Adopter à l’étranger

Partager

Veiller au respect de l’intérêt supérieur de l’enfant dans le cadre de l’adoption internationale est une des priorités du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

En application des mesures annoncées par le Premier ministre, le 14 mars, le plan de continuité d’activité (PCA) a été activé pour le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères. Il s’appliquera à compter du lundi 16 mars. Ainsi, les agents ont-ils été invités à ne pas venir au bureau, sauf nécessité impérieuse, jusqu’à nouvel ordre et à privilégier le travail à distance quand c’est possible.
Ces mesures s’appliquent à la Mission de l’Adoption Internationale (MAI) qui doit adapter son dispositif et ses activités en conséquence. En particulier, les permanences téléphoniques ne pourront plus être assurées à compter du lundi 16 mars 2020.
Vous pouvez cependant continuer d’adresser vos questions sur la messagerie générique courrier.fae-mai(@)diplomatie.gouv.fr. La MAI s’efforcera d’y répondre dans les meilleurs délais.

La MAI vous remercie, par avance, de votre compréhension pour ces mesures qui lui sont imposées par la situation de crise sanitaire à laquelle nous sommes tous confrontés, collectivement et individuellement.
15.03.2020

Coronavirus : les réponses à vos questions
Une FAQ est en ligne pour répondre aux questions que se posent les Français résidant à l’étranger, en voyage ou de retour de l’étranger dans le cadre de la lutte contre le Coronavirus – Covid 19.
20.03.2020
En raison de l’épidémie de coronavirus - Covid-19, il est vivement recommandé, avant tout projet de déplacement à l’étranger, de consulter le site France Diplomatie, ainsi que la rubrique Conseils aux voyageurs et de s’inscrire sur Ariane (si la situation du pays le justifie, vous recevrez par e-mail ou SMS des informations et des consignes de sécurité).
03.03.2020

L’adoption internationale est la rencontre de deux histoires qui transcendent les frontières, un processus exigeant par lequel une famille adopte l’enfant d’un pays d’origine différent du sien et qui conduira au déplacement de l’enfant vers ce nouveau pays d’accueil.
C’est donc dans l’intérêt supérieur de l’enfant de moins de quinze ans, lorsqu’aucune solution ou meilleure alternative ne peut être trouvée dans le pays de naissance, que l’adoption internationale peut être envisagée
.
Elle est encadrée par les conventions internationales en la matière, la législation française et la Mission de l’adoption internationale (MAI).

Chaque année, des centaines d’enfants sont adoptés à l’international par des Français ou des résidents en France. Cette rubrique met à votre disposition des informations utiles sur l’adoption internationale pour vous accompagner dans vos démarches.

Nous contacter
Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères
Direction des Français à l’étranger et de l’administration consulaire
Mission de l’adoption internationale

57, boulevard des Invalides - 75007 Paris
Tel : +33 (0)1.53.69.31.72 (permanence ouverte les jours ouvrés de 9h à 12h)
Fax : +33 (0)1.53.69.33.64
Courriel : courrier.fae-mai(@)diplomatie.gouv.fr

Mise à jour : mars 2020