Accès rapide :

Sécurité

Conseils généraux de sécurité

Les déplacements professionnels et non professionnels doivent respecter certaines règles élémentaires de précaution et de bon sens.

Lors de tout voyage aux Comores, il est particulièrement recommandé à tout ressortissant français de :

  • privilégier les arrivées par voie aérienne, les liaisons maritimes ne respectant pas les règles internationales de sécurité et de sûreté et donnant souvent lieu à davantage de suspicions de la part des autorités de l’Union ou des îles (notamment Anjouan et Mohéli),
  • ne pas embarquer sur les petites vedettes motorisées dénommées kwassa-kwassa pour la navigation inter-îles aux Comores sous peine d’emprisonnement et d’amende,
  • respecter les us et coutumes musulmans lors de prises de photos. Il est recommandé d’éviter la prise de photos de bâtiments publics (notamment militaires et gendarmerie),
  • rester vigilant quant à ses effets personnels même si les Comores restent un pays où la délinquance est très faible. Il convient, toutefois, de bien fermer les issues des logements. L’hébergement dans des pensions de famille bon marché est à déconseiller,
  • tenir compte dans les contacts avec la population locale des répercussions de la relation particulière entre Mayotte, la France et les Comores,
  • se munir de liquidités. Les rares distributeurs de Moroni fonctionnent de manière aléatoire et les chèques en euros ne sont pas acceptés notamment dans les hôtels,
  • se faire connaître dès son arrivée auprès de l’Ambassade. Celle-ci sera mieux à même de répondre à une éventuelle demande d’assistance, notamment en matière juridique. En effet, un contentieux impliquant un ressortissant français (auteur ou victime) peut-être porté devant la justice comorienne et il est recommandé dans ce cas de se faire représenter par un avocat.

En Grande Comore, le massif volcanique du Karthala est toujours actif et présente des secousses occasionnelles. Le Centre National de Documentation et de Recherche Scientifique des Comores effectue une veille sismologique. Des épisodes éruptifs avec projection de cendres et poussières ont eu lieu en 2005, 2006 et 2007.


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014