Yémen

À la Une

Introduction

Le Yémen est marqué par une forte instabilité depuis le soulèvement pacifique de 2011. Après le départ négocié du président Ali Abdallah Saleh en novembre 2011, le Yémen s’est engagé dans un processus de transition politique, appelé le « dialogue national », achevé en janvier 2014 sans parvenir à un règlement politique.

A l’été 2014, les Houthis, à la faveur d’une alliance de circonstance avec l’ancien président Saleh, ont pris le contrôle de Sanaa, poussant le président de la transition Abd Rabbo Mansour Hadi à fuir la capitale. Le 25 mars 2015, à la suite de l’appel du président Hadi en faveur d’une intervention militaire au Yémen, Riyad lance l’opération « Tempête décisive », à laquelle a succédé l’opération « Redonner l’espoir », sous la forme d’une coalition de pays sunnites menée par l’Arabie saoudite, dans l’objectif de repousser les avancées des milices houthies. Après deux années de conflit, les combats au sol et les frappes menées par la coalition se poursuivent dans la province occidentale du Yémen.

Le Yémen occupe une place à part dans la péninsule Arabique, où il est le seul régime républicain, mais aussi le pays le plus pauvre et l’un des plus peuplés (26,8 millions d’habitants).

Mise à jour : 03.05.17

Informations complémentaires

PLAN DU SITE