Singapour

Partager
Dernière mise à jour le : - Information toujours valide le :

Dernière minute

Date de publication :

Infection pulmonaire - Coronavirus Covid-19 (19/06/2020)

Le 11 mars, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a qualifié de « pandémie » l’épidémie de coronavirus Covid-19 (voir liste des pays concernés et bilan sur le site du Centre européen de prévention et contrôle des maladies).

Le gouvernement singapourien a présenté le 19 mai son plan de déconfinement en 3 phases dont la première est entrée en application le 2 juin. La phase 2 débutera le 19 juin et verra la reprise quasi totale des activités économiques, toujours soumise à des règles de distanciation (port du masque, respect de distances de sécurité…). La liste des activités autorisées se trouve à l’adresse suivante : https://covid.gobusiness.gov.sg/permittedlist/

Depuis le 24 mars, tous les visiteurs en court séjour (tourisme, voyage d’affaires, transit, etc.) sont interdits d’entrée et de transit à Singapour. Le 20 mai, les autorités singapouriennes ont annoncé la reprise progressive des transits, sous conditions, à l’aéroport de Changi à compter du 2 juin pour les personnes non résidentes. Les voyageurs effectuant un transit doivent contacter au préalable leur compagnie aérienne afin de vérifier s’ils ont la possibilité d’effectuer un transit.

Les personnes résidant à Singapour qui se trouvent à l’étranger doivent impérativement obtenir l’autorisation des autorités singapouriennes avant de pouvoir revenir à Singapour, sous peine de lourdes sanctions allant jusqu’à l’annulation du titre de séjour suivie d’une expulsion, dans les cas suivants :

• Les détenteurs d’un permis de travail (Employment Pass, S-Pass, Work Permit, Work Holiday Pass, etc.) et leur famille (Dependant Pass, Long Term Social Visit Pass) doivent obtenir l’autorisation auprès du ministère du Travail singapourien (MOM) à travers les employeurs qui doivent en faire la demande en ligne : https://form.gov.sg/#!/5e3cbabee41f590012014e91.

Le MOM restreint fortement, à l’heure actuelle, le nombre d’autorisations de retour accordées : il est donc déconseillé à tous les détenteurs d’un permis de travail ainsi qu’à leur famille de voyager hors de Singapour. Les personnes qui voyageraient après le 27 mars rencontreront des difficultés supplémentaires pour obtenir l’autorisation du MOM. Leur demande sera classée comme non prioritaire et pourra entrainer des retards de traitement conséquents, reportant de fait leur possibilité de retour à Singapour.

• Les étudiants en Student’s Pass (STP) ainsi que ceux qui ont obtenu un accord de principe (In-Principle Approval) pour un STP, doivent obtenir l’autorisation auprès du ministère de l’Éducation singapourien (MOE) en soumettant une demande à leur université ou école qui la transmettra au MOE.
• Les personnes en Long-Term Visit Pass (LTVP) délivré par l’Immigration and Checkpoints Authority (ICA) ainsi que celles qui ont obtenu un accord de principe (In-Principle Approval) pour un LTVP, doivent obtenir l’autorisation auprès de l’ICA en soumettant une demande par email à ICA_nCoV_request chez ica.gov.sg.

Toutes les personnes résidant à Singapour et de retour de l’étranger doivent effectuer une quarantaine à leur retour (Stay-Home Notice). La Stay-Home Notice (SHN) est une mesure de confinement d’une durée de 14 jours assortie d’obligations très strictes (interdiction de sortie sous peine de révocation du titre de séjour singapourien, amende et peine d’emprisonnement). Plus de détails ici. Les personnes résidentes de retour de l’étranger doivent effectuer leur Stay-Home Notice dans des hôtels et lieux spécifiques, dont la liste est établie par le gouvernement, afin de minimiser les risques de transmission éventuelle à la famille. À compter du 18 juin, les personnes ayant séjourné au moins 14 jours consécutifs avant leur arrivée à Singapour en Australie, Brunei, Corée du Sud, Chine continentale, Hong Kong, Japon, Macao, Nouvelle-Zélande, Taiwan et Vietnam pourront effectuer leur SHN à leur domicile ou dans un hôtel de leur choix . Les autres voyageurs devront effectuer leur SHN dans hôtels et lieux spécifiques, dont la liste est établie par le gouvernement singapourien, et à leur frais. L’autorisation de retour préalable pour les titulaires de titre de long séjour reste obligatoire.

Depuis le 27 mars, les voyageurs autorisés à revenir à Singapour (voir ci-dessus) devront soumettre une déclaration de santé. Cette déclaration doit se faire via le service en ligne "SG Arrival Card" au maximum 3 jours avant l’arrivée prévue ou bien, à défaut, aux points de contrôle à l’arrivée. Toute fausse déclaration expose à des poursuites pénales en vertu de l’Infection Diseases Act. À partir du 18 juin, toute personne entrant sur le territoire singapourienne devra subir un test de dépistage, à ses frais, au cours de sa quarantaine (Stay-Home Notice).

Il est recommandé de suivre les recommandations des autorités locales et de consulter le site internet et les réseaux sociaux de l’OMS, du Ministère singapourien de la Santé et de l’ambassade de France à Singapour.

Plus d’informations sur la fiche sur la fiche Coronavirus et sur la page Risques sanitaires / Coronavirus.

Sécurité

Risques encourus et recommandations associées

Criminalité

Singapour est une ville sûre où le taux de criminalité est faible. Des vols peuvent néanmoins se produire dans les endroits très fréquentés (transports en commun, aéroports, sites touristiques, hôtels, etc.).

Risque terroriste

Le risque terroriste, bien que faible à Singapour, ne peut être totalement exclu.

Piraterie maritime

Les espaces maritimes sous souveraineté singapourienne sont considérés comme sûrs. Des actes de piraterie sont toutefois régulièrement signalés dans les eaux proches de Singapour (détroit de Malacca, entre les îles Riau en Indonésie et Singapour). La plus grande prudence est donc recommandée, en particulier aux plaisanciers (cf. fiche Piraterie maritime).

Risque climatique

Singapour est fortement affectée par les orages (186 jours par an). La foudre et les chutes d’arbres causent régulièrement des décès et des blessures graves. En intérieur, débranchez les appareils électroniques et n’utilisez pas de téléphone à fil pendant les épisodes orageux. A l’extérieur, sortez rapidement si vous êtes dans une piscine ou dans la mer. Ne vous abritez pas sous un arbre, évitez les espaces ouverts, cherchez un abri en dur ou un véhicule.

Dispositif local d’alerte

Les autorités singapouriennes ont mis en place un site internet rassemblant les numéros d’urgence et applications utiles à télécharger (SGSecure, MySCDF, Police@SG, MYResponder). Pour être informé en cas de danger, consulter la page dédiée à SGSecure, (en anglais) : https://www.sgsecure.sg/Pages/default.aspx.

Zones de vigilance

L’intégralité du territoire singapourien est déconseillée sauf raison impérative en raison de l’évolution de l’épidémie de coronavirus, dans l’attente de l’amélioration de la situation.

Recommandations générales

Il est recommandé :
• d’éviter de se déplacer avec son passeport (conserver seulement une photocopie) ;
• de ne pas porter de bijoux, d’objets de valeur et d’importantes sommes d’argent.

Activités sportives à risque

Dans les espaces verts, il convient de se tenir éloigné des serpents et des varans. Il est également recommandé de prendre garde aux singes (notamment dans le parc de Mac Richie) qui peuvent être agressifs s’ils voient de la nourriture (il est d’ailleurs interdit de les nourrir).

Entrée / Séjour

Formalités d’entrée

Pour un voyage à Singapour ou un transit par ce pays, un passeport valable six mois après la date prévue de votre départ de Singapour est exigé. L’ambassade de France à Singapour ne peut délivrer de passeport d’urgence en cas de non-respect de cette règle. Il est donc nécessaire de vérifier la validité de votre passeport avant le départ

Le séjour touristique maximum autorisé à Singapour est de trois mois ("social visit pass" délivré à l’arrivée). Tout dépassement est puni d’une amende.

Santé

Un séjour à l’étranger implique pour tout voyageur de prendre certaines précautions en matière de santé. La rubrique ci-dessous mentionne les indications essentielles. Elles ne dispensent toutefois pas le voyageur d’une consultation chez son médecin traitant et/ou dans un centre hospitalier, suffisamment longtemps avant la date de départ pour permettre le rappel des vaccins.

Avant le départ

Frais d’hospitalisation et dépenses de santé

Afin de faire face aux frais d’hospitalisation et aux dépenses de santé, parfois très élevés à l’étranger, il est vivement recommandé de disposer d’un contrat d’assistance ou d’une assurance permettant de couvrir tous les frais médicaux (dont chirurgie et hospitalisation) et de rapatriement sanitaire, au risque de ne pas avoir accès aux soins, y compris en cas d’urgence vitale. Ces frais ne pourront en aucun cas être pris en charge par l’ambassade de France sur place.

Recommandations pour votre santé

Les conditions sanitaires générales à Singapour sont aux standards européens, mais il est recommandé de suivre les précautions d’hygiène élémentaires en voyage (voir hygiène alimentaire ci-dessous). Le climat chaud et humide toute l’année, même la nuit, et les écarts de température importants entre l’extérieur et tous les lieux et transports publics, fortement climatisés, peuvent être éprouvants pour les personnes âgées ou de santé fragile ainsi que pour les nourrissons.
Vous pouvez consulter très facilement et sans rendez-vous un médecin local dans les nombreux centres médicaux. Les médicaments sont délivrés directement par le médecin.

Consultez si besoin votre médecin traitant ou un centre de vaccinations internationales pour faire une évaluation de votre état de santé, et être conseillé notamment sur les vaccinations.
Consultez éventuellement votre dentiste avant votre départ.

Constituez votre pharmacie personnelle en conséquence et n’emportez que les médicaments nécessaires ; ne consommez jamais des médicaments achetés dans la rue (risque de contrefaçons). Pour plus d’informations, consultez la fiche Informations pratiques.

Une liste des médecins francophones, régulièrement complétée, peut être consultée sur le site Internet de l’ambassade de France à Singapour.

Vaccinations

Aucune vaccination n’est obligatoire mais certaines vaccinations sont recommandées. Assurez-vous d’être à jour dans vos vaccinations habituelles ainsi que celles recommandées pour l’ensemble des zones géographiques visitées.

La mise à jour de la vaccination diphtérie-tétanos-poliomyélite (DTP) est recommandée, ainsi que la vaccination rubéole-oreillons-rougeole (ROR) chez l’enfant. Une vaccination antituberculeuse est également souhaitable.

Risques sanitaires

Maladies transmises par les moustiques

Dengue

La dengue, provoquée par les piqures de moustiques infectés, est endémique à Singapour. Les autorités mènent des campagnes de prévention et d’éradication permanentes (fumigations hebdomadaires des bâtiments, inspections surprise dans les logements).

La transmission de la dengue s’effectue par l’intermédiaire de moustiques infectés. Les symptômes de la maladie s’apparentent à ceux de la grippe (forte fièvre, douleurs articulaires, maux de tête).
La prévention individuelle repose essentiellement sur les moyens de protection contre les piqûres de moustiques (voir "Mesures générales de prévention pour se protéger des moustiques » ci-après).

En cas de fièvre, un avis médical doit être pris rapidement. La prise en charge est avant tout symptomatique et repose sur la prise d’antalgiques à base de paracétamol et le repos. Il faut impérativement éviter la prise d’aspirine et d’anti-inflammatoire.

Les autorités locales ont lancé, avec le concours de la France, la phase nationale du projet « Wolbachia ». Il s’agit du nom d’une variété commune de moustiques (inoffensifs) de Singapour, stérilisés et relâchés à proximité des espaces résidentiels afin de réduire le cycle reproductif des moustiques femelles qui transmettent la maladie. Le projet existe depuis 2016 mais s’accélère en raison d’études préliminaires concluantes.

Pour savoir si votre domicile ou hôtel à Singapour fait partie d’un « foyer » de dengue, consultez l’application mobile NEA – National Environment Agency (gratuite) pour iPhone et Android, qui met à jour régulièrement ses données.

Plus d’information générales sur les sites :

https://www.nea.gov.sg/dengue-zika/dengue/dengue-cases
https://www.moh.gov.sg/diseases-updates/dengue
https://www.nea.gov.sg/dengue-zika/dengue/dengue-clusters
https://www.nea.gov.sg/corporate-functions/resources/research/wolbachia-aedes-mosquito-suppression-strategy/project-wolbachia-singapore

Chikungunya

La transmission du chikungunya est possible. Il n’existe actuellement pas de traitement préventif pour ces maladies. La prévention individuelle repose donc essentiellement sur les moyens de protection contre les piqûres de moustiques (voir "Mesures générales de prévention pour se protéger des moustiques" ci-après). En cas de fièvre, un avis médical doit être pris rapidement.

Encéphalite japonaise

Cette maladie, qui n’existe qu’en Asie, se transmet par des moustiques en zone rurale. Dans le cadre d’un voyage touristique, la vaccination contre l’encéphalite japonaise n’est pas recommandée systématiquement pour tous les voyageurs. Il convient d’appliquer des mesures de prévention pour se protéger des moustiques.

Zika

Singapour est touché par la maladie à virus zika. Cette maladie est transmise par les piqûres de moustiques de type Aedes. Des cas de transmission du virus par voie sexuelle ont également été rapportés.

Pour en savoir plus :

1/ Dossier d’informations sur la maladie à virus Zika (site du ministère des Solidarités et de la santé).
2/ Recommandations pour les femmes enceintes (site du ministère des Solidarités et de la santé).
3/ Risque de transmission par voie sexuelle : site du Haut conseil de la santé publique.

Il est recommandé à tous :

• de respecter les mesures générales de prévention pour se protéger des moustiques :

  • porter des vêtements couvrants, amples, légers, de couleur claire et imprégnés de traitement textile insecticide (efficace deux mois et résistant au lavage) ;
  • utiliser des produits répulsifs cutanés ;
  • protéger son logement (moustiquaires, diffuseurs électriques, serpentins, climatisation, etc.).

Recommandations pour la prévention des piqures de moustiques de Santé Publique France.

• de consulter un médecin en cas de fièvre survenant pendant le voyage ou dans les semaines qui suivent le retour en France.

Fièvre Typhoïde

La fièvre typhoïde est une maladie bactérienne liée aux salmonelles. Les symptômes associent une forte fièvre et des troubles digestifs ; Ils imposent une consultation médicale urgente, des complications graves étant possibles. Les précautions d’usage sont recommandées (cf. hygiène alimentaire).

Infection par le virus VIH – IST

Il est recommandé de prendre toutes les précautions d’usage et d’éviter les comportements à risque.

Pollution

1- Qualité de l’air

La qualité de l’air est généralement bonne. Les autorités singapouriennes suivent néanmoins de près les questions de pollution atmosphérique, notamment celles liées aux feux de forêts en Indonésie ("haze"). Le site Internet de l’Agence nationale pour l’environnement (en anglais) donne toutes les trois heures un rapport sur la qualité de l’air : https://www.haze.gov.sg/.

2- Qualité de l’eau de mer

Le port de Singapour étant l’un des plus actifs du monde, il est recommandé d’éviter les bains de mer, surtout sur les côtes nord de l’île (où certaines plages sont interdites à la baignade en raison de la mauvaise qualité de l’eau).

Quelques règles simples
  • D’une manière générale, il est recommandé de :
    1- veiller à votre sécurité routière (port de la ceinture de sécurité, port du casque en deux-roues) ;
    2- ne pas approcher les animaux errants et les chiens (risque de morsure et de rage) ; ne pas caresser les animaux rencontrés.

Mesures d’hygiène alimentaire : préservez-vous des contaminations digestives ou de contact :

  • Se laver les mains régulièrement avec des solutions de lavage hydro-alcooliques, surtout avant et après les repas ou le passage aux toilettes.
  • Eviter la consommation de produits alimentaires (poisson, viande, volaille, lait) crus ou peu cuits, notamment dans les petits restaurants de rue ("food court").
  • Peler les fruits ou légumes, ou bien les laver (à l’eau saine).
  • Eviter les crudités, coquillages, plats réchauffés et buffets froids.
  • Ne boire que de l’eau ou des boissons encapsulées, ou de l’eau rendue potable (filtration, ébullition ou, à défaut, produit désinfectant).
  • Eviter les glaçons et glaces, ainsi que la consommation de jus de fruits frais, de légumes crus et de fruits non pelés ; ne consommer le lait que pasteurisé ou bouilli.

Pour de plus amples renseignements, consultez les sites Internet suivants :

Institut Pasteur
Santé publique France
Organisation mondiale de la santé

Infos utiles

Transport

Transports routiers

Le permis international est nécessaire pour conduire à Singapour.
Le réseau routier et les transports publics (bus, métro) sont de très bonne qualité. Le taxi est un moyen de transport relativement bon marché et largement utilisé. Si les conditions de sécurité sont satisfaisantes, les conducteurs sont invités à observer une vigilance constante au volant. En dehors des pistes cyclables prévues dans les espaces verts, il est déconseillé de se déplacer en bicyclette sur le réseau routier. La prudence est également de mise pour les piétons : ne traversez que sur les passages prévus à cet effet, les piétons n’ayant aucune priorité en dehors de ceux-ci.

Transport aérien

Dans l’aéroport international de Singapour (Changi International Airport), la réglementation en matière de transport en cabine de liquides et de produits sous forme de pâte ou de gel de plus de 100 ml est appliquée strictement. Il convient donc de les mettre systématiquement en soute. Le contrôle des passagers et de leurs bagages est conduit de manière rigoureuse et les personnes, y compris en transit, transportant des objets interdits à l’importation ou soumis à déclaration préalable, peuvent être empêchées de poursuivre leur voyage et être déférées devant une autorité judiciaire.

En dehors des objets couramment interdits lors d’un voyage en avion, Singapour interdit tous les objets se rattachant au domaine des armes, même inoffensifs : il est interdit de posséder des armes à feu, des armes à feu factices, des pièces d’armes à feu (par exemple des chargeurs), des munitions (même isolées), des armes de collection, des armes à air comprimé, des armes blanches de toute nature, des explosifs et feux d’artifice, des armes d’arts martiaux asiatiques, des matériels de police (gilets pare-balles, matraques, menottes, gaz lacrymogènes et autres), des talkies-walkies. Les fusils de chasse sous-marine sont interdits à l’importation et au transit à Singapour.

Il est rappelé aux personnes transitant par Singapour que certaines compagnies aériennes asiatiques figurent sur la liste de l’Union européenne des transporteurs aériens faisant l’objet d’une interdiction d’exploitation générale dans l’espace européen, consultable sur le site internet de la Commission européenne (en anglais).

Législation locale

La législation, plus sévère qu’en France, est appliquée strictement aux nationaux comme aux étrangers.

Risques inhérents à la détention de stupéfiants

La possession, l’utilisation et le trafic de stupéfiants (y compris la possession d’ustensiles en permettant la consommation) est très sévèrement réprimée. L’usage est assimilé au trafic et est puni de la peine de mort. Des contrôles peuvent être effectués à l’entrée dans le pays en cas de doute (test d’urine confirmé par un test sanguin). En cas de test positif, la personne est réputée avoir consommé de la drogue à Singapour et punie selon la législation locale.

Homosexualité

L’homosexualité est illégale à Singapour.

Mesures de protection de la jeunesse

La vente d’alcool et de cigarettes, l’accès aux boites de nuit et aux casinos sont interdits aux moins de 18 ans. L’accès aux salles de cinéma est réglementé en fonction de l’évaluation faite par l’autorité de censure, et peut être interdit aux enfants non accompagnés, aux mineurs de moins de 16 ou de 18 ans, et aux personnes de moins de 21 ans.

Vol à l’étalage

Le vol à l’étalage ou dans les magasins est sévèrement réprimé par de lourdes amendes (plus de 1 000 euros) et/ou des peines de prison, même pour les touristes en transit. A l’aéroport de Changi, qui est sous surveillance vidéo permanente et où certains comptoirs de vente de produits détaxés sont largement ouverts sur les espaces publics, il convient de payer ses achats immédiatement avant de se diriger vers un autre rayon, même proche.

Attentat à la pudeur

Le comportement vis-à-vis des femmes ne doit jamais être équivoque et il convient d’éviter tout contact physique non consenti. Sur simple dénonciation, la police peut procéder à des arrestations pour attentat à la pudeur ("outrage of modesty"). Tout dépôt de plainte se traduit par une arrestation et une procédure judiciaire au cours de laquelle il est très difficile de réfuter les faits relatés par la victime présumée. Les peines vont de l’amende à l’emprisonnement.

Il arrive que des hommes soient mis en cause pour un contact physique qu’ils jugent pourtant involontaire ou anodin dans les discothèques du centre touristique (quartier de Clarke Quay) ou dans les bars de nuit de l’immeuble Orchard Tower (quartier commerçant de Orchard Road).

Comportements violents ou menaçants

Il est recommandé d’éviter tout comportement violent ou menaçant, la législation locale prévoyant les mêmes peines pour la menace et pour l’acte lui-même. Ainsi, une simple altercation comportant des menaces, même sans violences physiques, peut donner lieu à une amende ou une peine de prison.

Toute agitation lors d’une interpellation par les forces de sécurité ou de police se traduit systématiquement par une poursuite pour outrage.

Règles liées à l’ordre et à l’hygiène publics

Il est interdit de fumer dans tous les lieux publics, d’importer et de consommer du chewing-gum, de posséder des documents considérés comme pornographiques, de jeter des emballages ou des mégots de cigarette par terre, de traverser les rues en dehors des passages prévus à cet effet. Les cigarettes électriques sont également interdites. Des agents en civil infligent de lourdes amendes aux contrevenants pris sur le fait.

Us et coutumes

La pratique des principales religions est libre mais le prosélytisme est proscrit. Les réunions publiques et privées des Témoins de Jéhovah sont illégales.

Divers

Le risque d’escroquerie à la location de propriétés est répandu à Singapour. Il est donc recommandé de passer par des agences de locations reconnues et de rencontrer le propriétaire et de visiter le logement avant de verser toute somme d’argent.

Voyages d’affaires

Visas d’affaires

Les voyageurs d’affaires français effectuant un séjour d’une durée maximum de 90 jours ne sont pas soumis au visa court séjour. Tout dépassement de la durée maximale de séjour autorisée est puni d’une amende.

Ils doivent cependant être munis d’un passeport en parfait état et valable six mois après la date prévue du départ de Singapour et présenter un billet retour.

Pour plus d’informations, consultez le site de l’Immigration & Checkpoints Authority (ICA) de Singapour (en anglais).

Réseaux de communication

La couverture dans les zones urbaines (90 % du territoire singapourien hors parcs naturels) est totale en 3G et 4G. L’utilisation d’un mobile français en itinérance (roaming) demeure toutefois très onéreuse.

Données économiques

Consulter la fiche repères économiques Singapour.

Contacts utiles

  • Service économique

Les Services économiques auprès des ambassades sont des services extérieurs de la Direction générale du Trésor. Ils ont pour missions l’analyse et la veille économique et financière, sur une base macroéconomique, l’animation des relations économiques, financières et commerciales bilatérales avec les pays de leur compétence, et le soutien public au développement international des entreprises.

Service Économique de Singapour
Ambassade de France
101-103 Cluny Park Road 259595 SINGAPOUR
Tél. : +65 6880 7878
Télécopie : +65 6880 7880
Courriel : singapour chez dgtresor.gouv.fr
Site internet : http://www.tresor.economie.gouv.fr/Pays/singapour

  • Business France

Opérateur public national au service de l’internationalisation de l’économie française, Business France valorise et promeut l’attractivité de l’offre de la France, de ses entreprises et de ses territoires.

Business France - Singapour
French Trade Commission- Business France
French Embassy
101-103 Cluny Park Road
259595 Singapore
Tel : +65 68 80 78 78
Email : singapour chez businessfrance.fr

M. Arnaud Leretour (Directeur de zone) - Tel : +65 6880 7865

  • CNCCEF

Le Comité national des conseillers du commerce extérieur de la France (CNCCEF) forment un réseau actif de plus de 4 000 membres dans plus de 140 pays, au service de la présence française dans le monde. Ils mettent leur expérience pour conseiller les pouvoirs publics, parrainer les entreprises, former les jeunes aux métiers de l’international et promouvoir l’attractivité de la France pour les investissements internationaux.

Président de section : Michel Beaugier (M2M Management), + 65 6573 7267

Site internet : Comité national des conseillers du commerce extérieur de la France

  • CCI

Les Chambres de commerce et d’industrie (CCI) françaises à l’international sont des associations indépendantes de droit local qui regroupent des entreprises françaises et étrangères. Elles constituent un réseau mondial de relations et de contacts d’affaires de plus de 32 000 entreprises françaises et étrangères dans 83 pays.

Chambre de commerce française de Singapour (FCCS)
541 Orchard Road # 09-01 Liat Towers 238881 SINGAPORE
Tél : + 65 65 6933 1350
Email : info chez fccsingapore.com
Site internet : www.fccsingapore.com

Président de la section : Pascal Lambert (Société générale, Group Country Head), + (65) 6326 7887
Directrice : Carine Lespayandel

  • Atout France

http://atout-france.fr/notre-reseau/singapour

Directeur régional ASEAN : Morad Tayebi

  • Attaché douanier

Chine
M. Fabrice Renard, conseiller douanier régional, ambassade de France à Pékin
Tél : +86 10 65 90 13 35
Email : pekin.douane chez dgtresor.gouv.fr

  • FMI

Singapour et le FMI