Luxembourg

Partager

Dernière mise à jour le : - Information toujours valide le :

Dernière Minute

Date de publication :

Infection pulmonaire - Coronavirus Covid-19 (19/07/2021)

Du fait de la circulation du virus de la COVID-19 et de ses variants qui demeure active (les chiffres de la pandémie peuvent être consultés sur le site du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies), toute entrée en France et toute sortie de notre territoire est encadrée. Dès lors, il convient de s’informer soigneusement et impérativement de la réglementation en vigueur en se référant notamment à l’alerte COVID-19 des conseils aux voyageurs pour d’une part, vérifier si le déplacement à destination ou en provenance du pays envisagé est soumis au régime des motifs impérieux, d’autre part, respecter les mesures sanitaires mises en place à l’entrée sur le territoire français.

Prolongation des mesures sanitaires en vigueur pour tout déplacement par voie aérienne à destination du Luxembourg jusqu’au 14 septembre 2021 inclus.

L’entrée sur le territoire luxembourgeois est autorisée à tous les voyageurs en provenance d’un pays de l’Union européenne, de l’espace Schengen et du Royaume-Uni.

Pour rappel : l’arrivée sur le territoire du Grand-duché de Luxembourg par un autre moyen de transport que l’avion (bus, train, voiture) n’entraîne pas de mesures ou restrictions particulières.

Toute personne, à partir de l’âge de 12 ans (et non plus 6 ans), souhaitant se déplacer par transport aérien à destination du Grand-Duché de Luxembourg doit présenter à l’embarquement :

  • Soit un certificat de vaccination attestant d’un schéma vaccinal complet réalisé avec un vaccin ayant obtenu une autorisation de mise sur le marché par l’Agence européenne des médicaments, à savoir les vaccins des entreprises AstraZeneca, BioNTech/Pfizer, Johnson&Johnson et Moderna, établi par une autorité publique ou médicale d’un État membre de l’Union européenne ou d’un État membre de l’espace Schengen ;
  • Soit un certificat de rétablissement établi par un médecin ou une autorité nationale d’un État membre de l’Union européenne ou d’un État membre de l’espace Schengen pour les personnes qui ont subi une infection SARS-CoV-2 récente endéans les 6 mois avant leur déplacement et qui ont terminé la période d’isolement applicable dans le pays respectif avec disparition de tout symptôme d’infection ;
  • Soit le résultat négatif (sur papier ou document électronique) d’un test d’amplification des acides nucléiques (TAAN) pour la détection de l’ARN viral du SARS-CoV-2 (méthodes PCR, TMA ou LAMP) réalisé moins de 72 heures avant le vol ou d’un test antigénique rapide SARS-CoV-2 réalisé moins de 48 heures avant le vol, par un laboratoire d’analyses médicales ou tout autre organisme autorisé à cet effet. Le résultat négatif de l’examen visé devra être présenté, le cas échéant accompagné d’une traduction, dans l’une des langues administratives du Luxembourg ou en anglais, italien, espagnol ou portugais.

Prolongation des mesures sanitaires complémentaires pour toute personne ayant séjourné au Royaume-Uni (jusqu’au 31 juillet 2021 inclus) ou en Inde (jusqu’au 14 septembre 2021 inclus)

Vu la propagation du variant appelé « delta » (B.1.617.2), toute personne, à partir de l’âge de 12 ans, ayant séjourné au Royaume-Uni ou en Inde dans les 14 jours précédant son arrivée sur le territoire luxembourgeois, indépendamment de la durée de son séjour et de son moyen de transport pour se rendre au Luxembourg, doit :

  • Se soumettre dans les plus brefs délais à un test COVID-19 (méthodes PCR, TMA ou LAMP) en indiquant au laboratoire d’analyses médicales qu’elle a séjourné au Royaume-Uni ou en Inde. Si la personne arrive par voie aérienne au Luxembourg, le test sera pratiqué, à titre gratuit, au centre de test COVID-19 à l’aéroport de Luxembourg ;
  • Se mettre en quarantaine stricte pendant 7 jours avec l’obligation de se soumettre à un deuxième test de détection par amplification de l’ARN viral du SARS-CoV-2 (méthodes PCR, TMA ou LAMP) à partir du 6e jour de quarantaine. En cas de refus de se soumettre au test à l’arrivée ou à celui de la fin de la période de quarantaine de 7 jours, la quarantaine sera prolongée pour 7 jours supplémentaires, soit pour une durée totale de 14 jours ;
  • Déclarer leur présence à l’Inspection sanitaire (par courriel ou par téléphone : 247-65533) qui assure un suivi et un traçage renforcé.

De manière générale, il est rappelé que les obligations applicables à toutes les personnes souhaitant entrer au Luxembourg par transport aérien s’ajoutent aux restrictions temporaires déjà en place jusqu’au 30 septembre 2021 inclus pour les ressortissants de pays tiers pour les déplacements non essentiels vers l’UE.

La liste de toutes les dérogations prévues ainsi que les modalités exactes des démarches à effectuer au préalable peuvent être consultées.

Nouvelles mesures sanitaires en vigueur au sein du Grand-Duché de Luxembourg applicables dès le 16 juillet 2021

  • Les autotests antigéniques réalisés devant les bars et restaurants sont valables jusqu’à 1h du matin, heure de fermeture. En fonction des autorisations détenues, certains établissements comme les boîtes de nuit peuvent fermer plus tard, auquel cas il faudra fournir la preuve d’un test PCR ou d’un test antigénique certifié ;
  • Dans certains restaurants, bars ou cafés ayant choisi le régime « CovidCheck » (déclaré au préalable à la Direction de la Santé), les règles sanitaires sont assouplies. Dans les autres cas, les règles sanitaires demandent un test négatif ou une preuve de vaccination complète ou de guérison au-delà de 4 personnes en intérieur et 10 en terrasse (sauf si les personnes font partie d’un même ménage ou cohabitent). Le port du masque reste obligatoire pour le personnel et pour le client lorsqu’il n’est pas assis à table ;
  • Les événements privés :
    • Entre 10 et 30 personnes : obligation de porter un masque et de respecter une distance interpersonnelle de deux mètres minimum.
    • Entre 50 et 300 personnes : obligation de porter un masque, de respecter une distance interpersonnelle de deux mètres minimum et de l’assignation de places assises. Si l’organisateur opte pour le régime CovidCheck, les rassemblements publics entre 10 et 300 personnes peuvent avoir lieu sans masque et sans distanciation. Les activités de restauration et de débit de boissons seront également autorisées lors des événements publics fonctionnant sous le régime CovidCheck.
  • Les cabinets médicaux et les pédiatres seront autorisés à vacciner contre le coronavirus ;
  • La vaccination mixte après une dose d’AstraZeneca est désormais autorisée au Luxembourg.
Ce qui ne change pas :
  • Le masque reste obligatoire, à partir de l’âge de six ans, dans les lieux publics fermés, dans les transports en commun et dans les magasins ;
  • Le couvre-feu n’a pas été remis à l’ordre du jour ;
  • Les gestes barrière doivent être respectés hors des événements qui tombent sous le régime CovidCheck ;
  • Les rassemblements dépassant 300 personnes restent interdits sauf pour les événements qui font l’objet d’un protocole sanitaire et qui ont été autorisés par la Direction de la Santé ;
  • La durée de validité des tests rapides certifiés est toujours de 48h ;
  • La pratique sportive : Plus aucune restriction pour des groupes entre 1 et 10 sportifs. Au-delà de 10 personnes, dans les infrastructures, nécessité de disposer d’un sportif sur 10m2 et en plein air, nécessité de respecter une distanciation physique d’au moins 2 mètres ou de porter un masque. Ces restrictions ne s’appliquent pas pour les groupes dont les personnes sont vaccinées, rétablies ou testées négatives ;
  • Les activités musicales : Plus aucune restriction pour des groupes entre 1 et 10 musiciens. Un maximum de 50 musiciens peut se rassembler, à l’intérieur ou en plein air, tout respectant une distanciation d’au moins 2 mètres entre les différents musiciens. Ces restrictions ne s’appliquent pas lorsque l’activité musicale se déroule sous le régime CovidCheck ;
  • L’interdiction de la consommation sur place à l’intérieur des centres commerciaux, des gares et de l’aéroport est levée. L’interdiction de consommer de l’alcool sur la voie publique est également supprimée.

Appel à la vigilance maximale – risque d’attentat (29/03/2021)

Pour rappel, comme indiqué dans l’alerte générale, publiée le 29 octobre 2020, le risque d’attentat étant élevé, les Français résidents ou de passage à l’étranger sont appelés à faire preuve de vigilance maximale.

Il convient en particulier de se tenir à l’écart de tout rassemblement et d’être prudent à l’occasion des déplacements. Il est également recommandé de se tenir informé de la situation et des risques, en consultant les recommandations des Conseils aux voyageurs.

Les Français de passage sont invités à s’enregistrer sur le fil d’Ariane, afin de recevoir les alertes concernant le pays où ils se trouvent.

Sécurité

Risques encourus et recommandations associées

Risques liés aux transports

Les réseaux de transport entre le Luxembourg et les pays frontaliers sont quotidiennement chargés aux heures d’ouverture et de fermeture des bureaux. Chaque jour, des accidents sont recensés sur les autoroutes en provenance de France, de Belgique et d’Allemagne empruntés par 200 000 travailleurs frontaliers convergeant vers Luxembourg-ville. Il convient de se montrer particulièrement vigilant lorsque l’on circule sur ces axes.

Les transports publics sont gratuits.

Risque terroriste

Le Luxembourg ne fait l’objet d’aucune menace particulière. Cependant, compte tenu du contexte régional, le risque terroriste ne peut être écarté au Luxembourg où sont notamment situés les sièges d’institutions européennes.

Zones de vigilance

L’ensemble du territoire luxembourgeois est placé en zone de vigilance normale.

La criminalité de droit commun est faible au Luxembourg. Toutefois, il convient de prendre les précautions d’usage afin de se protéger de la petite délinquance (vols à la tire notamment).

Recommandations générales

De manière générale, il est recommandé de :

  • Ne pas montrer de signe ostentatoire de richesse, ne pas se déplacer avec des sommes d’argent importantes et laisser tout objet de valeur en lieu sûr (ex : coffre des hôtels).
  • Ne pas transporter tous ses papiers et biens de valeur dans un seul sac.
  • Laisser, si possible, ses documents d’identité et de voyage en lieu sûr et se munir de photocopies.
  • Ne rien laisser de manière visible dans les véhicules.

Entrée / Séjour

Formalités d’entrée et de séjour

Courts séjours

Le Luxembourg étant membre de l’Union européenne, les ressortissants français munis d’un passeport ou d’une carte nationale d’identité en cours de validité peuvent y entrer librement pour un séjour inférieur à 3 mois.

Longs séjours

Les ressortissants français ayant l’intention de séjourner plus de 3 mois au Luxembourg doivent déclarer leur arrivée dans les 8 jours puis solliciter la délivrance d’une attestation d’enregistrement dans les 3 mois suivant leur arrivée au Luxembourg. La déclaration et la demande doivent être formulées auprès de l’administration communale de leur lieu de résidence (Bierger-Center pour Luxembourg-ville). Afin d’obtenir cette attestation, la personne doit pouvoir justifier de ressources suffisantes, de sa qualité de travailleur ou d’une formation professionnelle ou académique. Une activité accessoire (inférieure à 10 heures par semaine) ne suffit pas pour recevoir une attestation de séjour en tant que salarié.

Pour plus d’informations, il convient de se référer au Mémorial A n°138 du 10 octobre 2008 portant sur la libre circulation des personnes et l’immigration, ou de prendre attache avec la représentation luxembourgeoise la plus proche de son lieu de résidence. Il est également possible de consulter le site du gouvernement du Grand-Duché.

Extension de la validité des CNI

Les cartes nationales d’identité françaises (CNI) délivrées à des majeurs entre le 1er janvier 2004 et le 31 décembre 2013 sont encore valables 5 ans après la date de fin de validité indiquée au verso, mais aucune modification matérielle de la carte plastifiée n’atteste de cette prorogation.

Les autorités luxembourgeoises ont accepté officiellement cette prorogation. Toutefois, de façon à éviter tout désagrément pendant un voyage, il est fortement recommandé de privilégier l’utilisation d’un passeport valide à celle d’une CNI portant une date de fin de validité dépassée, même si elle est considérée par les autorités françaises comme étant toujours en cours de validité.

En cas de voyage uniquement avec une CNI, il est possible de télécharger et d’imprimer la notice multilingue (PDF - 77,3 Ko) expliquant ces règles.

Règlementation douanière

Le Luxembourg est un pays membre de l’Union européenne (UE) et de l’espace Schengen. Il applique la règlementation des pays de l’UE. Pour plus d’informations, consulter le site des douanes luxembourgeoises.

Santé

Un séjour à l’étranger implique pour tout voyageur de prendre certaines précautions de santé. La rubrique ci-dessous mentionne les indications essentielles. Ces indications ne dispensent toutefois pas le voyageur d’une consultation chez son médecin traitant et/ou dans un centre hospitalier spécialisé dans la médecine des voyages (ceci suffisamment longtemps avant le départ pour permettre le rappel des vaccins).

Avant le départ

Frais d’hospitalisation et dépenses de santé

Afin de pouvoir bénéficier d’une prise en charge par la Sécurité sociale, les Français de passage doivent être munis d’une carte européenne d’assurance maladie, à demander à leur caisse locale au moins 15 jours avant le départ. Pour plus d’informations, consultez le site de l’Assurance Maladie.

Afin de faire face aux frais d’hospitalisation et aux dépenses de santé parfois très élevés à l’étranger, il est recommandé de disposer d’un contrat d’assistance ou d’une assurance permettant de couvrir tous les frais médicaux et de rapatriement sanitaire. Ces frais ne pourront en aucun cas être pris en charge par l’ambassade de France à Luxembourg.

Recommandations pour la santé

Consulter si besoin son médecin traitant pour faire une évaluation de son état de santé et bénéficier de recommandations sanitaires, notamment sur les vaccinations.

Constituer une pharmacie personnelle en conséquence et emporter uniquement les médicaments nécessaires. Pour plus d’informations, consulter la fiche Infos pratiques.

Vaccinations

Il est conseillé d’être à jour dans les vaccinations habituelles : diphtérie-tétanos-poliomyélite, ainsi que rubéole et oreillons, et plus particulièrement la rougeole. Dans tous les cas, prendre l’avis de son médecin traitant ou d’un centre de conseils aux voyageurs.

Risques sanitaires

Les risques sanitaires sont les mêmes qu’en France.

Maladie de Lyme

Dans ce pays qui compte de nombreuses forêts, quelques cas de maladie de Lyme, transmis par des tiques infectées, ont été recensés. La maladie de Lyme est transmise lors d’une piqûre de tique infectée par une bactérie. Toutes les tiques ne sont pas infectées et l’infection est souvent sans symptôme. Cependant elle peut provoquer une maladie parfois invalidante.
Plus d’informations sur le site du ministère des Solidarités et de la Santé.

Prévention contre les piqûres de tiques

La prévention contre les autres infections transmises par les tiques inclut la couverture vestimentaire et l’application de répulsifs cutanés sur les parties découvertes. De plus, il est impératif, après toute promenade en milieu rural et particulièrement en forêt dans les régions infestées, de rechercher la présence éventuelle de tiques sur le corps afin de les ôter très rapidement.
Plus d’informations sur le site de l’Assurance maladie.

Infos utiles

Transport

Transport routier

L’état des routes est excellent.

Un permis de conduire français en cours de validité permet de conduire au Luxembourg.

Le stationnement des voitures est réglementé dans toutes les agglomérations. Les infractions (notamment aux interdictions de stationner sur les emplacements réservés aux personnes handicapées) sont sévèrement sanctionnées par une mise en fourrière rapide du véhicule. On trouve de nombreux parkings publics à des coûts variables.

Les contrôles radar de vitesse sont fréquents et les forces de police effectuent régulièrement des actions ciblées de contrôle.

Le taux d’alcoolémie au volant est régulièrement contrôlé. La limite autorisée est de 0,5 g/l (ou 0,2 g/l pour certaines catégories de conducteurs, dont les apprentis et les professionnels de la route). Les contrevenants, y compris non-résidents au Luxembourg, encourent de lourdes amendes, des retraits de points (communiqués aux autorités qui ont délivré le permis), voire un retrait de permis de conduire.

Transports en commun

Les transports publics sont de bonne qualité et gratuits.

Le pays est desservi par un très bon réseau d’autobus qui circulent sur tout le territoire.

Le réseau ferroviaire, assurant le transport des 200 000 travailleurs transfrontaliers entre le Luxembourg et les pays frontaliers, est quotidiennement chargé aux heures d’ouverture et de fermeture des bureaux.

Législation locale

Stupéfiants

Le nouveau gouvernement a annoncé son intention de dépénaliser, voire de légaliser l’usage personnel du cannabis pour les personnes majeures. Cependant, à ce stade, ce projet n’a pas été mis en œuvre, et cet usage est toujours interdit.

Les infractions à la législation sur les stupéfiants constituent le principal chef d’inculpation des jeunes Français détenus au Luxembourg ; les perspectives d’un transfert vers la France des personnes condamnées pour y accomplir tout ou partie de leur peine sont actuellement très aléatoires.

Voyages d’affaires

Visas d’affaires

Il n’existe pas de visa spécifique aux voyages d’affaires.

Le Luxembourg étant membre de l’Union européenne, les ressortissants français peuvent y circuler et y travailler librement.

Pour plus d’informations, se référer à la rubrique Entrée / Séjour de la présente fiche ou prendre l’attache de la représentation luxembourgeoise la plus proche de son lieu de résidence.

Réseaux de communication

Le réseau Internet et de téléphonie mobile est de bonne qualité. De nombreux opérateurs sont présents au Grand-Duché et couvrent l’ensemble du territoire.

Un abonnement de téléphonie mobile français avec accès au réseau international fonctionne au Luxembourg.

Données économiques

La Direction des entreprises, de l’économie internationale et de la promotion du tourisme du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères propose de consulter la fiche repères économiques du Luxembourg.

Contacts utiles

Service économique

Les Services économiques auprès des ambassades sont des services extérieurs de la Direction générale du Trésor. Ils ont pour missions l’analyse et la veille économique et financière, sur une base macroéconomique, l’animation des relations économiques, financières et commerciales bilatérales avec les pays de leur compétence et le soutien public au développement international des entreprises.

Le Luxembourg relève du Service économique régional de Bruxelles :

Service économique de Bruxelles - Belgique
Adresse : 38, rue de la Loi - B-1040 Bruxelles
Tél. : +32 2 404 30 55
Télécopie : +32 2 404 30 90
Courriel : bruxelles chez dgtresor.gouv.fr
Site Internet

Business France

L’opérateur économique Business France a fermé sa représentation à Bruxelles, dont les activités ont été transférées pour partie à La Haye et à Düsseldorf :

Consulat Général de France
Business France
De Boelelaan7
NL-1083 HJ Amsterdam
Tél. : + 31 (0)20 794 19 63
Courriel : amsterdam chez businessfrance.fr

Et

Bureau Business France - Allemagne
Martin-Luther-Platz 26
40212 Düsseldorf
Tél. : +49 211 300 41 0
Fax : +49 211 300 41 177
Mail : dusseldorf chez businessfrance.fr

CCI

Les Chambres de commerce et d’industrie (CCI) françaises à l’international sont des associations indépendantes de droit local qui regroupent des entreprises françaises et étrangères. Elles constituent un réseau mondial de relations et de contacts d’affaires de plus de 32 000 entreprises françaises et étrangères dans 83 pays.

Chambre française de commerce et d’industrie au Grand-Duché de Luxembourg (CFCI)
Adresse : 6, rue Antoine de Saint-Exupéry
L-1432 Luxembourg
Tél. : +352 26 20 37 65
Courriel : cfci chez cfci.lu
Site Internet

FMI

Le Luxembourg et le FMI.