Ambassades, consulats, réseau culturel et de coopération (XVIe-XXe siècles)

Fonds conservés à Nantes
Compte tenu de problèmes de conservation constatés dans plusieurs magasins d’archives du Centre des Archives diplomatiques de Nantes, une partie des fonds qui y sont conservés ne pourront pas être communiqués avant un certain délai. Seuls les fonds librement accessibles sont présentés dans cette page.

De Constantinople à Pékin, de Lisbonne à Saint-Pétersbourg, de Rio de Janeiro à San Francisco, plus de 500 fonds d’archives, remontant parfois au XVIe siècle (Tunis, Seyde, Alger), proviennent des anciennes légations, des ambassades, des consulats et des services et instituts culturels français à l’étranger. Ces fonds, très inégaux en volume, en amplitude chronologique et en intérêt, et parfois lacunaires, renferment des dossiers très divers.

Ambassades
On y trouve la correspondance politique, commerciale et culturelle échangée avec le ministère des Affaires étrangères (également conservée à Paris), mais aussi les dossiers de travail qui ont permis de la rédiger, ainsi que les courriers échangés avec les autres postes diplomatiques et consulaires, les autorités locales, les particuliers, les entreprises et les organismes les plus divers. Dans les anciennes colonies françaises, ces fonds contiennent souvent des séries de dossiers issues des administrations coloniales.

Consulats
Ces fonds sont composés de documents souvent très différents, essentiellement relatifs aux Français résidant à l’étranger (immatriculation, passeports, notariat, état civil, affaires militaires, sociales…) et aux étrangers souhaitant venir en France. Dans les fonds anciens, de nombreux registres et dossiers traitent également de questions maritimes et commerciales. Les consuls fournissent également des rapports détaillés sur les évènements survenus dans leur circonscription.

Services et instituts culturels
Dossiers consacrés aux manifestations culturelles françaises à l’étranger (expositions, théâtre, danse, musique, cinéma…), à la coopération scientifique et technique, à l’enseignement du français à l’étranger et aux établissements français d’enseignement et de recherche établis à l’étranger.

Missions de coopération et d’action culturelle
Dites MCAC, elles dépendaient du ministère de la Coopération et étaient implantées en Afrique et à Haïti.

On trouve également, dans ces différents types de fonds, des documents sur le fonctionnement des services (dossiers sur les immeubles et le mobilier, dossiers de personnel…).

Présentation générale

État général des fonds

PLAN DU SITE