Australie

Partager

Dernière mise à jour le : - Information toujours valide le :

Dernière minute

Date de publication :

Infection pulmonaire - Coronavirus Covid-19 (08/06/2021)

Du fait de la circulation du virus de COVID-19 et de ses variants qui demeure active (les chiffres de la pandémie peuvent être consultés sur le site du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies), toute entrée en France et toute sortie de notre territoire est encadrée. Dès lors, il convient de s’informer soigneusement et impérativement de la réglementation en vigueur en se référant notamment à l’alerte COVID-19 des conseils aux voyageurs pour d’une part, vérifier si le déplacement à destination ou en provenance du pays envisagé est soumis au régime des motifs impérieux, d’autre part, respecter les mesures sanitaires mises en place à l’entrée sur le territoire français.

Se rendre en Australie :
Les frontières extérieures de l’Australie demeurent fermées jusqu’à nouvel ordre, pour les voyageurs en provenance de l’étranger, sauf pour les citoyens australiens, les résidents permanents et leurs conjoints et les voyageurs en transit. Les étrangers non-résidents permanents devant impérativement se rendre en Australie doivent solliciter une dérogation.

La situation des frontières intérieures reste très évolutive. Il convient de vérifier régulièrement les informations.

Plusieurs mesures sont en vigueur :

  • interdiction d’entrée sur le territoire pour les étrangers de toutes nationalités à l’exception des résidents permanents et de leurs conjoints. Les étrangers ayant un motif impératif de se rendre en Australie doivent, en sus de leur demande de visa, adresser une requête spécifique à cette adresse.
  • à partir du 22 janvier 2021, les voyageurs âgés de 5 ans et plus sont tenus de présenter à l’embarquement un résultat négatif de test PCR effectué moins de 72 heures avant le vol ;
  • les voyageurs autorisés à entrer en Australie sont astreints à une quarantaine obligatoire de quatorze jours, à leur charge, dans un lieu désigné par les autorités locales ;
  • transit aéroportuaire :

En cas de sortie de l’aéroport dans le cadre du transit, les exemptions à la quatorzaine sont à solliciter auprès des autorités de l’Etat de transit, notamment :

Au-delà de 72 heures, les autorités australiennes considèrent qu’il ne s’agit plus d’un transit et les voyageurs doivent donc solliciter une exemption pour voyager en Australie (en anglais).

Certaines frontières intérieures restent par ailleurs fermées en fonction de l’Etat de provenance, et la situation de chaque Etat reste évolutive :

Plus d’informations sur le site Internet des autorités sanitaires australiennes.

Il est recommandé de suivre les consignes des autorités locales et de consulter le site internet de l’ambassade de France en Australie.

Plus d’informations et recommandations sur la fiche Coronavirus et sur la page Risques sanitaires / Coronavirus.

Appel à la vigilance maximale – risque d’attentat (29/03/2021)

Pour rappel, comme indiqué dans l’alerte générale, publiée le 29 octobre 2020, le risque d’attentat étant élevé, les Français résidents ou de passage à l’étranger sont appelés à faire preuve de vigilance maximale.

Il convient en particulier de se tenir à l’écart de tout rassemblement et d’être prudent à l’occasion des déplacements. Il est également recommandé de se tenir informé de la situation et des risques, en consultant les recommandations des Conseils aux voyageurs.

Les Français de passage sont invités à s’enregistrer sur le fil d’Ariane, afin de recevoir les alertes concernant le pays où ils se trouvent.

Sécurité

Risques encourus et recommandations associées

Risques naturels

L’Australie est régulièrement soumise à des incendies et des inondations ainsi qu’à des phénomènes cycloniques (nord du pays entre novembre et avril). Ces événements ont parfois des conséquences dramatiques.

Les voyageurs confrontés à ces situations ou se trouvant dans une zone concernée sont invités à suivre les consignes et recommandations diffusées par les autorités locales (interdiction de feu partielle ou totale, réglementation de l’accès aux parcs nationaux, fermeture d’axes routiers, évacuation de zones sinistrées).

Il est également recommandé de contacter ses proches pour les rassurer.
Enfin, si la situation l’exige, il convient de se rapprocher des services du Consulat général à Sydney.

Il est recommandé, avant le départ, de s’inscrire sur le portail Ariane du ministère, afin de signaler sa présence sur le territoire et de pouvoir être contacté en cas de difficulté.

Sites utiles :

Concernant le risque incendie plus particulièrement, les alertes dans les États et Territoires d’Australie peuvent être consultées sur les liens suivants (contacter le « 000 » en cas d’urgence) :

Accidents de la circulation routière

Des accidents graves de la route sont régulièrement observés. La plus grande vigilance est appelée sur les éventuelles difficultés de la conduite à gauche ainsi que sur la monotonie et la longueur des trajets, sources d’inattention et de fatigue.

En raison des longues distances et de la faune abondante sur les voies, il est fortement déconseillé de conduire la nuit. En zone rurale, l’état des routes peut varier du bitume aux pistes de terre ; il est important de se renseigner et d’évaluer les capacités du véhicule avant d’entreprendre un trajet dans une zone reculée.

Pour plus d’informations, se référer à la rubrique Infos utiles.

Délinquance et criminalité de droit commun

L’Australie n’est pas un pays présentant un risque sécuritaire important. De manière générale, les villes australiennes sont sûres. Néanmoins, des précautions élémentaires s’imposent, en particulier dans les lieux très fréquentés (pubs, gares, cafés Internet, hôtels et auberges pour les "backpackers", plages) et les zones touristiques :

  • Placer ses documents officiels dans un endroit sécurisé, à défaut en conserver une copie sur support informatique et faire des photocopies à prendre avec soi ;
  • Toujours conserver le numéro de la carte de crédit ailleurs que dans son portefeuille (pour faire opposition, en cas de vol ou de perte, le numéro de la carte est demandé) ;
  • Ne laisser aucun document important ni objet de valeur (téléphone portable, appareil photographique, lecteur MP3, porte-monnaie) dans les véhicules (en particulier les vans, facilement repérables) ;
  • Ne rien emporter de précieux lorsque l’on se rend sur une plage, et surveiller ses effets personnels ;
  • Utiliser les coffres-forts des hôtels.

NB : en cas de vol ou de perte d’un document officiel (passeport, carte d’identité, permis de conduire), veuillez consulter la rubrique correspondante du site au.ambafrance.org.

Il convient également d’avoir des comportements appropriés en toute circonstance et d’adopter des mesures de bon sens :

  • ne pas s’isoler,
  • rester sur les chemins fréquentés et éclairés,
  • surveiller sa boisson dans les bars,
  • sécuriser son accueil à l’arrivée en Australie pour les jeunes filles au pair (nom + contacts de la ou des personne(s) d’accueil).

Terrorisme

Les autorités australiennes considèrent le niveau du risque terroriste comme « probable » (niveau 3 sur 5). Ce niveau de vigilance ne modifie pas la vie quotidienne de nos ressortissants qui résident ou sont de passage en Australie. Cependant la sécurité dans les aéroports, les ports, les bases militaires, les bâtiments gouvernementaux et lors des grandes manifestations publiques est renforcée et des contrôles poussés peuvent être mis en place.

Zones de vigilance

L’ensemble du territoire est placé en vigilance normale.

Recommandations générales

  • L’intérieur de l’Australie est vaste, fait de grandes étendues sauvages qui ne comportent que de rares villes et peu d’infrastructures, souvent très éloignées les unes des autres (notamment les stations d’essence). Il est essentiel d’en tenir compte dans vos projets de voyage ou de déplacements. Veillez à ne pas "penser" les calculs de distances suivant la norme européenne. Évaluez de façon réaliste la distance quotidienne que vous pourrez couvrir à pied ou en voiture.
  • Informez toujours une tierce personne (en France mais également en Australie – amis, voire police locale) de vos projets de déplacements et de voyage (lieu, date prévue de retour) et prévoyez, si possible, des échéances régulières de prise de contact. Attention : de nombreuses régions en Australie ne bénéficient pas d’une couverture réseau de téléphonie mobile. Chaque année, les services consulaires sont encore trop souvent mobilisés sur des cas de supposées disparitions qui n’en sont finalement pas.
  • Renseignez-vous sur les prévisions météorologiques et soyez prêt à affronter de brusques changements de temps.
  • Munissez-vous d’une carte récente (routière, GR) ou d’un GPS.

Activités sportives à risque

Activités balnéaires

  • Soyez conscient(e) des risques liés à la faune et à la flore marines : requins (sur les plages non aménagées de filets de protection), méduses (dans les eaux côtières du nord de l’Australie à certaines saisons)…
  • Nagez toujours dans la zone délimitée par les drapeaux (surveillance des sauveteurs et maîtres-nageurs), et évitez de nager seul(e).
  • Soyez conscient(e) de la présence de forts courants appelés « rips  » sur les plages à surf.
  • L’Australie est le pays au monde comptant le nombre le plus élevé de cas de cancer de la peau. L’exposition au soleil pouvant se révéler dangereuse, évitez de vous exposer aux heures les plus chaudes et utilisez des moyens de protection adaptés.
  • Conformez-vous aux instructions des panneaux d’avertissements présents sur les plages.
  • Si vous n’êtes pas sûr(e) des conditions de surf ou que vous débutez la pratique de ce sport, sollicitez les conseils d’un sauveteur.

Randonnée

  • Faites appel à un guide local pour organiser vos randonnées.
  • Lors de marches ou d’explorations en plein air, buvez beaucoup d’eau (au moins un litre d’eau par heure de marche). Portez de grosses chaussures et des chaussettes épaisses, un chapeau, de la lotion solaire filtrante à indice élevé, des vêtements confortables et munissez-vous d’insectifuge. Autres articles recommandés pour les longues randonnées dans la brousse : vivres, vêtements chauds, trousse de secours, torche et carte.
  • Ne vous promenez jamais seul(e). Lisez attentivement cartes et panneaux. Restez sur la piste et derrière les barrières de sécurité.
  • Avant de vous baigner dans un lac ou une rivière, consultez les panneaux ou informez-vous auprès du garde forestier afin de vous assurer que vous pouvez le faire en toute sécurité.
  • Ne donnez pas à manger aux animaux sauvages.
  • Ne faites du feu qu’en cas de nécessité. Ne laissez jamais un feu sans surveillance.
  • Rapprochez-vous du garde forestier ou du centre d’information du parc pour obtenir d’éventuels conseils de sécurité.

Entrée / Séjour

Dans le contexte de la pandémie de Covid-19 et des restrictions aux frontières, il convient de se référer à la rubrique Dernière minute pour prendre connaissance du régime en vigueur d’entrée sur le territoire australien.

Formalités d’entrée

Les ressortissants français doivent être en possession d’une autorisation électronique de voyage (eVisitor) ou d’un visa. Les autorités australiennes ont généralisé le visa électronique (e-visa). Aucune vignette n’est apposée dans le passeport, la délivrance du visa demandé étant notifiée par messagerie électronique (courriel précisant la date de délivrance ainsi que les caractéristiques du visa).

Consulter la rubrique du site Internet du ministère australien de l’Immigration (en anglais) afin de prendre connaissance des conditions d’entrée et de séjour et d’effectuer une demande de visa ou d’autorisation de voyage.

Important

L’ambassade d’Australie à Paris ne traite plus les demandes de visa. Il est néanmoins possible de consulter son site Internet pour tout renseignement utile.

Les conditions d’entrée et de séjour sur le territoire australien relevant de la compétence exclusive des autorités du pays, les représentations diplomatique et consulaires françaises en Australie ne se reconnaissent ni droit d’ingérence ni faculté d’intervention en ce domaine.

Il est donc fortement recommandé d’anticiper sa demande de visa en fonction de ses dates de séjour.

1/ eVisitor (subclass 651)

Pour un séjour d’une durée maximale de 3 mois (tourisme, voyage d’affaires, visite privée ou familiale), le détenteur d’un passeport français doit être en possession d’une autorisation électronique de voyage (eVisitor).
La demande s’effectue en ligne sur le site Internet du ministère australien de l’Immigration (en anglais).

  • Aucune vignette n’est apposée dans le passeport mais un courriel de confirmation, précisant la date de délivrance et les conditions liées au visa, est transmis au demandeur.
  • Une demande d’eVisitor doit être formulée pour chaque membre d’une famille, y compris les enfants, qu’ils disposent de leur propre passeport ou qu’ils figurent sur le passeport de l’un des parents.
  • L’intéressé doit voyager avec le passeport déclaré lors de la demande d’eVisitor ; en cas de délivrance d’un nouveau titre de voyage, le détenteur doit en informer sans délai -et en tout état de cause avant la date de son voyage- les autorités australiennes.

Pour un séjour touristique d’une durée supérieure à 3 mois, la demande d’un visa visitor (subclass 600) doit être privilégiée.

2/ Working Holiday Visa / Visa vacances-travail (subclass 417)

Se référer à la rubrique correspondante figurant sur le site du ministère australien de l’Immigration (en anglais).

Depuis le 1er juillet 2019, l’âge limite de dépôt d’une demande de visa vacances-travail est passé de 30 à 35 ans (inclus) pour les ressortissants français.

Important

Il est fortement déconseillé de solliciter un deuxième ou troisième Working Holiday Visa (lesquels sont soumis à des conditions strictes d’éligibilité) sur la base de fausses déclarations. La coopération entre les différentes administrations australiennes étant particulièrement efficace, les personnes se risquant à frauder sont systématiquement appréhendées à leur arrivée en Australie et placées dans un vol retour sur la France dans les 72 heures.

3/ Autres visas

Se référer au site Internet du ministère australien de l’Immigration (en anglais).

Réglementation douanière

La politique des autorités australiennes en matière d’importation d’articles et de produits, notamment alimentaires, étant très stricte, il est fortement conseillé de prendre connaissance de la réglementation en vigueur avant son départ.

La « carte passager »

Lors de l’arrivée en Australie, tout passager doit renseigner la « carte passager » à l’arrivée (Incoming passenger card).
Cette carte, généralement remise dans l’avion par le personnel navigant, doit être renseignée soigneusement, sans oubli et avec honnêteté ; dans le doute, il est fortement conseillé de déclarer.
La « carte passager » est présentée avec le passeport aux autorités douanières.

Franchises douanières

Valeur maximale de 900 A$ (et 450 A$ pour une personne mineure) de marchandises courantes (souvenirs, appareil photo, équipement électronique, produits en cuir, parfum, bijoux, montre, équipements de sport).

Uniquement autorisés aux personnes majeures :

  • 2,25 litres d’alcool ;
  • 25 grammes de tabac ou 25 cigarettes, et un paquet ouvert.

Informations détaillées et actualisées sur le site du ministère australien de l’Intérieur (en anglais).

Important

En cas de dépassement des franchises douanières autorisées, les droits et taxes à acquitter portent sur la totalité des articles de la catégorie concernée (marchandises courantes, alcool, tabac, etc.) et non sur les articles excédant la franchise.

Demande de remboursement

Au départ de l’Australie, il est possible de faire une demande de remboursement de la taxe sur les biens et services (GST) et de la taxe sur les vins (WET) dans le cadre du TRS (Tourist Refund Scheme). Consulter la page dédiée du site Internet du ministère australien de l’Intérieur (en anglais).

Plus d’informations sur le site Internet du ministère australien de l’Intérieur (en anglais).

Santé

Un séjour à l’étranger implique pour tout voyageur de prendre certaines précautions en matière de santé. La rubrique ci-dessous mentionne les indications essentielles. Ces indications ne dispensent toutefois pas le voyageur d’une consultation chez son médecin traitant et/ou dans un centre hospitalier, suffisamment longtemps avant la date de départ pour permettre le rappel des vaccins.

Avant le départ

Frais d’hospitalisation et dépenses de santé

Afin de faire face aux frais d’hospitalisation et aux dépenses de santé, parfois très élevés en Australie, il est impératif de disposer d’un contrat d’assistance ou d’une assurance permettant de couvrir tous les frais médicaux (dont chirurgie, hospitalisation, frais d’ambulance et litiges en cas d’accident) et de rapatriement sanitaire, au risque de ne pas avoir accès aux soins, y compris en cas d’urgence vitale.

En cas d’hospitalisation ou de maladie, le voyageur doit être en mesure de payer les frais médicaux afférents. Il n’existe pas d’accord bilatéral entre la France et l’Australie dans le domaine de la couverture sociale, et ces frais ne pourront en aucun cas être pris en charge par l’ambassade ou le consulat général de France sur place.

Un nombre croissant de jeunes Français, notamment détenteurs d’un visa vacances-travail, négligent très souvent de prendre une protection médicale et de rapatriement et rencontrent d’importantes difficultés financières. L’accord bilatéral entre la France et l’Australie concernant les visas vacances-travail prévoit que les demandeurs de tels visas aient obligatoirement une assurance médicale et de rapatriement pour pouvoir y prétendre.

L’infrastructure hospitalière locale est excellente. Pour obtenir la liste des hôpitaux dans les principales villes du pays, consulter le portail mis en place par les autorités sanitaires australiennes (en anglais).

En cas d’urgence sur place, appeler le 000, numéro unique pour toute l’Australie.

Une personne gravement malade souhaitant s’installer en Australie peut se voir refuser l’entrée sur le territoire australien si elle ne dispose pas de ressources suffisantes permettant de couvrir la prise en charge des soins.

Recommandations pour votre santé

Consulter si besoin votre médecin traitant ou un centre de vaccinations internationales pour faire une évaluation de sonétat de santé et bénéficier de recommandations sanitaires, notamment sur les vaccinations. Des accidents vasculaires (thrombose) ont été recensés chez des personnes sensibles à l’immobilisation provoquée par la durée du voyage aérien entre l’Europe et l’Australie (en moyenne 24 heures au total).

Constituer sa pharmacie personnelle en conséquence et n’emporter que les médicaments nécessaires ; ne jamais consommer des médicaments achetés dans la rue (risque de contrefaçons).

Pour plus d’informations, consulter la fiche "Informations pratiques".

Vaccinations

La mise à jour de la vaccination diphtérie-tétanos-poliomyélite (DTP) est recommandée, ainsi que la vaccination rubéole-oreillons-rougeole (ROR) chez l’enfant.
La vaccination contre la fièvre jaune est exigée à l’entrée du pays pour les voyageurs en provenance de pays où elle est endémique.

Risques sanitaires

Asthme-allergies-pollens

Les autorités sanitaires locales font état de manifestations respiratoires récurrentes (asthme) en lien avec les pollens notamment. Les personnes souffrant de maladies respiratoires chroniques, d’asthme ou de maladies allergiques, et les personnes âgées peuvent être beaucoup plus sensibles à ces phénomènes. Il est conseillé de consulter son médecin traitant avant le départ. En cas de symptômes respiratoires sur place, il est impératif de consulter un médecin en urgence.

Dégradation de la qualité de l’air liée aux incendies

Plusieurs régions dont les villes de Sydney, Canberra et Melbourne peuvent connaître des épisodes de forte dégradation de la qualité de l’air en raison des fumées émanant d’incendies.

Il est possible de consulter les informations et consignes sur les sites Internet des autorités sanitaires locales pour la Nouvelle Galles-du-Sud (Sydney), pour l’Australian Capital Territory (Canberra) et pour le Victoria (Melbourne).

En cas de niveaux de pollution élevés, il est recommandé de réduire toutes les activités à l’extérieur, de s’hydrater autant que possible et d’éviter toute activité sportive intense, y compris en intérieur.

Les autorités sanitaires locales recommandent l’utilisation de masques dans certaines conditions présentées sur le site du ministère australien de la Santé.

Il est fortement conseillé aux jeunes enfants, aux femmes enceintes ainsi qu’aux personnes vulnérables ou souffrant de maladies respiratoires chroniques, de limiter leurs déplacements extérieurs. Il est d’ailleurs conseillé de consulter rapidement un médecin en cas d’apparition de symptômes respiratoires inhabituels. Plus d’informations sur :

Dengue

Des cas de dengue sont recensés chaque année dans le nord de l’Etat du Queensland (zone intertropicale). La transmission de la dengue s’effectue par l’intermédiaire de moustiques infectés. Les symptômes de la maladie s’apparentent à ceux de la grippe. La prévention individuelle repose donc essentiellement sur les moyens de protection contre les piqûres de moustiques (cf. ci-après). Plus d’informations sur le site du ministère des Solidarités et de la Santé.

Mesures générales de prévention pour se protéger des moustiques :

  • Porter des vêtements couvrants, amples, légers, de couleur claire et imprégnés de traitement textile insecticide (efficace deux mois et résistant au lavage) ;
  • Utiliser des produits répulsifs cutanés ;
  • Protéger son logement (moustiquaires, diffuseurs électriques, serpentins, climatisation).

Infection par le virus HIV – IST

Concernant les infections sexuellement transmissibles, il est recommandé de prendre toutes les précautions d’usage en la matière et d’éviter les comportements à risque.

Quelques règles simples

  • Ne pas approcher les animaux errants et les chiens (risque de morsure et de rage) ; ne pas caresser les animaux rencontrés.
  • Veiller à votre sécurité routière (port de la ceinture de sécurité, port du casque à deux-roues).
  • Ne jamais consommer de médicaments achetés dans la rue.
  • se préserver des contaminations digestives ou de contact : se laver les mains régulièrement avec des solutions de lavage hydro-alcooliques, surtout avant et après les repas ou le passage aux toilettes.

Infos utiles

Transport

Conduire en Australie

Il convient d’être en mesure de présenter un permis national accompagné du permis international (à solliciter auprès de la préfecture de son lieu de résidence) ou, à défaut, d’une traduction officielle en anglais. La location d’un véhicule n’est ouverte qu’aux conducteurs âgés de plus de 21 ans.

Il est essentiel d’anticiper les réservations en haute saison (décembre / janvier).
Pour de plus amples informations, consulter la rubrique « permis de conduire » du site Internet du Consulat général de France à Sydney.

La loi australienne réprime sévèrement la conduite en état d’ivresse et les autorités de police, qui procèdent à des contrôles réguliers (en particulier en soirée), appliquent la loi avec rigueur.

Important : des accidents graves de la route sont régulièrement observés. La plus grande vigilance est appelée sur les éventuelles difficultés de la conduite à gauche.

Recommandations générales

  • La conduite est à gauche et, sauf indication contraire, la priorité est à droite. Il convient donc d’être prudent lorsque l’on débute la conduite ou pendant les moments de fatigue ou d’inattention particulièrement favorables à un relâchement de vigilance et à une résurgence des comportements et réflexes initiaux.
  • Le port de la ceinture de sécurité est obligatoire en tout temps et pour tous les occupants d’un véhicule. Les décès de jeunes Français en Australie suite à un accident de la route sont majoritairement imputables à un non-respect de cette mesure de sécurité routière.
  • Respecter les limitations de vitesse (de 40 à 60 km/h en ville suivant les zones, 100 km/h sur les routes et 100/110 km/h sur les autoroutes sauf indications spécifiques) et être conscient que les changements de limitations de vitesse sur un même tronçon peuvent être très fréquents.
  • En zone rurale, l’état des routes peut varier (bitume, gravier, pistes, etc.). Prendre garde aux nids-de-poule, aux bas-côtés meubles et aux routes poussiéreuses. Faire attention en traversant les routes inondées (les franchir lentement, et seulement si la surface est ferme, en restant au milieu de la chaussée.
  • Ne pas faire d’auto-stop et ne pas prendre d’auto-stoppeurs.

Se déplacer en voiture dans l’arrière-pays

  • La police locale peut donner des conseils utiles concernant l’infrastructure et l’état des routes. Ne pas hésiter à la solliciter, voire à l’informer de son itinéraire.
  • Sur les pistes des régions reculées, il est recommandé d’utiliser un 4x4.
  • Veiller à emporter une trousse à outils et des jerricans d’eau. Les voyageurs qui se rendent dans des régions éloignées des grands axes sont invités à emporter des réserves de vivres, d’eau, de carburant et de pneus.
  • Ne pas surcharger son véhicule, et ne jamais transporter de réserves de carburant à l’intérieur d’un véhicule fermé.
  • En conduite, redoubler de précautions : passage des "road trains", ravinement et changements fréquents de revêtement, nids-de-poule, longues lignes droites suivies de virages, bétail et faune au lever du jour et à la tombée de la nuit.
  • Si son véhicule tombe en panne, il est conseillé de ne pas l’abandonner, car il peut assurer de l’ombre et protéger de la chaleur, et d’attendre sur place que l’on vienne vous dépanner.
  • Louer du matériel de communication d’urgence adapté aux circonstances, tel qu’un téléphone mobile ou une radiobalise de localisation des sinistres (RLS).
  • Se conformer aux panneaux de fermeture de routes et restez sur les routes identifiées.
  • Garder toujours ses phares en feux de croisement (code) pendant la journée, car dans des conditions de brousse, il peut être difficile de voir les véhicules arrivant en sens inverse.
  • En cas de risques naturels (incendies, inondations), suivre les recommandations des autorités et se tenir prêt à évacuer les lieux immédiatement en cas de nécessité.
  • Eviter de conduire de nuit.

Transport aérien

L’avion représente le moyen de déplacement le plus rapide et le plus adapté à l’échelle de ce pays-continent, mais il peut se révéler onéreux à moins d’anticiper l’achat des billets (au minimum 15 jours à l’avance).
La pratique d’achat du billet en ligne est généralisée et permet de bénéficier de réductions.
Bien développé, le réseau permet d’assurer la liaison entre les villes principales. Les capitales d’Etat sont particulièrement bien desservies et à fréquence des vols élevée.
Principales compagnies : Qantas, Jet Star, Regional Express (Rex), Virgin.

Réseau ferré

Peu développé, le réseau ferré n’est ni rapide ni bon marché. En Australie, le voyage en train s’effectue via deux grandes lignes intercontinentales gérées par la Great Southern Railway :

  • L’Indian Pacific, entre Sydney et Perth (via Adelaïde),
  • Le Ghan, entre Adelaide et Darwin (via Alice Springs).

S’y ajoute l’Overland (entre Melbourne et Adelaide).

Par ailleurs, le réseau CountryLink, qui couvre trois Etats (Nouvelle-Galles du Sud, Victoria, Queensland), offre la possibilité aux visiteurs étrangers de voyager en bénéficiant de différents forfaits (travel passes).

Bus

Sans aucun doute le moyen de transport le plus économique, le réseau de bus est par ailleurs étendu.
Si les bus sont modernes et confortables , certains trajets peuvent être très longs. La principale compagnie nationale, Greyhound Australia, couvre l’ensemble du pays et propose un éventail de forfaits.
D’autres compagnies ont développé des produits spécifiquement adaptés à la clientèle "backpackers" en proposant des parcours spécifiques par région.

Transports urbains

Les grandes villes offrent des réseaux de trains de banlieue, bus et taxis performants. Pour un séjour prolongé, l’achat d’un passe est fortement conseillé.

Législation locale

Quel que soit le domaine concerné, la loi australienne est appliquée avec rigueur et les dispositifs de répression (sanction financière et/ou peine d’emprisonnement) sont particulièrement dissuasifs.

Alcool

La consommation d’alcool sur la voie publique est prohibée.
L’achat et la consommation d’alcool sont interdits aux mineurs.
Le taux d’alcoolémie toléré au volant est limité à 0,05 % (ou 0,05 g/100 ml) et 0 % pour les jeunes conducteurs (mois de 2 ans de permis). Tout excès est très sévèrement puni par la loi. En Nouvelle-Galles du Sud (NSW), toute personne contrôlée avec un taux d’alcoolémie supérieur à la limite légale verra automatiquement son permis de conduire suspendu pour une durée de 3 mois.

Pendant les périodes de fêtes et en fin de semaine, les autorités de police procèdent à des contrôles mobiles de vérification d’alcoolémie chez les conducteurs (Random Breath Test, ou RBT).
A noter également la délimitation de zones totalement interdites à l’alcool (alcohol free zone ou alcohol prohibited area) ; cette restriction peut être permanente (7/7j et 24/24h) ou temporaire (périodes de fêtes).

Il est fortement conseillé :

  • d’éviter les consommations excessives d’alcool : les abus en ce domaine, de quelque nature qu’ils soient (dégradation de lieux publics, atteinte à l’intégrité physique d’une personne, non-respect de l’autorité publique) peuvent être très sévèrement sanctionnés ;
  • de surveiller sa boisson dans les pubs et bars afin notamment d’éviter qu’une substance narcotique y soit versée (particulièrement pour la population féminine).

Tabac et drogue

Fumer dans les lieux publics fermés (restaurants et pubs inclus) est prohibé.
L’âge légal pour acheter des cigarettes est de 18 ans et il est interdit de vendre du tabac à un mineur.
Il est interdit de fumer dans une voiture où se trouve un mineur âgé de moins de 16 ans (18 ans pour le Victoria et la Tasmanie).

L’importation, la vente, la possession et la consommation de stupéfiants (y compris le cannabis ou l’ecstasy) sont illégales ; ces délits sont passibles de sanctions financières, voire d’une peine d’emprisonnement. Suivant la gravité du délit, les amendes peuvent atteindre plusieurs milliers de dollars australiens et les peines d’emprisonnement ferme s’étendre de 2 ans à la perpétuité.

Important

De manière régulière, les services consulaires à Sydney sont saisis de cas de jeunes Français atteints de troubles sérieux de comportement suite à l’absorption de substances illicites (notamment méthamphétamine identifiée sous l’appellation « Ice »), nécessitant très souvent une hospitalisation en soins intensifs ou en psychiatrie. Ces cas sont en recrudescence. Ils sont identifiés principalement dans la région de Brisbane, compte-tenu de la proximité de la station balnéaire de Byron Bay, étape « mythique » de l’aventure australienne.

Autres

Toute relation sexuelle avec un mineur de moins de 16 ans est considérée comme un crime et peut entraîner une peine maximale d’emprisonnement de 25 ans, voire la réclusion criminelle à perpétuité si elle est commise dans des circonstances aggravantes (notamment si la personne concernée était sous l’influence de l’alcool ou de stupéfiants).

La pornographie impliquant des mineurs et l’importation de publications pornographiques sont également des actes criminels, y compris le simple fait de posséder ou de transmettre de tel matériel.

Us et coutumes

La notion d’agression sexuelle en Australie est très large et recouvre une palette de comportements allant du geste déplacé ou indécent à la tentative de viol. Il est donc recommandé d’être particulièrement vigilant et de se garder de toute attitude qui pourrait rendre responsable de ce qui relève d’un délit.

Usage de drones (photographiques ou autres)

L’usage de drone est réglementé en Australie (zones autorisées/interdites, hauteur limite, respect de la vie privée…). L’ensemble des informations se trouve sur le site Internet de l’Autorité australienne de sécurité en matière d’aviation civile.

Voyages d’affaires

Visas d’affaires

Les voyageurs d’affaires qui souhaitent se rendre en Australie doivent solliciter un visa visiteur option « Business ».

Le visa « eVisitor » (ou subclass 651) option « Business stream » est un visa gratuit, valable un an et pour de multiples entrées sur le territoire pour des périodes de 3 mois maximum.

La demande peut se faire en ligne. Une réponse est en général donnée sous 24 heures. Il convient de noter que la première demande doit se faire au moins 2 semaines avant le voyage prévu.

Ce visa peut se demander pour les raisons suivantes :

  • Relation commerciale ordinaire ou demandes d’information dans le cadre d’un emploi ("making general business or employment enquiries").
  • Recherches, négociations, signature ou révision d’un contrat d’affaires ("investigating, negotiating, signing or reviewing a business contract").
  • Activités menées dans le cadre d’une visite officielle de gouvernement à gouvernement ("activities carried out as part of an official government-to-government visit").
  • Participation à des conférences, foires commerciales ou séminaires, tant que cette participation ne se fait pas contre rémunération par l’organisateur
    ("participating in conferences, trade fairs or seminars, as long as you are not being paid by the organisers for your participation").

Les informations et le visa peuvent être obtenus sur le site Internet des autorités australiennes de l’Immigration (en anglais).

Le visa subclass 651 s’applique à certaines nationalités seulement (dont la France). Pour les autres nationalités, les personnes doivent vérifier en ligne si elles sont également éligibles.

Si le voyage d’affaires se fait pour des raisons différentes que celles énumérées plus haut, il relèvera, au cas par cas, selon la nature du projet et de la durée du séjour, d’une autre catégorie de visa (400 ou 457 notamment).

Réseaux de communication

Téléphonie mobile

La couverture 3G/4G en Australie est très bonne dans les zones urbaines, en revanche ce signal est faible, voire inexistant, dès que l’on voyage dans les terres (parc nationaux, etc.).
Une carte SIM locale avec un quota voix/data peut être achetée en boutique ou à l’aéroport. Les opérateurs principaux sont Telstra, Optus et Vodafone.
L’utilisation d’un mobile français en itinérance (roaming) est possible mais très onéreuse (voir conditions de l’opérateur français).

Internet haut débit

La majorité des hôtels, aéroports et lieux publics en Australie disposent d’une offre Internet Wifi (gratuite ou payante), proposant une connexion Internet haut débit.

Données économiques

Consulter la fiche repères économiques Australie.

Contacts utiles

Service économique

Les Services économiques auprès des ambassades sont des services extérieurs de la Direction générale du Trésor. Ils ont pour missions l’analyse et la veille économique et financière, sur une base macroéconomique, l’animation des relations économiques, financières et commerciales bilatérales avec les pays de leur compétence, et le soutien public au développement international des entreprises.

Service économique de Canberra
Ambassade de France en Australie
6 Perth Avenue, Yarralumla (Canberra) ACT 2600
Tél. : +61 2 6216 0116
Télécopie : +61 2 6216 0114
Courriel : canberra chez dgtresor.gouv.fr
Site Internet

Business France

Opérateur public national au service de l’internationalisation de l’économie française, Business France valorise et promeut l’attractivité de l’offre de la France, de ses entreprises et de ses territoires.

Bureau Business France Australie
31 Market Street
St Martins Tower, level 35
Sydney NSW 2000
Australie
Tél. : +61 2 9264 2711
Courriel : sydney chez businessfrance.fr

Armelle REBUFFET (Directrice pays Australie-Nouvelle-Zélande)

CCEF

Les Conseillers du commerce extérieur de la France (CCEF) forment un réseau actif de plus de 4 000 membres dans 146 pays, au service de la présence française dans le monde. Ils mettent leur expérience pour conseiller les pouvoirs publics, parrainer les entreprises, former les jeunes aux métiers de l’international et promouvoir l’attractivité de la France pour les investissements internationaux.

Présidente de section : Françoise MERIT

Site internet

CCI

Les Chambres de commerce et d’industrie (CCI) françaises à l’international sont des associations indépendantes de droit local qui regroupent des entreprises françaises et étrangères. Elles constituent un réseau mondial de relations et de contacts d’affaires de plus de 32 000 entreprises françaises et étrangères dans 83 pays.

Chambre de commerce et d’industrie franco-australienne (FACCI)
Level 35, 31 Market Street, Sydney NSW 2000
Postal address : PO Box Q1553, QVB NSW 1230
Sydney
Tél. : +61 2 9099 1320 | Télécopie : +61 2 8283 8876
Courriel : nsw chez facci.com.au
Site Internet

Atout France

http://atout-france.fr/notre-reseau/australie

FMI

L’Australie et le FMI