Entrée et séjour

Partager

Passeport, visa, permis de travail

Quel que soit le motif de votre séjour, renseignez-vous auprès de la section consulaire de l’ambassade du Royaume-Uni à Paris qui vous informera sur la règlementation en matière d’entrée et de séjour au Royaume-Uni, règlementation que vous devrez impérativement respecter. N’hésitez pas à consulter le site du ministère de l’Intérieur britannique afin de vous familiariser avec les modalités d’entrée et de séjour dans le pays.

Le Consulat de France au Royaume-Uni n’est pas l’organisme compétent pour répondre à vos demandes d’information concernant votre séjour au Royaume-Uni.

En tant que ressortissants de l’Union européenne, les Français qui désirent s’installer au Royaume-Uni bénéficient des mêmes droits que les nationaux. La possession d’un passeport en cours de validité est recommandée, notamment pour les banques, même si la carte nationale d’identité seule est tolérée.

Si votre séjour au Royaume-Uni doit dépasser six mois, il est de votre intérêt de demander aux autorités britanniques un permis de résidence (resident permit, valable cinq ans et renouvelable) qui sera exigé pour obtenir, en particulier, le bénéfice d’avantages sociaux ou une bourse. Pour les formalités (formulaire EEC 1) s’adresser à :

Home Office
Immigration and Nationality Directorate
Block C, Whitgift Centre Wellesley Road CROYDON CR9 1AT
Tel : 0870 606 7766

De même, si vous avez votre résidence habituelle dans la circonscription du consulat général de France à Londres (N.B. : la résidence habituelle est le centre des intérêts économiques et familiaux), il est recommandé de vous inscrire au registre des Français établis hors de France tenu par le consulat. L’enregistrement est gratuit. Les formalités administratives et les demandes de prestations liées à la résidence à l’étranger en seront facilitées : la délivrance d’un passeport, d’une carte nationale d’identité, une demande de bourse de scolarité, votre inscription sur la liste électorale du consulat, l’établissement d’une procuration de vote. Vous recevrez une carte consulaire valable cinq ans, attestant que vous êtes placé sous la protection consulaire française. En cas d’accident, d’événement pouvant menacer votre sécurité ou de difficulté avec les autorités locales, le consul peut intervenir plus efficacement.

Travailler au Royaume-Uni

En vertu du principe de libre circulation des travailleurs au sein des pays de l’Union européenne (UE), le visa et le permis de travail ne sont plus nécessaires pour travailler au Royaume-Uni. Les travailleurs ressortissants des pays membres de l’UE bénéficient des mêmes conditions de travail que les ressortissants britanniques.

Dès lors que vous travaillez ou cherchez un emploi au Royaume-Uni, vous serez affilié au régime de protection sociale britannique (maladie, retraite et chômage). Vous devrez donc effectuer deux inscriptions  : la première au Department of Social Security et la seconde au National Health Service (NHS) - voir Santé.

Dès que vous commencez à travailler, il vous faut prendre rendez-vous au Department of Social Security ou Benefit Agency le plus proche de chez vous, muni d’une attestation d’emploi ou d’un contrat de travail. Vous recevrez alors un numéro temporaire. Un numéro définitif vous parviendra environ huit semaines après votre demande. Il est à communiquer à votre employeur. Cette inscription est indispensable pour que les cotisations (chômage et retraite) qui sont prélevées tous les mois sur votre salaire soient bien reversées sur votre compte de sécurité sociale britannique. Vous devrez également remplir un formulaire P46 qui sera adressé au Tax Office de l’employeur et obtiendrez ainsi un Tax Code.

Contacts :

Au moment de votre départ, vous pouvez faire transférer au Royaume-Uni vos droits aux prestations de chômage en France dès lors que vous êtes inscrit auprès du service de l’emploi britannique ("Jobcentre"). Pour cela, procurez-vous les imprimés E 303 (U1) auprès de votre Pôle emploi que vous remettrez à votre bureau de chômage ("Unemployment Benefit Office") en Grande-Bretagne dans les sept jours suivant votre arrivée.

Pour en savoir plus :

Mise à jour : décembre 2013