Gambie

À la Une

Introduction

Les relations entre la France et la Gambie sont cordiales, mais historiquement modestes. L’ambassadeur de France accrédité en Gambie est l’ambassadeur au Sénégal, et un Consul honoraire représente nos intérêts sur place. Nos relations avec la Gambie passent notamment par le canal de l’Union européenne.

La victoire d’Adama Barrow, candidat de l’opposition, lors de l’élection présidentielle du 1er décembre 2016, a ouvert une nouvelle ère pour la Gambie, après 22 ans de dictature. Le lieutenant Yahya Jammeh avait pris le pouvoir par un coup d’Etat en 1994 et avait été élu en 1996, 2001, 2006 et 2011. Il a dirigé le pays de manière autocratique et imprévisible. Les remaniements ministériels ont été fréquents, et le président était coutumier de décisions brutales. Les droits de l’Homme ont été constamment bafoués (détentions arbitraires, disparitions forcées, torture, restrictions de la liberté d’expression, persécution des homosexuels).
La Gambie de Jammeh était également un acteur du conflit en Casamance. Son soutien à la rébellion dans cette région du Sénégal a contribué à la perpétuation de la violence armée, tendant la relation avec le Sénégal, dans lequel la Gambie est partiellement enclavée.

Mise à jour : 02.02.17

Informations complémentaires

PLAN DU SITE