Coût de la vie

Partager

Monnaie et change

L’unité monétaire est le dollar canadien (CAD), appelé familièrement buck. Dans la vie courante, seul le signe $ est affiché devant le prix.

La monnaie canadienne se compose de pièces de un dollar appelé loonie, de deux dollars appelé toonie et de pièces de 5, 10 (ou dime) et 25 cents (ou quarter). Les cents et les dimes américains sont acceptés dans les magasins pour la même valeur que les cents et les dimes canadiens. Les Québécois parlent plutôt de « sou » que de cent ou centime. Les billets se déclinent en différentes couleurs et dessins. Les plus usités sont les billets de 5 $ (bleus), de 10 $ (mauves), de 20 $ (verts), de 50 $ (rouges) et de 100 $ (bruns).

Les principales cartes bancaires internationales telles que American Express, Diners Club, MasterCard et Visa mais aussi Interac, Plus et Maestro sont généralement acceptées au Canada. Les distributeurs automatiques de billets sont très répandus. Vous en trouverez dans les banques, les aéroports, les galeries marchandes, etc.

La carte bancaire est le moyen de paiement le plus utilisé au Canada, même pour régler des achats de faible montant.

Les banques pratiquent de moins en moins le change de devises étrangères. Les établissements bancaires sont généralement ouverts de 10 h à 15 h, du lundi au vendredi. La plupart des guichets automatiques (reliés aux réseaux Cirrus, Système Plus ou Interac) permettent des retraits à toute heure, sept jours sur sept.

Opérations bancaires

Il est possible de s’approvisionner sur place en devises par voie bancaire. L’utilisation des chèques et des "chèques de voyage" ne pose aucun problème, mais celle des cartes bancaires est privilégiée. Les cartes de crédit les plus connues (Visa, MasterCard et American Express) sont acceptées partout. Les chèques de voyage sont généralement honorés dans les grands hôtels, dans certains restaurants et dans les grands magasins. Autrement, il faut les encaisser dans un bureau de change ou une banque.

Il n’y a pas de restriction sur les sommes d’argent qui peuvent être importées ou exportées du Canada. Cependant, vous devez déclarer auprès de l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) à votre arrivée ou lors de votre départ du pays, les montants égaux ou supérieurs à 10 000 $, ou leur équivalent en devises étrangères, que vous transportez avec vous. Il peut s’agir d’espèces, de chèques de voyage, d’actions, d’obligations, etc.

Ouvrir un compte en banque

Choix d’un établissement bancaire

Renseignez vous auprès de plusieurs banques et comparez les services proposés. Au Québec, les banques vous prélèvent des frais pour la moindre opération. Soyez vigilants, car à la fin du mois, la facture des seuls frais bancaires peut être élevée.

Si vous vous déplacez fréquemment, essayez de choisir une banque qui possède des succursales dans tout le pays et pas seulement dans votre province. Si toutes les institutions financières sont représentées dans tout le Canada, certaines le sont plus que d’autres.

Tous les quartiers ne sont pas égaux en termes de représentation bancaire. Si certains disposent de guichets automatiques de toutes les banques, d’autres, en revanche, ne comptent qu’une seule institution financière. Tenez compte de ce fait lorsque vous décidez d’ouvrir un compte en banque ! Soyez également bien conscient que les banques réduisent de plus en plus leurs heures d’ouverture.

Les banques sont en genéral ouvertes de 10 heures à 15 heures du lundi au vendredi pour des opérations courantes et jusqu’à 17 heures pour des transactions boursières ou financières que vous ne pouvez pas effectuer à un guichet automatique. Certains établissements ne sont ouverts que cinq heures par jour cinq jours par semaine. La plupart des succursales sont fermées le samedi. Les guichets automatiques fonctionnent 24 heures sur 24.

Quelques conseils pour ouvrir un compte

L’ouverture d’un compte bancaire est simple et rapide. Les moyens de paiement offerts sont la carte de débit, la carte de crédit internationale et le chéquier. De nombreux employeurs règlent par chèque le salaire de leurs employés.

Il existe un grand choix de banques canadiennes et étrangères. Les banques canadiennes disposent d’un vaste réseau comptant plus de 8 000 succursales et près de 18 000 guichets automatiques répartis dans toutes les régions du pays.

Optez plutôt pour un compte-chèques, sinon votre banque ne vous remettra qu’une carte de guichet (appelée aussi carte de débit). La carte de débit vous permet de payer vos factures aux guichets automatiques de toutes les banques du Québec, de régler vos achats dans les commerces ou de retirer des espèces à l’étranger. La carte de débit vous permet également de retirer de l’argent quand vous l’utilisez pour payer dans un magasin. Contrairement à une carte de crédit, vous ne disposez

que du montant d’argent disponible sur votre compte bancaire. La banque ne vous fait pas crédit.

Si vous voulez une carte de crédit, attendez d’avoir un revenu régulier. En effet, certaines banques peuvent exiger un dépôt de garantie, bloqué pendant un an, de 1000 CAD ou plus. Par ailleurs, il est fréquent que nombre d’établissements bancaires refusent, les premiers temps, de délivrer une carte de crédit à leurs nouveaux clients. Enfin, sachez que pour régler vos achats avec une carte de crédit, il n’est pas nécessaire d’utiliser un code, votre signature suffit.

Les chèques ne sont acceptés que par votre bailleur et quelques organismes communautaires. Dans la très grande majorité, les commerçants n’acceptent pas les chèques. Si votre propriétaire dispose d’un système Interac, ne prenez tout simplement pas de chèques dans votre institution bancaire. Vous pourriez en effet vous retrouver avec des chèques non utilisés pendant des années.

Documents requis

Vous devrez présenter deux pièces d’identité (passeport, permis de conduire en cours de validité, carte d’assurance maladie, carte de crédit, carte bancaire, carte d’assuré social). Il est souhaitable, mais non obligatoire, que l’une des deux pièces ait une photo.

Un justificatif d’emploi ne doit pas vous être demandé, de même qu’un dépôt minimal sur votre futur compte.

Les banques demandent souvent une preuve de domicile. Vos nom, prénom, date de naissance, votre adresse et votre numéro de téléphone, ainsi que votre numéro d’assurance sociale, sont les seules informations que doit vous demander votre banquier. Afin de ne pas être importuné par des agences de télémarketing, évitez de fournir trop de renseignements vous concernant.

En cas de départ, même définitif, du Canada, vous n’êtes pas tenu de clôturer votre compte bancaire. Renseignez-vous auprès de votre banque au Canada.

Evolution des prix

Pour connaître l’indice des prix à la consommation (IPCH), tous postes de dépenses confondues, consultez le site internet de la Banque mondiale.

Mise à jour : avril 2014