Accès rapide :

Présentation de Kiribati

Présentation

Données générales

Nom officiel : République des Kiribati
Nature du régime : République
Chef de l’Etat et du Gouvernement : M. Taneti Maamau élu Président de la République le 9 mars 2016

Données géographiques

Superficie : 811 km2 (ZEE : 3 550 000 km2)
Capitale : Tarawa (50 000 habitants)
Langue(s) officielle(s) : anglais, i-kiribati
Monnaie : dollar australien (1 dollar australien = 0,679 euro, taux de chancellerie du 01/09/2016)
Fête nationale : Independence Day, le 12 juillet

Données démographiques

Population (2015) : 112 000 habitants (source Banque mondiale)
Croissance démographique (2013) : 1,8% (source Banque mondiale)
Espérance de vie (2014) : 66 ans (source : Banque mondiale)
Religion(s) : catholique 55%, églises protestantes 41%

Indice de développement humain (2014) : 0,59 (134ème rang)

Données économiques

PIB (2015) : 145,2 M USD (source Banque mondiale)
PIB par habitant (2015) : 1 211,88 USD (source Banque mondiale)
Taux de croissance (2015) : 3,1% (source Banque mondiale)
Taux d’inflation (2015) : 1,3% (source Banque mondiale)

Balance commerciale (2015) : - 111,53MUSD (source Banque mondiale)
Importations (2015) : 135,5 MUSD (source Banque mondiale)
Exportations (2015) : 15,97 MUSD (source Banque mondiale)

Part des principaux secteurs d’activités dans le PIB (2013) (source Banque mondiale) :

  • services : 66,7%
  • industrie : 7,7 %
  • agriculture : 25,6%

Principaux clients (2013) : Maroc (24,21%), Marshall (12,80%), Philippines (12,48%) Fidji (12,11%),,Australie (9,43%), (source : Banque Mondiale)

Principaux fournisseurs (2013) : Australie (26,81%), , Singapour (21,10%), Fidji (14,93%), Nouvelle-Zélande (13,18%) (source Banque Mondiale)

Consulat(s) de France : http://www.ambafrance-fj.org/-Kiribati-
Il n’existe pas de consulat honoraire aux Kiribati.

Politique intérieure

Les Kiribati sont une République dont le Président assume les fonctions de Chef de l’Etat et de Chef de gouvernement. Le Président est élu au suffrage universel direct pour un mandat de quatre ans. Particularité du régime institutionnel des Kiribati, les candidats à l’élection présidentielle sont choisis parmi les membres du Parlement kiribatien.

Le Parlement kiribatien compte 44 membres, élus pour 4 ans. Le Parlement compte deux membres de droit : l’Attorney General et le représentant de la communauté originaire de l’île de Banaba, déplacée sur l’île fidjienne de Rabi au lendemain de la Seconde guerre mondiale.

Les élections qui se sont déroulées les 30 décembre 2015 et 7 janvier 2016 ont conduit à un fort renouvellement avec 21 parlementaires nouvellement élus sur 44.

Le 9 mars 2016, parmi ces nominés, M. Taneti Maamau a été désigné nouveau Président au suffrage universel direct à un tour. Il succède à Anote Tong, qui avait accompli trois mandats, le maximum autorisé par la constitution.

Situation économique

La République des Kiribati ne dispose que de ressources naturelles limitées (coprah, poissons, algues, industrie perlière). L’octroi de licences de pêche constitue la principale source de revenus pour le pays. Le tourisme reste limité (4 000 touristes par an) et se concentre sur les Iles de la Ligne.

Les principaux donateurs sont l’Australie, qui reste le principal bailleur avec 45% de l’aide pour le développement du pays ( 28,7 millions AUD d’aide bilatérale en 2015/2016, soit près de 19,4 millions d’Euros) Mais aussi la Nouvelle-Zélande (17,3 millions NZD programmés 2015/2016 soit plus de 11 millions d’Euros)), le Japon et l’Union européenne dont l’aide du XIe FED est axée pour l’essentiel sur le développement durable.

Composée d’archipels coralliens de faible altitude, la République des Kiribati est particulièrement vulnérable aux évolutions du changement climatique. La montée des eaux du Pacifique et la raréfaction de l’eau douce pourraient faire des Kiribati l’un des premiers Etats souverains à devenir inhabitable.

La réponse du gouvernement se concentre sur l’adaptation, mais il reconnait en dernier recours que la relocalisation pourrait devenir inévitable. Une stratégie de relocalisation a été mise en place en créant des opportunités pour la migration des Gilbertins (avec l’idée de faciliter l’accueil de futurs expatriés), ainsi que par l’achat de terrains à Vanua Levu, la deuxième plus grande île des Fidji.

Politique étrangère

Les Kiribati entretiennent de bonnes relations avec leurs voisins du Pacifique, notamment l’Australie et la Nouvelle-Zélande, mais également avec les îles Fidji, partenaire économique majeur et nœud de communication important pour Tarawa. La République des Kiribati est membre du Forum des Iles du Pacifique (FIP) et participe à de nombreuses organisations et groupes régionaux, notamment la Communauté du Pacifique (CPS), le Programme Régional Océanien de l’Environnement (PROE), le Forum pour le Développement des Iles du Pacifique (FDIP) et l’Alliance des petits Etats insulaires (AOSIS).

Les Kiribati entretiennent des relations diplomatiques avec Taïwan depuis 2003. Par ailleurs, un programme de coopération médicale est engagé avec Cuba (envoi de médecins cubains aux Kiribati et formation de praticiens à Cuba).

M. Kurt Campbell, secrétaire d’Etat adjoint des Etats-Unis chargé du Pacifique et de l’Asie du Sud est, a effectué une visite aux Kiribati en août 2012 dans le cadre d’une tournée océanienne qui comprenait également les Tonga, les îles Marshall, les Etats Fédérés de Micronésie, les Palaos, la Papouasie-Nouvelle Guinée et les îles Salomon.

Le Prince William d’Angleterre et son épouse ont fait étape aux Kiribati en septembre 2012 à l’occasion d’un voyage dans le Pacifique marquant le jubilé de diamant de la Reine Elisabeth II.

Le ministre des Affaires étrangères de Nouvelle-Zélande, M. Murray McCully, s’est rendu aux Kiribati lors d’une tournée océanienne début décembre 2012 qui l’a également conduit aux îles Marshall et aux Tuvalu. Il a effectué une visite conjointement avec le Commissaire européen au développement, M. Andris Piebalgs, en avril 2014.

La Gouverneur générale d’Australie, Lady Quentin Bryce s’est rendu aux Kiribati en 2012, suivie en 2013 par M. Bob Carr, ministre des Affaires étrangères et en 2014 par le Sénateur Brett Mason.
En mars 2015, Mme Julie Bishop, ministre des Affaires étrangères s’est également rendu aux Kiribati dans le cadre d’une tournée océanienne (Kiribati, Iles Cook et Tonga).

L’Australie, Cuba, la Nouvelle-Zélande et Taïwan disposent d’une représentation diplomatique à Tarawa. La République des Kiribati ne compte que deux représentations diplomatiques, aux Iles Fidji, à Taiwan.et une représentation permanente auprès des Nations unies, New-York.

L’Union européenne et les Kiribati

La commission européenne a donné un avertissement officiel à la République des Kiribati en avril 2016 au motif de l’opacité du système des permis de pêches. Le gouvernement kiribatien refuse de transmettre les informations sur les thoniers étrangers qui braconnent dans leurs eaux et si aucun changement n’intervient, la commission pourrait leur donner un carton rouge, qui se traduirait par une sanction immédiate : l’interdiction de vendre du poisson pêché dans les eaux des Kiribati dans les pays de l’Union européenne.

L’aide européenne en faveur des Kiribati est en augmentation de 67% au titre du 11ème Fonds Européen de Développement (23 millions € pour la période 2014-2020 contre 13,8 millions € au titre du 10ème FED pour la période 2007-2013).

Mise à jour : 09.09.16

Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2016