Accès rapide :

Islande

Introduction

Image pop - ISLANDE.gif

L’Islande a subi durement les conséquences de la crise financière mondiale de 2008-2009. Les trois principales banques du pays ont été mises en faillite et ont été nationalisées. L’économie islandaise semble désormais sortie d’affaire : la croissance du PIB observée en 2012 (+1,5%) s’est poursuivie en 2013 (+2,8%) et les données pour l’année 2013 font également état d’une baisse continue du chômage (maintenant à 5,4%). Tandis qu’une majorité des Islandais rejettent l’entrée dans l’Union européenne (60% selon les sondages), les deux tiers de la population sont néanmoins favorables à la poursuite des négociations d’adhésion ouvertes en 2010.

Le gouvernement de centre-droit, formé à l’issue des élections législatives en avril 2013, a suspendu les négociations avec l’UE. Le projet de résolution parlementaire sur le retrait formel de la candidature a fortement mobilisé la population qui souhaite un référendum. Une pétition dans ce sens a recueilli plus de 50 000 signatures. Alors que le débat s’enlise au parlement, le gouvernement affiche son attachement à l’espace économique européen, conscient du caractère essentiel de l’accès au marché intérieur pour le pays.

Site de l’ambassade de France en Islande


Mise à jour : 23.07.14

Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014