À propos des Archives diplomatiques

En 1680, Charles Colbert de Croissy, secrétaire d’État aux Affaires étrangères, fait relier ses correspondances avec les pays étrangers ainsi que celles de ses prédécesseurs. Cette initiative, qui permettait d’assurer la continuité de la politique étrangère de la France, constitue l’origine du fonds des archives diplomatiques.

L’autonomie des archives des ministères des Affaires étrangères et de la Défense par rapport au Service interministériel des archives de France (SIAF) est consacrée par le Code du Patrimoine, même si aujourd’hui ces trois services travaillent à harmoniser leurs pratiques au sein du Comité interministériel des archives de France (CIAF).

Les Archives diplomatiques : une double vocation

Aujourd’hui encore, la direction des Archives du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères assure une double vocation :

  • au sein de l’administration, elle organise la gestion de ses archives et procure aux diplomates les documents nécessaires à leur activité ;
  • à destination du public, elle assure la communication des archives en vue de la recherche historique et administrative.

Elle prolonge son action par la valorisation des fonds : organisation d’expositions et de colloques, activité éditoriale.

La direction des Archives est organisée en trois départements : le département des Archives, le département des Publics, la Bibliothèque, qui comportent chacun plusieurs pôles. Le centre des Archives diplomatiques de Nantes est également rattaché à la direction.

Vidéo : Hervé Magro, Directeur des archives diplomatiques, nous présente ces différentes missions

PLAN DU SITE