slovaquie. Elle anime la vie de la communauté d’affaires franco-slovaque à travers l’organisation de nombreux événements (tables rondes, petits déjeuners débats, conférences, etc.). Elle propose une gamme étendue de services.

Chambre de commerce franco-slovaque (FSOK)
Klariská 14
811 03 Bratislava
Président : Miroslav Kot
Site Internet

Atout France

Site internet

FMI

La Slovaquie et le FMI