Présentation de la Chine

Données générales

Présentation du pays

Nom officiel : République populaire de Chine
Nature du régime : République
Chef de l’Etat : Président XI Jinping
Chef du Gouvernement : Premier ministre LI Keqiang

Données géographiques

Superficie : 9 562 911 km² (Banque mondiale)
Capitale : Pékin (Beijing)
Villes principales : Shanghai, Canton, Tianjin, Chongqing, Wuhan, Chengdu, Shenyang
Langue officielle : chinois (mandarin ou putonghua)
Langues courantes : chinois, cantonais, nombreux dialectes locaux
Monnaie : Renminbi (1 Euro = 7,7 RMB - taux de change juillet 2017)
Fête nationale : 1er octobre (proclamation de la fondation de la République populaire de Chine)

Données démographiques

Population (2016) : 1,379 milliard d’habitants (Banque mondiale, BM)
Densité (2016) : 144 hab./km² (BM)
Croissance démographique (2015) : 0,5 %
Espérance de vie (2015) : 76,0 ans (BM)
Taux d’alphabétisation : 96 %
Religions : bouddhisme, taoïsme, islam, catholicisme, protestantisme
Indice de développement humain (2015) : 0,738 (90ème rang mondial) (ONU)

Données économiques

PIB (2016) : 11 800 milliards de dollars (Fonds monétaire international, FMI)
PIB par habitant (2016) : 8 480 de dollars (FMI)
Croissance (2016) : 6,7 %
Chômage (2016) : 5,1 % (FMI)
Inflation (2016) : 2 % (FMI)
Solde budgétaire (2016) : -3,7 % du PIB (FMI)
Balance commerciale (2016) : 594,5 milliards de dollars
Principaux clients : Etats-Unis, Union Européenne, Hong Kong, Japon.
Principaux fournisseurs : Union européenne, Corée du Sud, Taiwan, Japon.
Part des secteurs d’activités dans le PIB (2016) : agriculture : 9 % ; industrie : 40 % ; services : 51 % (BM)
Exportations de la France vers la Chine (y compris Hong Kong) en 2016 21,4 Mds EUR (douanes)
Importations françaises depuis la Chine (y compris Hong Kong) en 2016 : 47,2 Mds EUR (douanes)

Site de la Direction générale du Trésor : http://www.tresor.economie.gouv.fr/Pays/chine

Composition du gouvernement

M. XI Jinping, Président de la République
M. LI Keqiang, Premier ministre
M. LI Yuanchao, Vice-Président de la République

Vice-premiers ministres

M. ZHANG Gaoli (1er vice-Premier ministre)
Mme LIU Yandong
M. WANG Yang
M. MA Kai

Conseillers d’Etat

M. YANG Jing (secrétaire général du Conseil des affaires d’Etat)
M. CHANG Wanquan (défense)
M. YANG Jiechi (affaires étrangères)
M. GUO Shengkun (sécurité publique)
M. WANG Yong (éducation, culture, santé)

Ministres

M. WANG Yi, ministre des affaires étrangères
M. CHANG Wanquan, ministre de la défense
M. HE Lifeng, président de la Commission nationale pour la réforme et le développement (NDRC)
M. CHEN Baosheng, ministre de l’éducation
M. WAN Gang, ministre des sciences et technologies
M. MIAO Wei, ministre de l’industrie et des technologies de l’information
M. BAGATUR, directeur de la Commission d’Etat pour les questions ethniques
M. GUO Shengkun, ministre de la sécurité publique
M. CHEN Wenqing, ministre de la sécurité d’Etat
M. HUANG Shuxian, ministre des affaires civiles
M. ZHANG Jun, ministre de la justice
M. XIAO Jie, ministre des finances
M. YIN Weimin, ministre de l’emploi et de la protection sociale
M. JIANG Daming, ministre des ressources naturelles
M. CHEN Jining, ministre de l’environnement
M. CHEN Zhenggao, ministre de l’habitat et de la construction
M. YANG Chuantang, ministre des transports et des communications
M. CHEN Lei, ministre des ressources hydrauliques
M. HAN Changfu, ministre de l’agriculture
M. ZHONG Shan, ministre du commerce
M. LUO Shugang, ministre de la culture
Mme LI Bin, présidente de la Commission nationale de la santé et du planning familial
M. ZHOU Xiaochuan, gouverneur de la Banque centrale
M. LIU Jiayi, auditeur général de la Cour des comptes

Présence française

Consulats : Pékin, Shanghai, Shenyang, Canton, Wuhan, Chengdu et Hong-Kong.
La France a ouvert en 2016, 9 centres délocalisés de collectes de demandes de visas dans les villes suivantes : Nankin, Hangzhou, Fuzhou, Jinan, Changsha, Shenzhen, Chongqing, Kunming et Xi’an.
Communauté française, Hong-Kong inclus (2016) : 31 252 inscrits sur les registres consulaires

Site internet de l’ambassade : https://cn.ambafrance.org

Éléments d’actualité

Politique intérieure

L’équipe dirigeante actuelle a pris ses fonctions en mars 2013. Nommé secrétaire général du Parti communiste chinois en novembre 2012, XI Jinping a succédé à HU Jintao comme président de la République et chef des armées. Le comité permanent du Bureau politique du Parti communiste, plus haute instance du régime, compte sept membres : par ordre protocolaire XI Jinping (secrétaire général du Comité central) ; LI Keqiang (Premier ministre) ; ZHANG Dejiang (président du Comité permanent de l’Assemblée nationale populaire) ; YU Zhengsheng (Président de la Conférence consultative politique du peuple) ; LIU Yunshan (Président de l’Ecole centrale du Parti) ; WANG Qishan (secrétaire du Comité central pour l’inspection disciplinaire) ; ZHANG Gaoli (1er vice-Premier ministre).

Les grandes lignes de l’action des autorités ont été fixées lors du XVIIIe Congrès du Parti communiste chinois (2012) et précisées à l’occasion de plénums annuels. L’accent a été mis sur la poursuite des réformes afin de promouvoir l’évolution du développement économique vers un modèle plus durable, alors que la dégradation de l’environnement est une source de préoccupation croissante pour la population. Autres objectifs : le renforcement du système de gouvernement par la loi et l’amélioration du système de gestion administratif, la lutte contre la corruption, la promotion de la protection de l’environnement. Le 13e Plan quinquennal, adopté en mars 2016, fixe les grandes lignes de la politique du gouvernement jusqu’en 2020. Le XIXe Congrès du Parti est prévu à l’automne 2017.

Situation des droits de l’Homme

Les détentions arbitraires, notamment de défenseurs des droits de l’Homme, les conditions de vie des travailleurs migrants, la question des minorités (Xinjiang, Tibet), la liberté d’expression et de conviction, les conditions d’exercice de la profession d’avocat, la liberté de la presse restent des problématiques abordées régulièrement avec la Chine par la France et l’Union européenne, en particulier à l’occasion du dialogue UE-Chine sur les droits de l’Homme. La France est attachée au développement de l’Etat de droit en Chine et mène une coopération active dans le domaine de la gouvernance en lien avec les autorités et la société civile du pays. Les actions s’inscrivent notamment dans le cadre de coopérations en matière juridique, administrative et sociale ainsi que de nombreux échanges humains.

Situation économique

La Chine a connu, avec son ouverture, un rattrapage économique exceptionnel (le revenu per capita est passé de 700 à 13 000 dollars en parité pouvoir d’achat) lui permettant de sortir 700 millions de personnes de la pauvreté depuis les années 1980 (Banque mondiale). La Chine est devenue la 2e puissance économique mondiale en 2010, le 1er exportateur mondial en 2011 et le 1er détenteur de réserves de change. La croissance chinoise a ralenti mais reste solide : elle est passée de 10,3% en 2010 à 6,7% en 2016. Le Fonds monétaire international (FMI) prévoit une croissance de 6,5% en 2017, appuyée par des politiques monétaires et budgétaires accommodantes visant à éviter un choc brutal de l’économie chinoise.

L’économie chinoise est en effet confrontée à d’importants défis (hausse de l’endettement, réforme des entreprises d’Etat, réduction des surcapacités, vieillissement de la population) face auxquelles les autorités ont engagé un rééquilibrage du modèle économique, confirmé par le 13e Plan quinquennal (2016-2020) vers un modèle de croissance plus équilibré, davantage assis sur la demande domestique et la montée en gamme, et soucieux des équilibres environnementaux et sociaux.

Politique étrangère

Les priorités de la diplomatie chinoise demeurent la stabilité régionale et le soutien à la croissance économique du pays, tout en revêtant de plus en plus une dimension globale.

Sur le plan régional, la poursuite par la Corée du Nord de son programme nucléaire et balistique constitue une source de préoccupation pour la Chine. Plusieurs différends territoriaux opposent par ailleurs la Chine à ses voisins en mers de Chine méridionale et orientale. La relation avec les Etats-Unis, pour laquelle la Chine promeut le concept de « nouvelle relations entre grandes puissances », est dense et complexe et reste dominée par les dossiers stratégiques (Corée du Nord, mers de Chine) et les questions économiques. La Chine place au cœur de sa diplomatie l’initiative des « nouvelles routes de la soie », lancée en 2013. Celle-ci vise notamment à développer les liens entre la Chine, l’Asie, l’Afrique, le Moyen-Orient et l’Europe (projets d’infrastructures, commerce, coordination politique).

Membre permanent du conseil de sécurité des Nations unies, la Chine a, au cours des dernières années, renforcé sa présence au sein de l’organisation et accru sa participation aux opérations de maintien de la paix (OMP) de l’ONU. Elle est aujourd’hui le 12e contributeur en troupes et le 2e contributeur au budget des opérations de maintien de la paix des Nations unies. Plus de 2500 casques bleus chinois sont actuellement déployés au sein de 10 de ces opérations, principalement sur le continent africain (Sud-Soudan, Mali, RDC, Soudan/Darfour).

Mise à jour : 17.06.17

Informations complémentaires

PLAN DU SITE