Accès rapide :

Composition du gouvernement de la Roumanie

Président : Klaus Iohannis (PNL, centre-droit, affilié au PPE), élu le 16 novembre 2014 et investi le 21 décembre 2014

Premier ministre : Victor Ponta (président du PSD, centre-gauche, affilié au PSE), en fonctions depuis le 7 mai 2012. A été reconduit trois fois à la tête du gouvernement roumain :

  • le 17 décembre 2012, après la victoire aux législatives du 9 décembre 2012 de la coalition USL (Union sociale libérale, regroupant les sociaux-démocrates du PSD, leurs alliés UNPR et PC, ainsi que les libéraux du PNL) ;
  • le 4 mars 2014, après sa rupture avec le PNL. La coalition USL a été remplacée par l’USD (Union social-démocrate, dans laquelle le parti de la minorité hongroise, UDMR, s’est substitué au PNL) ;
  • le 17 février 2014, après le retrait de l’UDMR de la coalition gouvernementale.

Gouvernement Ponta IV investi le 17 décembre 2014 : coalition formée par le parti social-démocrate (PSD), l’Union nationale pour le progrès de la Roumanie (UNPR), le parti conservateur (PC) et le parti libéral réformateur (PLR) en remplacement de lUMDR.

Composition du Gouvernement

Premier ministre, Victor Viorel PONTA (PSD)

Vice-Premier ministres, Gabriel OPREA (UNPR)

Ministres

  • Ministre du Développement régional et de l’Administration publique, Liviu DRAGNEA (PSD)
  • Ministre de l’Intérieur, Gabriel OPREA (UNPR)
  • Ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Daniel CONSTANTIN (PC)
  • Ministre de la Culture, Ionut VULPESCU (PSD)
  • Ministre de la Justice, Robert CAZANCIUC (PSD)
  • Ministre des Affaires étrangères, Bogdan AURESCU (indépendant)
  • Ministre de la Défense nationale, Mircea DUȘA (PSD)
  • Ministre du Travail, de la Protection sociale et des Personnes âgées, Rovana PLUMB (PSD)
  • Ministre de de l’Environnement, des Eaux et des Forêts, Gratiela GAVRILESCU (PLR)
  • Ministre de la Santé, Nicolae BĂNICIOIU (PSD)
  • Ministre de la Jeunesse et des Sports, Gabriela SZABO (PSD)
  • Ministre de l’Education nationale et de la Recherche, Sorin CÎMPEANU (soutenu par le PC)
  • Ministre de l’Economie et du Tourisme, Mihai TUDOSE (PSD)
  • Ministre des Fonds européens, Eugen TEODOROVICI (PSD)
  • Ministre des Finances publiques et du Budget, Darius VÂLCOV (PSD)
  • Ministre des communications et de la société informationnelle, Sorin GRINDEANU (PSD)
  • Ministre des Transports, Ioan RUS (PSD)
  • Ministre pour l’Energie et les PME, Andrei GEREA (PLR)
  • Ministre chargé des relations avec le Parlement, Eugen NICOLICEA (UNPR)

Ministres-délégués

  • Ministre délégué pour le Dialogue social, Liviu POP (PSD)
  • Ministre délégué pour les Roumains de l’Etranger, Angel TÎLVĂR (PSD)

Institutions

La Constitution adoptée par référendum en 1991 a institué un régime semi-présidentiel, qui reprend de nombreuses dispositions de la constitution française de 1958, les pouvoirs du président (élu au suffrage universel direct pour cinq ans) y étant cependant plus restreints que dans la pratique en vigueur sous la Vème République. La particularité du système roumain est de placer les deux chambres, Sénat et Chambre des députés, sur un strict pied d’égalité : même mode d’élection, même durée de mandat, une loi devant être votée dans les mêmes termes par les deux assemblées pour être adoptée.

Parlement issu des élections législatives et sénatoriales du 9 décembre 2012

La Roumanie possède un parlement bicaméral : les deux chambres, la Chambre des députés (Camera deputatilor) et le Sénat (Senatul Romaniei) sont élues, à la proportionnelle, au suffrage universel direct pour quatre ans. Les organisations des citoyens appartenant aux minorités nationales qui ne réunissent pas à atteindre le nombre de voix nécessaires pour être représentées au Parlement ont droit chacune à un siège de député.

Président du sénat : Calin POPESCU TARICEANU (PLR)
Président de l’Assemblée nationale : Valeriu ZGONEA (PSD)

Majorité

  • Parti social-démocrate (groupe parlementaire PSD-UNPR), 182 députés, 78 sénateurs
  • Groupe libéral conservateur (PC et PLR), 32 députés, 15 sénateurs

Minorités
17 députés, 0 sénateur

Opposition

  • Parti national libéral (PNL, fusion des partis PNL et PDL), 113 députés, 63 sénateurs
  • Union démocratique des Magyars de Roumanie (UDMR), 18 députés, 8 sénateurs
  • Parti du peuple Dan Diaconescu (PPDD), 13 députés, 0 sénateur
  • Non-affiliés : 23 députés, 7 sénateurs

Total : 398 députés, 171 sénateurs

Mise à jour : 05.02.15


Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2015