Animaux domestiques

L’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) est chargée de définir les conditions d’importation pour tous les animaux, y compris les animaux familiers. L’agence peut refuser l’entrée d’un animal sur le territoire canadien. Le site de l’ACIA met à votre disposition des fiches pour les animaux les plus communs (amphibiens, reptiles, chats, chevaux, chiens, rongeurs, lapins, oiseaux, poissons, primates, furets, etc.).

Chats

Chat âgé de moins de trois mois

Les chats âgés de moins de trois mois peuvent être admis au Canada, quelle que soit la durée du séjour (long ou court séjour, visite, transit, etc.), sans mise en quarantaine. La vaccination contre la rage et la présentation d’un certificat ne sont pas exigées.

Chat âgé de trois mois ou plus

Les chats âgés de trois mois ou plus peuvent être importés au Canada sans mise en quarantaine, quelle que soit la durée du séjour (long ou court séjour, visite, transit, etc.) et quel que soit le pays d’origine. Les conditions d’importation diffèrent selon que l’animal provient ou non d’un pays que le Canada reconnaît comme exempt de la rage.

Les pays suivants sont actuellement reconnus par l’ACIA comme étant exempts de la rage : Anguilla, Antigua, l’Australie, les Bahamas, la Barbade, les Bermudes, l’île de Saint Pierre et Miquelon, les îles Caïmans, les îles Turks et Caïcos, Fidji, la Finlande, l’Irlande, l’Islande, la Jamaïque, le Japon, la Nouvelle-Zélande, la Norvège, le Royaume-Uni, Saint Kitts et Nevis, Sainte-Lucie, Saint-Martin (Antilles néerlandaises), Saint-Vincent et Grenadines, la Suède, Taïwan et l’Uruguay.

La France ne faisant pas partie des pays que le Canada reconnaît comme exempts de la rage, vous devrez présenter un certificat original de vaccination contre la rage en cours de validité et établi, en anglais ou en français, au nom de l’animal par un vétérinaire breveté (vétérinaire autorisé à pratiquer la médecine vétérinaire dans le pays d’origine de l’animal). Le certificat doit clairement identifier l’animal (sa race, sa couleur, son poids, etc.), attester qu’il est actuellement vacciné contre la rage et donner toutes précisions sur le vaccin utilisé (nom commercial du vaccin contre la rage homologué, numéro de série, durée de validité, laquelle ne peut dépasser trois ans). A noter que si aucune date de validité n’est indiquée sur le certificat, le vaccin n’est considéré valable que pour un an. Aucune période d’attente n’est imposée entre la date de vaccination et la date d’entrée de l’animal au Canada.

Si l’animal ne respecte pas les conditions indiquées ci-dessus lors de son entrée au Canada, le propriétaire devra faire vacciner, à ses frais, son animal contre la rage dans un délai précis et remettre ensuite le certificat de vaccination à un inspecteur.

Autres informations

Quel que soit l’âge de votre chat, aucun certificat d’importation n’est requis et l’identification par puce ou tatouage n’est pas exigée.

Les chats importés au Canada en provenance d’un pays autre que les États-Unis sont inspectés à leur arrivée et leur certificat examiné. Des frais sont imposés par l’ACIA pour ce service. Ces frais doivent être payés au moment de l’inspection et varient selon que l’animal doit être vacciné ou non au point d’entrée.

Chiens

Les chiens peuvent être admis au Canada quelle que soit la durée du séjour (séjour permanent, visite temporaire ou transit), sans mise en quarantaine. A noter que, depuis le 29 août 2005, la province de l’Ontario interdit l’importation de pit-bulls.

Les conditions d’importation diffèrent selon que l’animal provient ou non d’un pays que le Canada reconnaît comme exempt de la rage (voir ci-dessus la liste des pays reconnus par l’agence canadienne d’inspection des aliments comme étant exempts de la rage).

Chien âgé de trois mois ou moins

La vaccination contre la rage ou la présentation d’un certificat attestant que le chien provient d’un pays exempt de la rage n’est pas exigée.

A noter que cette dispense s’applique également au chien-guide, au chien pour malentendant et au chien d’assistance lorsque la personne qui l’importe en est l’utilisateur.

Chien âgé de plus de trois mois, accompagné de son propriétaire et provenant d’un pays où il existe des cas de rage

La France ne faisant pas partie des pays que le Canada reconnaît comme exempts de la rage, l’animal devra être en possession d’un certificat original de vaccination contre la rage en cours de validité et établi, en anglais ou en français, par un vétérinaire breveté (vétérinaire autorisé à pratiquer la médecine vétérinaire dans le pays d’origine de l’animal). Le certificat doit clairement identifier l’animal (sa race, sa couleur, son poids, etc.), attester qu’il est actuellement vacciné contre la rage et donner toutes précisions sur le vaccin utilisé (nom commercial du vaccin contre la rage homologué, numéro de série, durée de validité, laquelle ne peut dépasser trois ans). A noter que, si aucune date de validité n’est indiquée sur le certificat, le vaccin n’est considéré valable que pour un an. Aucune période d’attente n’est imposée entre la date de vaccination et la date d’entrée de l’animal au Canada.

Si l’animal n’est pas en possession, au moment de son entrée sur le territoire canadien, d’un certificat de vaccination contre la rage, vous devrez faire vacciner, à vos frais, l’animal contre la rage dans un délai précis et remettre ensuite le certificat de vaccination à un inspecteur.

L’identification par puce ou tatouage n’est pas exigée pour l’importation d’un chien domestique.

Si votre chien ne voyage pas avec vous et qu’il est âgé de moins de huit mois, il doit être muni d’un certificat zoosanitaire délivré au cours des 72 heures précédant son entrée au Canada qui atteste que l’animal était âgé d’au moins six semaines au moment de sa vaccination contre la maladie de Carré, le parvovirus, le virus parainfluenza et l’hépatite.

Les chiens importés au Canada en provenance d’un pays autre que les États-Unis sont inspectés et leur certificat examiné. Des frais sont imposés par l’ACIA pour ce service. Ces frais doivent être payés au moment de l’inspection et varient selon que l’animal doit être vacciné ou non au point d’entrée ou non.

Source : ACIA - Agence canadienne d’inspection des aliments

Pour en savoir plus :

Mise à jour : avril 2014