Les Conseils départementaux

En France, depuis la loi du 6 janvier 1986, la protection de l’enfance relève de la compétence des services de l’aide sociale à l’enfance des Conseils départementaux.

Les Conseils départementaux sont vos premiers interlocuteurs en matière d’adoption.

En plus des ressources sur l’adoption à destination des candidats et des professionnels, les Conseils départementaux vous accompagnent tout au long de ce processus, de l’agrément à l’accueil effectif de l’enfant.

La demande d’agrément

Les Conseils départementaux sont les seuls à pouvoir délivrer l’agrément en vue d’adoption.

L’obtention de l’agrément est une condition préalable indispensable pour l’adoption internationale, sans exception.

> En savoir plus sur le processus et les modalités d’agrément

L’accompagnement des candidats

De nombreux départements proposent des accompagnements aux candidats à l’adoption : formations à la parentalité, réunions et échanges, aides financières…
Vous pouvez contacter le service adoption de votre département pour connaître les accompagnements qui sont proposés près de vous :

Le suivi post-adoption

Après l’arrivée de l’enfant, il est important de veiller à sa bonne adaptation. Le suivi post-adoption permet ainsi de garantir la bonne intégration de l’enfant dans ce nouveau contexte familial et social.

Les services sociaux des Conseils départementaux assurent le suivi en cas d’adoption non-accompagnée. Le suivi post-adoption doit être rigoureux et respecter les étapes préconisées par la MAI.

> En savoir plus sur le suivi post-adoption

Mise à jour : septembre 2019