Accès rapide :

La France et le Portugal

Brève

Portugal - Déplacement de Matthias Fekl, secrétaire d’État chargé du commerce extérieur, de la promotion du tourisme et des Français de l’étranger (Lisbonne 17 et 18 mars 2016)

Matthias Fekl, secrétaire d’État chargé du commerce extérieur, de la promotion du tourisme et des Français de l’étranger s’est rendu les 17 et 18 mars à Lisbonne pour la quatrième conférence économique franco-portugaise organisée par l’ambassade de France, les conseillers du commerce extérieur et la chambre de commerce et d’industrie luso-française.

» Lire la suite ...

Relations politiques

Relations politiques

Les relations entre la France et le Portugal sont rythmées par des visites régulières, dans les deux sens, soit au niveau du premier ministre portugais (avec le président de la République ou le Premier ministre), soit au niveau des ministres des affaires étrangères ou des ministres chargés des questions européennes.

En novembre 2002, le Portugal a décidé d’élargir le réseau de ses « partenaires privilégiés » (Espagne, Brésil, Maroc) à la France : des réunions bilatérales thématiques de haut niveau réunissant les deux Premiers ministres et plusieurs ministres ont ainsi été instituées.

Cinq réunions ont déjà eu lieu : 31 octobre 2003, à Lisbonne, sur le thème du "partenariat franco-portugais face à l’élargissement" ; 10 avril 2006, à Paris, sur la compétitivité ; 22 février 2008, à Lisbonne, sur le thème de la mer ; 7 mai 2010 à Paris sur l’innovation et la recherche. La dernière réunion bilatérale à Lisbonne, le 10 avril 2015, a permis de faire un large tour d’horizon des grands dossiers internationaux, européens et bilatéraux.

Par ailleurs, le président de la République a reçu son homologue portugais, M. Rebelo de Sousa, le 10 juin 2016, jour de la fête nationale portugaise, qui est aussi le jour des communautés portugaises et celui du poète national Camões. Cette célébration exceptionnelle de la fête nationale hors du Portugal a permis à M. Rebelo de Sousa de saluer la plus importante communauté portugaise en Europe (entre 700 000 et 1,5 million avec tous les luso-descendants).

Relations économiques

La France elle est le 3e fournisseur et le 2e client du Portugal. Nos échanges avoisinent les 10 Mds€ : ils étaient traditionnellement excédentaires pour la France, mais nous enregistrons depuis plusieurs années un déficit (de l’ordre d’1 Md€ en 2014, 1,2 Md€ en 2015).

Malgré les difficultés économiques récentes du Portugal, la présence française au Portugal continue de se renforcer (environ 750 entreprises réalisant un chiffre d’affaires de 9,5 Mds€ et employant près de 60.000 Portugais), dans les secteurs de la chimie et de l’environnement (GDF Suez, Air Liquide, Artelia, Dalkia), de la pharmacie (Sanofi-Aventis), de l’équipement automobile (Faurecia et Cacia pour Renault et PSA), de l’équipement et de l’installation électrique et électronique (Alcatel, Legrand, Schneider), de l’agroalimentaire et de la distribution (Bonduelle, Bel, Auchan, Intermarché, FNAC, Décathlon) et de la banque et des assurances (BNP Paribas, Axa, Crédit Agricole).

Parmi les investissements emblématiques, on peut mentionner le rachat des aéroports portugais ANA par le groupe Vinci (2013) et l’acquisition de Portugal Telecom (opérateur historique) par le groupe ALTICE (maison-mère de Numéricâble-SFR présidée par Patrick Drahi) pour un montant de 7,4 Mds€ en 2015.

Coopération culturelle, scientifique et technique

Après avoir été dominante, notre influence culturelle et éducative est désormais contestée par la prégnance accrue du modèle anglo-saxon. Par ailleurs, le plan d’ajustement financier mis en œuvre au Portugal a de lourdes conséquences sur le secteur culturel et artistique : fusion ou suppression de certains organismes culturels, rationalisation des tutelles, baisse des subventions aux fondations culturelles… La francophilie et la francophonie des élites portugaises demeurent cependant un atout.

Notre action s’appuie sur un dispositif composé de l’Institut français de Lisbonne (IFP), qui sera transféré dans les locaux de l’ambassade à l’été 2015, d’un réseau de 12 alliances, du lycée français Charles Lepierre de Lisbonne, établissement de prestige de l’enseignement secondaire au Portugal, et du collège Marius Latour de Porto.

Nos interventions s’articulent autour de quatre axes principaux :

Coopération scientifique et de recherche
Notre coopération a pour axes majeurs : les sciences de la vie et de la santé ; les nanosciences et les nanotechnologies ; l’océanographie et les sciences de la mer. Elle s’est essentiellement structurée autour du Partenariat Hubert Curien « Pessoa », créé en 1991, qui met en œuvre des partenariats scientifiques de grande qualité, permettant la mobilité internationale des chercheurs. A cela s’ajoutent différents projets de coopération entre organismes de recherche (INSERM/ institut de médecine moléculaire de Lisbonne/institut de recherche et d’innovation en santé de Porto, et institut Gulbenkian de science à Oeiras). Un accord de partenariat a été signé le 23 mai 2011 entre l’agence nationale de la recherche (ANR) et la fondation portugaise pour la science et la technologie (FCT) visant au financement de projets de recherche conjoints prioritairement dans trois domaines : biologie et santé ; écosystèmes et environnements ; sciences humaines et sociales. Le premier appel à projets, lancé au cours du premier trimestre 2012, a connu un grand succès, avec 92 projets soumis. Un nouvel accord entre la FCT et le CNRS est par ailleurs en voie de finalisation.

Coopération éducative et linguistique
Le déclin de l’apprentissage du français au Portugal est inquiétant même s’il demeure la 2ème langue vivante enseignée (derrière l’anglais et devant l’espagnol). Très peu appris au primaire en raison de la généralisation de l’anglais, il est choisi au collège comme deuxième langue par 80% des élèves (220 000 apprenants). En revanche, ce chiffre chute à 12 000 élèves au lycée, car l’enseignement de la deuxième langue
vivante n’y est pas obligatoire.

Trois axes ont été retenus pour notre coopération éducative et linguistique : la formation des enseignants en coopération avec les associations de professeurs de français, le ministère portugais de l’éducation et les autorités éducatives régionales, le développement des sections européennes de langue française, l’utilisation des outils numériques en classe et l’enseignement du français dans l’enseignement supérieur ; le développement des certifications officielles de français (DELF, DALF) dans le réseau des alliances françaises et dans les établissements scolaires ; l’amélioration de l’image de l’enseignement du français et la promotion du multilinguisme.

Coopération universitaire
Le Portugal se place en 13ème position des pays d’origine des étudiants accueillis en France et les étudiants français représentent environ 8% des étudiants étrangers accueillis au Portugal.

Coopération culturelle et audiovisuelle
L’institut franco-portugais (IFP), créé en 1937, qui a été tranféré dans les locaux de l’ambassade à l’été 2015, orientera sa stratégie vers une action essentiellement hors les murs, fondée sur des partenariats avec les institutions portugaises en privilégiant les co-productions. Elle consistera à assurer une présence forte dans les grands évènements et les lieux prescripteurs (Festival d’Almada, Festival Alkantara, Fondation Serralves, Théâtre São Luiz, etc.).

L’IFP coorganise chaque année la fête de la Francophonie et le festival de théâtre d’Almada. L’opération de promotion culturelle ayant le plus grand effet d’entrainement est sans conteste la « Festa du cinéma français » qui permet, chaque automne, la projection d’une trentaine de films français dans une vingtaine de villes portugaises, auxquelles pourraient s’ajouter de nouvelles lors de la prochaine édition . En outre, la fête de la Francophonie, organisée du 11 au 26 mars 2015, a permis de rassembler plus de 13 000 personnes dans 15 villes partenaires. Fruit d’une collaboration entre ambassades francophones présentes au Portugal, elle permet également de mettre en valeur des productions artistiques nouvelles et de conclure des partenariats durables.

L’Alliance française assure depuis 2004 l’activité de cours de français et de traduction.
Enfin, notre présence audiovisuelle s’appuie sur la diffusion des chaînes françaises accessibles, soit par satellites, soit par câble (TV5, France 24).

www.ifp-lisboa.com

Autres types de coopération

Dans le domaine de la défense
Les relations bilatérales dans ce domaine reposent sur un accord bilatéral signé le 30 juillet 1999. Une réunion est organisée tous les 18 mois au niveau des états-majors des armées. Notre coopération comprend des visites d’autorités, des échanges politico-militaires réguliers, des actions de coopération ciblées dans différents domaines, la diffusion de nos modèles d’organisation. Surtout, elle contribue à l’entretien d’un climat favorable à nos intérêts de défense (accès au vaste espace aéro-maritime sous contrôle portugais, crucial pour la liberté de mouvements de nos forces en transit en Atlantique et qui s’est révélé particulièrement appréciable pour l’opération Serval au Mali, escales régulières à Lisbonne, Porto et aux Açores), à la prise en compte de nos propositions, notamment au sein des organisations et enceintes de sécurité et de défense auxquelles nous appartenons conjointement (UE, OTAN, 5+5, etc.). A noter la coopération importante des deux Marines dans le domaine de la surveillance maritime. Des échanges d’officiers s’effectuent également dans les trois corps d’armées (orientation vers un Erasmus militaire).

Dans le domaine de la sécurité intérieure

La coopération opérationnelle est vaste et concerne le trafic de stupéfiants, la criminalité organisée, la fraude documentaire et la lutte contre l’immigration irrégulière. La coopération multilatérale dans le cadre du centre opérationnel d’analyse du renseignement maritime pour les stupéfiants, sis à Lisbonne, donne des résultats très encourageants.

Un accord dans le domaine de la sécurité civile a été signé en avril 2015, un deuxième dans le domaine de la sécurité intérieure devrait être signé prochainement.

Mise à jour : 21.06.16

Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2016