Accès rapide :

Géograhie (Source : MFE)

Géographie

Le Honduras forme, avec le Guatémala et le Salvador voisins, le triangle nord de l’isthme centraméricain. Toutefois, sa plus longue frontière est celle qu’il partage avec le Nicaragua. La côte nord du pays est bordée par la mer des Caraïbes. Le pays dispose d’un accès à l’océan Pacifique par le golfe de Fonseca. Les montagnes centrales sont traversées par des fleuves qui débouchent dans la mer des Caraïbes et dans l’océan Pacifique. Les terres basses de la partie sud forment une plaine le long de la côte du Pacifique. Les grandes vallées fertiles de ces basses terres sont principalement dédiées à la culture de la banane. Le climat, tropical chaud et humide sur les côtes, est plus sec à l’intérieur du pays. La saison des pluies dure de mai à octobre : elle entraîne des précipitations souvent violentes et parfois destructrices. L’intérieur du pays et la côte Pacifique sont secs de novembre à avril.

Histoire

Abordé en 1502 par Christophe Colomb et colonisé par les Espagnols, le Honduras devient un Etat indépendant en 1838. Après une première expérience démocratique dans les années 1950 s’ouvre en 1963 une parenthèse de dix-huit années de régimes militaires. La constitution de 1982 restaure le cadre démocratique. Cependant, le pays subit au même moment une crise économique sans précédent ainsi que l’infiltration des Contras : groupes contre-révolutionnaires financés et entraînés par les Etats-Unis pour être engagés au Salvador et au Nicaragua.

Le pays ne connaîtra la paix civile qu’à la fin des conflits régionaux, en 1999. Les élections du 27 novembre 2005 portent au pouvoir José Manuel Zelaya, candidat du partido Liberal (centre gauche). Il perd très vite le soutien de son propre parti, est affaibli par une crise politique intérieure, puis renversé par un coup d’Etat le 28 juin 2009. Le régime de facto de Roberto Micheletti (qui était président du Congrès) se maintient pendant sept mois au pouvoir sans la reconnaissance de la communauté internationale. Le tribunal suprême électoral organise le 29 novembre 2009 des élections législatives, municipales et présidentielles. Le candidat du partido Nacional (droite), Porfirio Lobo, remporte les suffrages et gouverne le Honduras de janvier 2010 à janvier 2014.

Mise à jour : 24.02.17

Informations complémentaires

PLAN DU SITE