Géographie et histoire

Géographie

L’Egypte se caractérise par sa démographie, 100 millions d’habitants en 2020, ainsi que par sa position géographique stratégique, au carrefour de trois continents et de deux mers reliées par le canal de Suez. Elle jouit de son rayonnement culturel dans le monde arabe ainsi que d’un patrimoine historique exceptionnel.

La superficie de son territoire s’étend sur près d’un million de km², soit presque deux fois la France, divisée administrativement en 27 gouvernorats, dont Le Caire, Giza et Alexandrie qui regroupent près du quart de la population et concentrent la majeure partie de l’activité économique. Plus de 95% de la population est concentrée sur 7% du territoire, soit à peu près la taille des Pays-Bas. Le Caire, la capitale, compte près de 22 millions d’habitants.

L’Egypte possède une frontière commune avec le Soudan au sud, la Libye à l’ouest et Israël à l’est, ainsi que 995 km de côtes sur la mer Méditerranée et 1941 km sur la mer Rouge, le Golfe de Suez et le Golfe d’Aqaba.

Relief

Trois zones géographiques peuvent être distinguées :

  • La vallée du Nil, propice à l’agriculture, qui n’occupe que 4% du territoire et abrite la quasi-totalité de la population. En aval, le Nil se ramifie en de nombreux bras pour former un vaste delta de 23.000 km² (Basse Égypte).
  • Le désert libyque ou désert occidental, ensemble de plateaux peu élevés (de 300 à 400 mètres), souvent couverts de dunes. Cet ensemble est coupé de plusieurs oasis comme celle du Fayoum.
  • Le désert arabique ou désert oriental, qui s’étend jusqu’à la Mer Rouge ainsi que sur l’ensemble de la péninsule du Sinaï. Une chaîne montagneuse le long de la côte dépasse parfois 2000 mètres : le point culminant d’Égypte, le mont Sainte Catherine dans le Sinaï, s’élève à 2637m.

Climat

De type saharien très chaud et aride au sud du pays et dans les déserts, le climat s’adoucit vers le nord grâce à l’influence de la Méditerranée. Un vent de sable sec, le Khamsin, est fréquent au printemps.

Histoire

3150 avant J.-C : Egypte pharaonique
332-30 av. J.-C : domination grecque. Conquête de l’Egypte par Alexandre le Grand. Fondation d’Alexandrie
30 av. J.-C.-395 ap. J.-C : domination romaine. Diffusion du christianisme
395-640 : domination byzantine. Fondation de l’Eglise copte
640-642 : conquête arabe
642-1250 : dynasties musulmanes successives (Omeyyades, Abbassides, Fatimides, Ayyubides, etc.). Fondation du Caire en 969
1250-1517 : Règnes des sultans Mamelouks (dynasties des Bahrites et des Burjites)
1517-1805 : l’Egypte est une province de l’Empire ottoman gouvernée par un pacha. Dans les faits, les Mamelouks administrent le pays
1798-1801 : campagne d’Egypte de Napoléon Bonaparte
1805 : Méhémet-Ali, militaire albanais, prend le pouvoir et modernise le pays
1869 : inauguration du canal de Suez
1882 : occupation militaire et contrôle du pouvoir par les Britanniques
1914 : l’instauration du protectorat anglais officialise l’occupation
Février 1922 : monarchie indépendante de Fouad, fils d’Ismaël, mais qui reste sous tutelle britannique (contrôle du canal de Suez, défense et affaires étrangères)
1928 : fondation, par Hassan al-Banna, de la confrérie des Frères Musulmans
1936 : Le roi Farouk accède au trône. Indépendance du pays. Maintien des troupes anglaises dans la zone du canal de Suez
Mai 1948-janvier 1949 : première guerre israélo-arabe
23 juillet 1952 : révolution des officiers libres. Proclamation de la République d’Egypte en 1953.
1954-1970 : Nasser contrôle le pays (il devient président de la république en 1956). Il milite pour l’unité arabe et se rapproche de l’URSS. Sa politique économique est d’inspiration socialiste. En 1956, Nasser nationalise le canal de Suez. Expédition franco-britannique.
1958-1961 : République arabe unie entre l’Egypte et la Syrie.
1960-1964 : construction du haut barrage d’Assouan.
5-10 juin 1967 : guerre des « Six-Jours » : Israël occupe le Sinaï. Le canal de Suez est fermé.
1970 : décès de Nasser. Anouar el Sadate lui succède.
Octobre 1973 : guerre du « Kippour »
1977 : visite historique du président Sadate en Israël
1978 : accords de Camp David entre l’Egypte et Israël
1979 : traité de paix israélo-égyptien
1981 : assassinat du président Sadate. Le vice-président Hosni Moubarak lui succède.
1989 : retour de l’Egypte au sein de la Ligue arabe.
1991 : Guerre du Golfe. Participation de l’Egypte à la coalition internationale contre l’Irak.
1992 : début du regain de violences islamistes (attentats, assassinats).
Novembre 1997 : attentat de Louxor revendiqué par la Jamaa Islamiya (58 touristes tués).
7 septembre 2005 : début du cinquième mandat du président Hosni Moubarak.
Décembre 2005 : les Frères musulmans, interdits mais tolérés, obtiennent 20% des sièges aux élections législatives.
6 et 7 avril 2008 : émeutes sociales dans la cité industrielle de Mahalla.
Février 2009 : libération d’Ayman Nour, figure de proue de l’opposition laïque.
Novembre 2010 : élections législatives.
1er janvier 2011 : attentat à la voiture piégée à Alexandrie devant une église copte (21 morts).
25 janvier 2011 : début de la révolution
11 février 2011 : démission de Hosni Moubarak, transition conduite par le Conseil suprême des forces armées (CSFA)
Janvier 2012 : élections législatives, les Frères musulmans et les partis salafistes en tête
18 juin 2012 : élection de Mohamed Morsi (Frère musulman)
3 juillet 2013 : destitution de Mohamed Morsi, puis mise en place d’un gouvernement de transition dirigé par Hazem Al-Beblaoui
18 janvier 2014 : adoption d’une nouvelle constitution
1er mars 2014 : nomination du gouvernement dirigé par Ibrahim Mahlab
8 juin 2014 : investiture du nouveau président élu, Abdel Fattah Al Sissi
6 août 2015 : inauguration du nouveau tronçon du canal de Suez
10 janvier 2016 : entrée en fonction de la nouvelle chambre des représentants

Mise à jour : 20.02.17

Informations complémentaires

PLAN DU SITE