Présentation du Vanuatu

Données générales

Présentation du pays

Nom officiel : République du Vanuatu
Nature du régime : République parlementaire
Chef de l’État : M. Esmon SAIMON, Président du Parlement et Président de la République par intérim
Chef du gouvernement : Charlot SALWAI TABIMASMAS

Données géographiques

Superficie : 12 189 km² (ZEE : 641 456 km2)
Capitale : Port-Vila
Villes principales : Port-Vila, Luganville
Langue(s) officielle(s) : bichelamar, anglais, français
Langue(s) courante(s) : le bichelamar est la langue véhiculaire commune aux anglophones et aux francophones. De nombreuses autres langues vernaculaires existent également
Monnaie : vatu (1 vatu = 0,0083 taux de chancellerie au 01/06/2017)
Fête nationale : 30 juillet (anniversaire de l’indépendance)

Données démographiques

Population : 264.652 habitants (2015 – Banque Mondiale)
Densité : 21,7 habitants par km2 (2015 - Banque Mondiale)
Croissance démographique (2015 Banque Mondiale) : 2,2%
Espérance de vie : 71,9 (2014 – Banque Mondiale)
Taux d’alphabétisation : 74%
Religion(s) : environ 83% de la population est chrétienne, dont 32% presbytérienne, 13% catholique, 13% anglicane, et 11% adventistes du septième jour. D’autres groupes se réclamant du christianisme représentent 14% de la population. Par ailleurs, le « mouvement John Frum », groupe politico-religieux autochtone, s’est développé sur l’île de Tanna et comprend environ 5% de la population.
Indice de développement humain (2014) : 0,594 (134ème rang mondial)

Données économiques

PIB (2015) : 742,4 millions d’USD (Banque Mondiale)
PIB par habitant (2015) : 2.805 USD (Banque Mondiale)
Taux de croissance (2016) : 3,8% (Banque asiatique de développement)
Taux d’inflation (2015) : 2,5% (Banque Mondiale)
Taux de chômage : 5,5% en moyenne sur 2004-2013 (source PNUD)
Balance des paiements courants (ITC - 2015) : -226,6 millions USD
Principales exportations (ITC - 2015) : Japon (42,4%), Turquie (12,7%), Thaïlande (10,5%), Chine (9,9%), Nouvelle-Calédonie (4,1%)
Principales importations (ITC - 2015) : Chine (19,7%), Japon (16,2%), Australie (14,4%), Singapour (11,8%), Nouvelle-Zélande (10,1%), Fidji (8,1%)

Part des principaux secteurs d’activités dans le PIB :

  • services : 70,4%
  • agriculture : 19,7%
  • industrie : 9,9%
    Exportations de la France vers le Vanuatu (octobre 2013 – octobre 2014) : 6,648 M€
    Importations françaises depuis le Vanuatu (octobre 2013 – octobre 2014) : 0,167 M€
    http://www.tresor.economie.gouv.fr/se/vanuatu

Composition du gouvernement

Premier ministre, M. Charlot SALWAI Tabimasmas, francophone, député de Pentecôte (RMC)

Cabinet de M. Charlot SALWAI (élu le 11 février 2016, remaniement en juin & décembre 2016)

Vice-Premier ministre, ministre du Tourisme, des métiers, du Commerce et d’affaires de Ni-Vanuatu, M. Joe Yhakowaie NATUMAN, anglophone, député de Tanna (VP)

Ministre des Finances et de la Gestion économique, M. Gaetan PIKIOUNE, francophone, député de Santo (Nagriamel)

Ministre des Terres et des Ressources naturelles, M. Ralph REGENVANU, anglophone, député de Port-Vila (GJP)

Ministre des Infrastructures et des Services publics, M. Jotham Napat NAUKA, anglophone, député de Tanna (LPV)

Ministre de la Santé, M. Jérome LUDVAUNE, francophone, député de Mallicola (UMP) (nommé en décembre2016)

Ministre des Affaires intérieures, M. Alfred MAOH, député de Santo (GJP)

Ministre des Affaires étrangères, de la Coopération internationale et du Commerce extérieur, M. Bruno LEINGKONE Tau, francophone, député d’Ambrym (NUP)

Ministre de l’Education, M. Jean-Pierre NIRUA, francophone, député de Port-Vila (indépendant)

Ministre de l’Agriculture, des forêts, de l’Elevage, de la pêche et de la Biosécurité, M. Matai Seramaia NAWALU, député de Luganville (indépendant)

Ministre de la Justice et des services communautaires, M. Ronald WARSAL, député de Santo (VP)

Ministre du Changement climatique, de la Météorologie, des géo-risques, de l’Environnement, de l’Energie et des catastrophes naturelles, M. Ham LINI Vanuaroroa, anglophone, député de Pentecôte (NUP)

Ministre de la Jeunesse et des sports, M. Seoule SIMEON, anglophone, député d’Epi (UMP) (nommé en décembre 2016)

Présence française

Ambassade de France à Port-Vila : www.ambafrance-vu.org
Communauté française au Vanuatu : 1900 inscrits au 31/12/2016
Communauté vanuataise en France : non déterminée pour l’Hexagone, environ 7 000 Vanuatais en Nouvelle-Calédonie.

Éléments d’actualité

Politique intérieure

Le Vanuatu est une République dont le président est élu au suffrage indirect par le Parlement pour un mandat de 5 ans. Suite au décès de M. Baldwin Jacobson Lonsdale le 17 juin 2017, le Président par intérim est M. Esmon SAIMON, Président du Parlement. Le gouvernement est dirigé par un Premier ministre issu du Parlement (système monocaméral ; 52 députés élus pour 4 ans). Au cours des dernières années, la vie politique a été marquée par une grande instabilité gouvernementale, sept Premiers ministres se succédant ces six dernières années.

Elu par le Parlement à la suite des élections de janvier 2016, le gouvernement de M. Charlot Salwai Tabimasmas est en place depuis le 11 février 2016. Renforcé par l’échec d’une motion de censure déposée contre lui, le 1er décembre, il annonce en début d’année 2017 le lancement du plan « Vanuatu 2030 » pour un développement durable du pays dans les 15 prochaines années.

Situation économique

Le Vanuatu qui figure parmi les quatre pays les moins avancés (PMA) d’Océanie, a connu jusqu’en 2015 plusieurs années de croissance économique régulière avant d’être victime du cyclone tropical PAM qui a causé des dégâts estimés à deux tiers du PIB par la Banque asiatique de développement (BAD). Le pays a depuis montré une forte capacité de résilience, avec un taux de croissance à 3.8% en 2016 et estimé par la BAD à 4,3% en 2017, en raison des très bons résultats du secteur touristique. L’archipel figure parmi les 3 pays, avec les Fidji et la Papouasie-Nouvelle-Guinée, qui n’ont pas signé les accords de libre-échange PACER+ le 14 juin 2017 aux Tonga.
http://www.tresor.economie.gouv.fr/File/426937

Politique étrangère

Le Vanuatu donne la priorité aux questions régionales et au maintien de la sécurité dans sa zone. Il manifeste une forte solidarité avec ses voisins mélanésiens du Pacifique (envoi de contingents de police en Papouasie-Nouvelle-Guinée lors du conflit sur l’île de Bougainville ; participation à la Mission régionale d’assistance aux Iles Salomon - RAMSI)
Le Vanuatu est l’unique Etat indépendant océanien membre de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF). Il est également membre actif du groupe du Fer de Lance mélanésien dont le siège est à Port-Vila (GFLM), membre du forum des Iles du Pacifique (FIP), la principale organisation politique régionale, dont il a assuré la présidence tournante en 2010-2011, ainsi que de l’Alliance des petits Etats insulaires (AOSIS).
Au niveau de ses relations bilatérales, le Vanuatu entretient des liens étroits avec les grands partenaires de la région, notamment l’Australie (Mme Julie Bishop, ministre des affaires étrangères de l’Australie, a effectué son premier déplacement à Port-Vila en décembre 2013, suivi d’une 2ème visite en mars 2015, à la suite du passage du cyclone PAM). Avec la Russie, il a signé en marge de la 71e session de l’Assemblée générale des Nations unies, un accord inter-gouvernemental sur l’exemption réciproque des visas. Et fin octobre 2016, il a conclu un accord de coopération avec les Etats-Unis dans la lutte contre les activités illicites.

Les relations avec la Chine s’intensifient également. Le Premier ministre vanuatais, qui a rappelé l’attachement de son pays au principe de la Chine unique, s’est rendu à Pékin en octobre 2016, suivi de 14 ministres et députés une semaine après. De nombreux projets d’infrastructures sont en cours, concernant les équipements publics, (stade à Korman, agrandissement du collège Malapoa, des bureaux du Premier ministre, route de Malekula), le tourisme, la pêche ou encore la desserte aérienne. Le vice-ministre des affaires étrangères chinois s’est rendu à Port-Vila le 19 mai 2017 pour renforcer ce partenariat et annoncer une importante escale de navires chinois qui viendrait marquer 35 années de relations diplomatiques entre les deux pays.

L’archipel développe également de nouveaux partenariats et notamment avec les Emirats arabes unis avec lesquels il entretient des relations diplomatiques depuis septembre 2016.

Quatre pays possèdent une représentation diplomatique à Port-Vila : l’Australie, la Chine, la France et la Nouvelle-Zélande. Le Japon dispose d’une antenne de la Japan International Cooperation Agency (JICA) et les Etats-Unis sont présents au travers d’un bureau de liaison du Peace Corps où sont affectés 80 volontaires. Le Vanuatu dispose de trois ambassades à Canberra, Pékin et Bruxelles, plus une représentation auprès des Nations unies à New York et neuf consulats à Sydney, Auckland, Nouméa, Saipan, Manille, Pékin, New Dehli, Rome et Hong-Kong (depuis le 27 février 2017).

Le Vanuatu est membre des Nations unies depuis septembre 1981 et est devenu officiellement le 157ème membre de l’Organisation Mondiale du Commerce le 24 août 2012.

Mise à jour : 19.06.17

Informations complémentaires

PLAN DU SITE