Coût de la vie

Monnaie et change

L’unité monétaire est le bolivar souverain, il remplace le bolivar fort (VEF) depuis le 20 août 2018, son code ISO est VES. Un bolivar se divise en 1000 céntimos. Les billets sont au nombre de huit (2, 5, 10, 20, 50, 100, 200, et 500 bolivars.). Un euro vaut environ 71 bolivars.

Opérations bancaires

Des distributeurs sont présents dans tout le pays. Les principales banques sont : Banco Provincial, Mercantil et Banesco, elles sont ouvertes du lundi au vendredi, de 8h30 à 11h30 et de 14h à 16h30.

Budget

Le candidat à l’expatriation devra se garder de chercher à apprécier sa situation en convertissant tous les chiffres en euros, ou en tentant de déterminer le pouvoir d’achat en France du montant obtenu. Cette appréciation doit se faire avant tout sur le montant des dépenses dans le pays d’expatriation, qu’elles soient exprimées en monnaie locale ou en euros, en regard du salaire qui est susceptible d’y être perçu.

D’une façon générale, en raison de son économie largement dominée par les hydrocarbures, le Vénézuéla est l’un des pays d’Amérique Latine où le coût de la vie est assez élevé. Il évolue cependant à des rythmes différents selon les villes, ainsi Valencia et Maracaibo connaissent une plus forte expansion.

Alimentation

Il est possible de trouver à peu près tous les produits sur le marché local. Attention, toutefois, les délais sont très longs et il est courant d’avoir des ruptures de stocks.

Les commerces sont ouverts de 9h à 18 ou 19h, certains ferment pour le déjeuner. A Caracas, les centres commerciaux ferment plus tard et sont ouverts 7 jours sur 7.

Pour connaître les prix des denrées alimentaires, consultez les sites internet des supermarchés en ligne :

Prix moyen d’un repas dans un restaurant

Le midi les restaurants proposent des menu del dia à des prix avantageux. De même les panaderias vendent des plats de type pain au fromage ou empañadas à petits prix. Dans les restaurants traditionnels les prix varient selon le type d’établissement et la qualité de la nourriture.

Evolution des prix

La dépréciation du bolivar face au dollar et à l’euro s’est considérablement accélérée depuis le début des années 2000 conduisant à une forte inflation. A titre d’exemple le taux d’inflation était d’environ 27% en 2010.

Pour connaître l’indice des prix à la consommation (IPCH), tous postes de dépenses confondues, consultez le site internet de la Banque mondiale.

Mise à jour : décembre 2013

PLAN DU SITE