Andorre

Partager

Aidez-nous à améliorer encore notre service en répondant à notre enquête.


Dernière mise à jour le : - Information toujours valide le :

Dernière minute

Date de publication :

Urgence Attentat – Vigilance renforcée pour les ressortissants français à l’étranger

Publié le 26/03/2024

Compte tenu du relèvement, sur l’ensemble du territoire national, de la posture du plan Vigipirate au niveau Urgence attentat, une vigilance renforcée est recommandée à l’ensemble de nos ressortissants résidant ou de passage à l’étranger.

Sécurité

Risques encourus et recommandations associées

Risques naturels

Certains risques naturels sont à prendre en compte, liés au climat (avalanches, glissements de terrain) et à la circulation sur les routes de montagne, notamment en période d’intempéries hivernales.

Il est conseillé de consulter les sites suivants :

Activités sportives à risque

L’attention des voyageurs est attirée sur la responsabilité personnelle qu’ils engagent lorsqu’ils pratiquent des activités sportives à risque (alpinisme, conduite de motoneige, randonnée, etc.).

Des accidents parfois graves, dus aux imprudences commises par les usagers, ont été constatés.

Délinquance

Bien que la Principauté ne connaisse pas de sérieux risques sécuritaires, le pays n’est pas à l’abri des délits de droit commun, notamment les vols de documents d’identité ou de voyage, d’objets ou de moyens de paiement.

Zone de vigilance

La vigilance est normale sur l’ensemble du territoire de l’Andorre.

Illust:187.5 ko, 680x670
Dernière actualisation le 8/07/2013, toujours en vigueur le 23/04/2024

Entrée / Séjour

Formalités d’entrée

La Principauté d’Andorre ne fait pas partie de l’espace Schengen : l’entrée sur son territoire est subordonnée au passage d’un poste-frontière. Qu’ils soient majeurs ou mineurs, les voyageurs doivent être impérativement munis d’un passeport ou d’une carte nationale d’identité en cours de validité.

Infection pulmonaire – Coronavirus Covid-19

Toutes les mesures de restrictions sanitaires pour l’entrée sur le territoire ont été levées.

Court séjour

Les ressortissants français voyageant avec une carte nationale d’identité ou un passeport individuel français en cours de validité suffisante pour le séjour sont dispensés de visa pour un séjour touristique ne dépassant pas 90 jours.

Les cartes nationales d’identité délivrées à des majeurs entre le 1er janvier 2004 et le 31 décembre 2013 seront encore valables 5 ans après la date de fin de validité indiquée au verso, même si aucune modification matérielle de la carte plastifiée n’en atteste.
Les autorités andorranes ont officiellement accepté cette prolongation.
De façon à éviter tout désagrément pendant votre voyage, il vous est fortement recommandé de privilégier l’utilisation d’un passeport valide.
Si vous voyagez uniquement avec votre carte nationale d’identité, vous pouvez télécharger et imprimer la notice multilingue (PDF, 80.5 ko) expliquant ces règles.

Déplacement des mineurs non accompagnés

Afin d’éviter tout problème d’entrée ou de sortie du territoire andorran, il est impératif que les mineurs voyageant non accompagnés d’un ou des parent(s) et munis d’une carte nationale d’identité soient en possession d’une autorisation écrite signée du ou des parents et accompagnée de la photocopie du passeport ou de la carte nationale d’identité du ou des parents ayant signé l’autorisation.

Santé

Un séjour à l’étranger implique pour tout voyageur de prendre certaines précautions en matière de santé. La rubrique ci-dessous mentionne les indications essentielles. Ces indications ne dispensent toutefois pas le voyageur d’une consultation chez son médecin traitant et/ou dans un centre hospitalier, suffisamment longtemps avant la date de départ pour permettre le rappel des vaccins.

Avant le départ

Frais d’hospitalisation et dépenses de santé

Il existe une convention entre l’Andorre et la France en ce qui concerne les frais d’hospitalisation à régler sur place. Il est possible de demander avant le départ à sa caisse d’affiliation le formulaire SE 130-04 (Attestation de droit aux prestations en nature de l’assurance maladie, maternité pendant un séjour sur le territoire de l’autre État contractant), à remettre si nécessaire à la CASS, caisse andorrane de sécurité sociale. Pour plus d’informations, consulter le site du Centre des Liaisons Européennes et Internationales de Sécurité Sociale

Afin de faire face aux frais d’hospitalisation et aux dépenses de santé parfois très élevés à l’étranger, il est recommandé de disposer d’un contrat d’assistance ou d’une assurance permettant de couvrir tous les frais médicaux et de rapatriement sanitaire. Ces frais ne pourront en aucun cas être pris en charge par l’ambassade de France sur place. Dans les cas d’extrême gravité, une évacuation par ambulance ou hélicoptère médicalisé vers un hôpital en France (à Toulouse par exemple) est parfois à envisager.

Recommandations pour sa santé

Consulter si besoin son médecin traitant pour faire une évaluation de son état de santé et bénéficier de recommandations sanitaires, notamment sur les vaccinations.

Constituer sa pharmacie personnelle en conséquence et n’emporter que les médicaments nécessaires. Pour plus d’informations, consulter la fiche Informations pratiques.

Vaccinations

Il est conseillé de mettre à jour les vaccinations habituelles : diphtérie-tétanos-poliomyélite ainsi que rubéole, oreillons, et plus particulièrement la rougeole.
Dans tous les cas, prendre l’avis de son médecin traitant ou d’un centre de conseils aux voyageurs.

Risques sanitaires

Infection par le virus VIH – IST

Concernant les infections sexuellement transmissibles, il est recommandé de prendre toutes les précautions d’usage en la matière et d’éviter les comportements à risque.

Quelques règles simples

  • Veiller à sa sécurité routière (port de la ceinture de sécurité, port du casque en deux-roues) ;
  • Se préserver des contaminations digestives ou de contact : se laver les mains régulièrement avec des solutions de lavage hydro-alcooliques, surtout avant et après les repas et le passage aux toilettes.

Infos utiles

Transport

L’Andorre ne dispose ni de gare ni d’aéroport. La seule manière d’accéder à la Principauté est la voie routière.

  • Depuis la France, l’entrée en Andorre se fait en passant par la ville du "Pas-de-la-Case" (tunnel à 2 000 m d’altitude, col à 2 500 m). Quelle que soit la saison, et tout particulièrement en hiver, les conditions climatiques peuvent se dégrader rapidement et empêcher temporairement le franchissement des Pyrénées (cf. « Risques naturels » dans la rubrique Sécurité). Avant le départ, ne pas hésiter à consulter le site de Bison Futé.
  • L’accès par l’Espagne ne présente pas de difficulté particulière.
  • Le permis de conduire français suffit lors d’un séjour touristique.
  • Le réseau routier est peu dense mais permet de se déplacer aisément dans tout le pays. Il n’existe pas d’autoroutes. Une conduite prudente s’impose, sur les routes de montagne.
  • La compagnie d’assurance française AXA a une représentation en Andorre : Tél. : +376 80 50 20.

Législation locale

Le taux d’alcoolémie maximal admis au volant est de 0,5 gramme/litre.
La consommation de produits stupéfiants est interdite et réprimée pénalement, quelle que soit la drogue.

Us et coutumes

La Principauté est un haut-lieu touristique en toutes saisons. Tenues et comportements corrects sont recommandés. La langue officielle est le catalan. Les autres langues étrangères parlées sont le français (essentiellement au Pas-de-la-Case), l’anglais, l’espagnol et le portugais.

Divers

Si les commerçants andorrans peuvent proposer certains bien à des tarifs avantageux (alcools, tabac, électronique, montres) en raison d’une faible fiscalité, il est nécessaire de se renseigner sur les règles applicables en matière de franchise par les douanes avant le passage de la frontière

L’attention des personnes de passage en Andorre est appelée sur le fait que les hôtels, restaurants et autres commerces n’acceptent généralement pas les chèques. Les différents services de police n’admettent pas davantage ce mode de paiement (pour les contraventions, les cautions, le gardiennage et le remorquage de véhicules placés en fourrière).

Voyages d’affaires

Visas d’affaires

Aucun visa n’est nécessaire pour l’entrée sur le territoire andorran de l’ensemble des ressortissant(e)s des pays de l’Union européenne. Les femmes et hommes d’affaires qui souhaitent se rendre en Andorre doivent être muni(e)s d’une carte d’identité ou d’un passeport en cours de validité.

Contacts utiles

Service économique

Les services économiques auprès des ambassades sont des services extérieurs de la direction générale du Trésor. Ils ont pour missions l’analyse et la veille économique et financière, sur une base macroéconomique, l’animation des relations économiques, financières et commerciales bilatérales avec les pays de leur compétence, et le soutien public au développement international des entreprises.

Andorre relève du service économique de l’Espagne :

Bureau de Madrid – ESPAGNE
Calle Marqués de la Ensenada 10 - 4º
28004 Madrid
Espagne
Tél. : +34 91 700 78 30
Télécopie : +34 91 700 78 51
Site Internet

Conseillers du commerce extérieur de la France

Les conseillers du commerce extérieur de la France (CCEF) forment un réseau actif de plus de 4 000 membres dans 146 pays, au service de la présence française dans le monde. Ils mettent leur expérience pour conseiller les pouvoirs publics, parrainer les entreprises, former les jeunes aux métiers de l’international et promouvoir l’attractivité de la France pour les investissements internationaux.

Site internet