La France et l’Albanie

Relations politiques

Relations politiques

Nos relations bilatérales sont excellentes et reposent notamment sur le souvenir du rôle de la France lorsque celle-ci avait instauré un protectorat militaire dans la région de Korça en 1916 et de sa contribution à la formation de l’élite albanaise entre les deux guerres avec la création du lycée français de Korça.

La relation politique aujourd’hui se nourrit principalement de la détermination albanaise d’intégrer un jour l’Union européenne et de notre politique d’accompagnement de ce processus de démocratisation, de stabilisation dans la perspective européenne. Nous avons constamment appuyé l’Albanie dans cette marche européenne.

Visites

Le dialogue politique à haut niveau est continu et confiant. Les élites albanaises sont souvent francophones et francophiles. La qualité des relations politiques entre la France et l’Albanie est illustrée par le rythme des voyages en France de responsables albanais :

  • Le Premier Ministre M.Edi Rama a eu un entretien avec le Président de la République le 11 juin 2014 à Paris.
  • Les ministres de l’Intérieur français et allemand ont effectué une visite conjointe à Tirana le 15 juillet 2014.
  • Participation de M. Edmond Haxhinasto, Ministre des Transports et des Infrastructures, de M. Damian Gjiknuri, Ministre de l’Energie et de l’Industrie et de Mme Milena Harito, Ministre de l’Innovation et de l’Administration publique à un atelier d’information sur l’Albanie organisé par Ubifrance à Paris le 20 novembre 2014.
  • Présence d’une importante délégation albanaise lors de la marche républicaine qui s’est tenue à Paris le 11 janvier 2015 en hommage aux victimes des attentats : le Premier Ministre Edi Rama était accompagné du Ministre des Affaires étrangères Ditmir Bushati, du Ministre du bien-être social et de la jeunesse sociale Erion Veliaj ainsi que des représentants des quatre plus grandes communautés religieuses du pays.
  • Visite en France de Mme Eglantina Gjermeni, Ministre du Développement urbain et du Tourisme, du 14 au 18 janvier 2015.
  • Le Ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Gestion des Eaux, M. Edmond Panariti, a effectué une visite à Paris du 19 au 22 février 2015 pour participer au Salon International de l’Agriculture. Il a rencontré son homologue français M. Stéphane Le Foll.
  • Mme Marylise Lebranchu, Ministre de la Décentralisation et de la Fonction publique, s’est rendue en Albanie du 2 au 6 avril 2015. Elle s’est entretenue avec le Président de la République, M. Bujar Nishani, le Premier ministre, M. Edi Rama, le ministre des Affaires étrangères, Ditmir Bushati, la ministre de l’Innovation et de l’Administration publique, Mme Milena Harito, le ministre pour les questions de gouvernance locale, M. Bledi Cuci, ainsi qu’avec le ministre du Bien-Etre social et de la Jeunesse, M. Erjon Veliaj.
  • Le Secrétaire d’Etat aux Affaires européennes, M. Harlem Désir, s’est rendu le 15 juillet 2015 à Tirana où il s’est entretenu avec le Premier ministre M. Edi Rama, le président de la République M. Bujar Nishani et le Ministre des Affaires étrangères M. Ditmir Bushati.
  • Le Ministre albanais du Développement économique, du Commerce, de l’Entreprenariat et du Tourisme, M. Arben Ahmetaj, a effectué une visite à Paris du 29 septembre 2015 au 1er octobre 2015. Il a eu des entretiens avec la Secrétaire d’Etat chargée du Commerce, de l’Artisanat, de la Consommation et de l’Economie sociale et solidaire, Mme Martine Pinville, ainsi qu’avec le représentant spécial du Ministre pour la diplomatie économique dans les Balkans le Sénateur Alain Richard. Il a en outre participé à une réunion du Conseil des chefs d’entreprises France-Albanie au MEDEF international.
  • Le président du parlement albanais, M. Ilir Meta, a eu un entretien avec le président du Sénat, M. Gérard Larcher, le 15 octobre 2015. Il a en outre participé à un atelier sur la COP 21 organisé par le président de l’Assemblée nationale, M. Claude Bartolone.
  • La Ministre de l’Intégration européenne d’Albanie, Mme Klajda Gjosha, a effectué du 28 au 29 octobre 2015 un déplacement au cours duquel elle s’est entretenue avec le Secrétaire d’Etat aux Affaires européennes, M. Harlem Désir, et avec le représentant pour la diplomatie économique dans les Balkans, M. Alain Richard.
  • Le Premier Ministre albanais, M. Edi Rama, s’est entretenu avec le Premier Ministre Manuel Valls le 3 décembre 2015 à Paris.
  • Le Ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Gestion des Eaux, M. Edmond Panariti, a effectué une visite à Paris du 25 au 28 février 2016 pour participer au Salon International de l’Agriculture.
  • La Ministre albanaise de l’Innovation et de l’Administration, Mme Milena Harito, a eu des entretiens le 14 mars 2016 avec la Ministre de la Fonction publique, Mme Annick Girardin et avec le Secrétaire d’Etat chargé de la réforme de l’État et de la simplification, M. Jean-Vincent Placé.
  • Le Secrétaire d’Etat aux Affaires européennes, M. Harlem Désir a effectué du 30 au 31 mars 2016 un déplacement en Albanie consacré d’une part à une réunion avec les six ministres des Affaires étrangères des Balkans occidentaux et le Commissaire Hahn, et d’autre part à des entretiens bilatéraux, notamment avec le Premier ministre, M. Edi Rama.
  • Le Ministre des Affaires étrangères, M. Jean-Marc Ayrault, s’est entretenu avec son homologue, M. Ditmir Bushati, le 24 mai 2016 à Paris lors d’une réunion ministérielle consacrée aux Balkans.
  • Le Premier Ministre M.Edi Rama a eu un entretien avec le Président de la République le 30 mai 2016 à Paris. Le même jour, la Ministre de la Culture albanaise, Mme Mirela Kumbaro, a été reçue par son homologue, Mme Audrey Azoulay. Au cours de cette rencontre, les deux Ministres ont procédé à la signature d’une déclaration d’intention relative à la coopération culturelle.
  • L’Albanie, dont la délégation était menée par le Premier ministre Edi Rama, a pris part le 4 juillet 2016 au Sommet de Paris sur les Balkans-occidentaux.
  • La Ministre de la Culture albanaise, Mme Mirela Kumbaro, a inauguré le 23 septembre 2016 l’exposition « Albanie 1207 km Est" au musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée à Marseille.
  • La Ministre de l’Economie albanaise, Mme Milva Ekonomi, a participé le jeudi 20 octobre 2016 un atelier d’information sur l’Albanie au Medef International à Paris.
  • Le Secrétaire d’Etat aux Affaires européennes, M. Harlem Désir s’est rendu les 7 et 8 décembre 2016 en Albanie pour le lancement de l’Office régional de coopération pour la jeunesse. M. Désir s’est entretenu avec le Premier ministre, M. Edi Rama et la Ministre à l’intégration européenne, Mme Klajda Gjosha. Il a visité le chantier TAP (Trans-Adriatic Pipeline), gazoduc dont la construction a été confiée à l’entreprise française Spiecapag.
  • Le Ministre de l’Intérieur, M. Bruno Le Roux, a effectué le 28 février un déplacement à Tirana au cours duquel il s’est entretenu avec son homologue albanais, M. Saimir Tahiri.
  • Le Premier ministre, M. Bernard Cazeneuve, a reçu le 28 mars 2017 le Premier ministre albanais, M. Edi Rama. A l’issue de cette rencontre, ont été signés un partenariat de coopération stratégique, un accord intergouvernemental relatif à la coopération dans le domaine de la Défense et une lettre d’intention relative au renforcement de la coopération bilatérale en matière de sécurité intérieure. Parallèlement à cet entretien, le Secrétaire d’Etat chargé des Affaires européennes, M. Harlem Désir, a reçu le même jour le Ministre albanais des Affaires étrangères, M. Ditmir Bushati.

Les échanges interparlementaires sont actifs.

M. Pierre-Yves Le Borgn’, député de la 7ème circonscription des Français de l’étranger, a effectué des visites en Albanie en janvier 2013, en avril 2014 (à l’occasion du salon de l’agroalimentaire et de l’agriculture organisé avec le soutien de notre ambassade) et en mars 2016.

M. Jean-Pierre BEL, Président du Sénat, a effectué une visite à Tirana en mars 2014. Il a été reçu par son homologue Ilir META et a également eu des entretiens avec le Président B. NISHANI, le Premier Ministre E.RAMA et le chef de l’opposition L.BASHA.

Les députés albanais Mme Mimoza Hafizi, M. Andrea Marto et M. Namik Kopliku ont été accueillis du 18 au 22 octobre 2014 par le groupe d’amitié France-Albanie du Sénat, présidé par M. Michel Berson. Ils ont également rencontré le Secrétaire d’Etat aux Affaires européennes M. Harlem Désir.

Une délégation du groupe interparlementaire d’amitié France-Albanie du Sénat, composée des sénateurs Bariza Khiari, Bernard Fournier et Michel Berson (président du groupe d’amitié), s’est rendue en Albanie du 13 au 18 septembre 2015.

La Sénatrice des Hautes-Pyrénées et Vice-Présidente de la Commission des Affaires étrangères, de la défense et des forces armées, Mme Josette Durrieu, s’est rendue en Albanie du 21 au 23 septembre 2016 à l’invitation de la Vice-Présidente du Parlement de la République d’Albanie, Madame Valentina Leskaj.

La Présidente de la Commission des Affaires étrangères de l’Assemblée Nationale, Mme Elisabeth Guigou, a effectué un déplacement en Albanie du 16 au 18 novembre 2016. Elle s’est entretenue avec le Président de la République, M. Bujar Nishani, le Président du Parlement de la République d’Albanie, M. Ilir Meta, et avec le Premier ministre, M. Edi Rama.

Site de l’ambassade de France à Tirana

Relations économiques

Les échanges de la France avec l’Albanie sont limités, même s’ils ont quadruplé depuis onze ans. Les échanges commerciaux sont passés de 27 M EUR en 2005 à 124 M EUR en 2016. La France enregistre un déficit commercial vis-à-vis de l’Albanie depuis 2012. Il s’élève à 35 M€ en 2016.

Les exportations françaises en Albanie s’élèvent à 44,5 M€ en 2016, en augmentation de 12 % par rapport à 2015. La France est le 8ème fournisseur de l’Albanie et est à l’origine de 2 % de ses importations. Les importations françaises d’Albanie s’établissent à 79,6 M€ en 2016 (+ 33% par rapport à 2015). La France est le 15ème client de l’Albanie en 2016 avec 1,1 % de ses exportations. L’Albanie est, quant à elle, notre 103ème fournisseur.

La France exporte majoritairement des biens d’équipement et du matériel de transport en Albanie (près de 40 % du total en 2016), notamment des ordinateurs et équipements périphériques, leurs ventes ayant fortement progressé en 2016 pour s’élever à 3,1 M€. Les exportations de machines pour l’extraction ou la construction sont également importantes, atteignant 2,4 M€, contre 0,3 M€ en 2014, en lien notamment avec la hausse des besoins albanais en biens d’équipement suite au lancement du projet de gazoduc TAP.

Le deuxième poste d’exportations françaises en Albanie est celui des produits chimiques et pharmaceutiques (23 % du total), atteignant 10,4 M€ en 2016 (+ 20 %). Plusieurs grands groupes pharmaceutiques (Sanofi-Aventis, Pierre Favre) ou de cosmétiques (Yves Rocher) implantés en Albanie expliquent le dynamisme de ces flux commerciaux. Les gammes Vichy, La Roche Posay, Klorane et Avène sont également présentes sur le marché albanais. Les exportations de textiles et habillement, composées essentiellement de tissus, représentent, quant à elles 16 % des ventes françaises, soit 7 M€.

La France importe principalement des produits textiles d’Albanie qui représentent plus de la moitié de nos importations. Il s’agit notamment de chaussures (19,5 % des importations en 2016), de vêtements et accessoires (13 %), de textiles confectionnés (9 %) et de vêtements de dessus (6 %). Les produits textiles génèrent à eux seuls un déficit commercial de 35 M€ en 2016. Alors qu’elles étaient nulles en 2015, les importations de structures métalliques et parties de structures ont atteint 14 M€ en 2016, faisant des produits métallurgiques et métalliques le 2ème poste d’importations de la France en provenance d’Albanie avec 20 % du total. Les biens d’équipement et matériel de transport constituent le troisième poste d’importations, représentant 12 % des importations françaises. La France achète notamment des parties et accessoires pour véhicules automobiles, à hauteur de 6 M€..

En termes d’investissements directs étrangers, la présence française est là aussi limitée, mais se renforce. Selon la Banque de France, qui valorise nos IDE à 78 M€ en 2015, la France représente 1,8% des IDE totaux dans le pays, et se place à la 11e position derrière notamment la Grèce (25%), les Pays-Bas (14 % ), le Canada (13 %) et l’Italie (11%).

Plusieurs grandes entreprises françaises sont présentes en Albanie, telles que KLP Industrie, la
Compagnie Nationale du Rhône, Alstom, Sagem/Morpho, la Société générale, Mazars, Accor, CMA CGM, Sanofi-Aventis, Pierre Favre et Carrefour. L’entreprise Spiecapag (filiale du groupe Entrepose, elle-même filiale de Vinci) a signé récemment un contrat important pour la construction du gazoduc TAP en Albanie auprès de TAP AG (pose de tubes).

Faisant suite au Sommet de Brdo (25 juillet 2013) et afin de dynamiser nos échanges avec cette région, M. Alain Richard a été nommé Représentant spécial pour la diplomatie économique dans les Balkans. M. Richard a effectué un déplacement en Albanie le 26 octobre 2013 et le 27 avril 2014 (pour le premier salon de l’agroalimentaire et de l’agriculture français à Tirana). Il s’est à nouveau rendu dans le pays le 9 novembre 2015 et s’est entretenu avec le Premier ministre albanais, M. Edi Rama.

Une Chambre de commerce franco-albanaise, membre du réseau CCIFI, a été créée en 2013 sur la base du club d’affaires franco-albanais préexistant. Elle compte 80 membres et organise des activités visant à rapprocher les communautés d’affaire de nos deux pays.

Site internet : www.ccifa.al/fr/

Coopération culturelle, scientifique et technique

Nos relations bilatérales sont institutionnalisées par le Traité d’entente, d’amitié et de coopération de 1994 et par le Partenariat de coopération stratégique signé le 28 mars 2017. Le dispositif français de coopération en Albanie s’articule autour du service de coopération et d’action culturelle au sein de l’Ambassade (SCAC) et d’un réseau de quatre Alliances françaises, à Tirana, Korçë, Elbasan et Shkodër. La coopération bilatérale s’est donné pour priorités la consolidation de la position du français et l’accompagnement du pays sur la voie du rapprochement européen par une coopération institutionnelle axée sur le renforcement de l’Etat de droit, et par la formation des élites.

L’Albanie est membre de l’Organisation internationale de la Francophonie depuis 2006. La coopération avec l’OIF se concrétise par la mise en place de cours de français pour les fonctionnaires albanais. L’Albanie se distingue comme le point d’ancrage de la francophonie dans la région : le français est la deuxième langue étrangère enseignée dans le système scolaire, 23% des élèves de l’enseignement pré-universitaire apprennent notre langue, soit environ 87 500 élèves et il y a environ 540 professeurs.

La promotion du français porte essentiellement, dans le secteur scolaire, sur le soutien aux sections bilingues franco-albanaises dans cinq lycées du pays (environ 470 élèves). Par ailleurs deux sections bilingues ont été ouvertes dans les lycées hôteliers de Durrës et Saranda, avec l’appui de l’OIF. En contexte universitaire, l’enseignement du français compte une trentaine d’enseignants pour environ 650 étudiants.

Dans le secteur culturel, l’ambassade de France à Tirana propose une dizaine de spectacles par an avec ses partenaires albanais (opéra, théâtre national, université des arts, festivals, ministère albanais de la culture, radio, télévision).

Une trentaine de bourses d’études et stages sont accordées chaque année aux étudiants et aux enseignants albanais. Elles permettent de former des spécialistes dans des domaines variés (art, médecine, droit, communication, ingénierie). En 2015, environ 690 étudiants albanais étaient inscrits dans un établissement d’enseignement supérieur français, essentiellement dans des études de sciences économiques, de droit et de langues.

L’ambassade de France a soutenu en 2012 la création de l’Ecole Française de Tirana. Elle a été homologuée par l’AEFE en juin 2013.

En matière de coopération administrative, un partenariat avec l’ENA a débouché sur la création d’une école publique d’administration. Concernant la coopération judiciaire, les échanges entre experts des Ecoles de la magistrature des deux pays se poursuivent. Un expert technique international est en outre positionné comme conseiller auprès de la Ministre albanaise de l’Innovation et de l’Administration publique. Il est chargé de participer à la modernisation et à la professionnalisation de l’administration albanaise et à l’informatisation des services publics afin de mieux accompagner le processus d’intégration européenne

La France s’emploie à renforcer l’attractivité du pays liée au développement du tourisme (valorisation de la biodiversité et tourisme, développement durable des zones de montagne et du littoral).

Notre action dans le domaine de la coopération archéologique et patrimoniale est substantielle, avec la présence de trois missions dirigées par des archéologues français.

D’autres programmes de coopération sont développés dans le domaine de l’élevage, de la pêche, de l’agriculture et dans le domaine médical.

Les actions de coopération en matière de sécurité intérieure et de protection civile sont orientées notamment vers la lutte contre l’immigration irrégulière, la criminalité organisée et les trafics de stupéfiants.

En ce qui concerne les financements européens, plusieurs succès ont été obtenus. La France a ainsi remporté des jumelages institutionnels sur fonds IPA (Instrument d’Aide de Pré-adhésion de l’Union européenne) dans les domaines des douanes, de l’aviation civile, des finances publiques, du renforcement des décisions de justice et de la fonction publique.

Autres types de coopération

Coopération décentralisée : Les 24/25 octobre 2013 se sont tenues à Tirana les Assises de la coopération décentralisée France-Balkans, organisées en partenariat avec le MAE (AECT) et l’Association française du Conseil des Communes et Régions d’Europe (AFCCRE).

Mise à jour : 18.04.17

Informations complémentaires

PLAN DU SITE