Accès rapide :

Angola

Brève

France-Angola : signature par le ministre des Affaires étrangères et son homologue d’un accord sur les visas (7 décembre 2013)

Cet accord illustre la volonté de la France d’approfondir, dans tous les domaines, son partenariat avec l’Angola. Il marque une première étape dans la facilitation des conditions de circulation entre nos deux pays, en vue de renforcer nos liens économiques, politiques et humains.

Introduction

Image pop - ANGOLA-i.gif

Ancienne colonie portugaise, l’Angola a obtenu son indépendance en 1975 après 14 ans de lutte armée conduite par divers mouvements indépendantistes (MPLA, UNITA, FNLA). La guerre civile de 27 ans qui y a fait suite, entrecoupée de trêves, a pris fin le 4 avril 2002 par un accord de cessez-le-feu signé à Luanda. Les élections générales (à la fois présidentielles et législatives) du 31 août 2012 ont parachevé la stabilisation du pays.

Au carrefour de l’Afrique centrale et de l’Afrique australe, l’Angola dispose d’un potentiel économique exceptionnel, lié à la richesse de ses ressources naturelles : pétrole (2e producteur d’Afrique subsaharienne avec une production de 1,8 Mbarils/jour), gaz, minéraux (diamants, fer, cuivre, manganèse, phosphates, uranium), hydroélectricité, agriculture, pêche.

L’Angola et la France entretiennent un dialogue soutenu, notamment sur les questions de sécurité régionale (région des grands lacs, golfe de Guinée, Guinée-Bissao, Madagascar, Soudans, Sahel). Les deux pays partagent de nombreux intérêts économiques et ont développé une coopération dense, en particulier dans le domaine de l’enseignement supérieur.

Site de l’ambassade de France en Angola


Mise à jour : 25.10.13

Informations complémentaires

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014