Santé

Pour une présentation des risques épidémiologiques ainsi que des conseils sur la médecine au quotidien, consultez les pages suivantes :

Vaccinations

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, il n’est pas nécessaire de se vacciner contre une maladie particulière pour entrer en Suède.

Cependant, les vaccinations de base doivent être à jour. Cela inclut : rougeole-oreillons-rubéole (ROR), le vaccin diphtérie-tétanos-coqueluche, la varicelle, la polio et le vaccin annuel contre la grippe.

En Suède, il existe un programme de vaccination systématique des enfants, et ce contre neuf maladies :

Diphtérie, coqueluche, poliomélyte, rougeole, oreillons, rubéole, les infections causées par l’haemophilus grippal de type B, les pneumocoques, et maintenant, pour les filles, la vaccination contre le HPV (Human Papillomavirus).

Voir également la fiche Suède du Center for Disease Control Prevention

Les maladies et leur fréquence en Suède

Vaccination

Les maladies à risque faible/modéré en Suède :

  • Diphtérie (rare)
  • Hépatite A
  • Hépatite B
  • Méningocoque
  • Pneumocoque
  • Poliomyélite (rare)
  • Tétanos
  • Tuberculose
  • Turista

Maladies inexistantes en Suède :

  • Fièvre jaune
  • Encéphalite japonaise
  • Choléra
  • Malaria
  • Rage
  • Fièvre typhoïde

Il existe un risque d’encéphalite à tiques (TBE) sur la côte Ouest de la Suède, dans l’archipel de Stockholm, sur la côte Ouest du Lac Mälaren, sur les bords des lacs Vänern et Vättern et dans les zones rurales en été, qui est transmise par les tiques.

Il est recommandé de se vacciner contre le TBE.

Précautions à prendre dans la vie pratique

Le SIDA est présent partout dans le monde et les mesures de prévention doivent être appliquées où que l’on soit. La surveillance des personnes ayant contracté le SIDA est très stricte et le dépistage systématique est fréquemment effectué.

Médecine de soins

Toutes les personnes domiciliées en Suède sont couvertes par le système national d’assurance maladie (Försäkringskassan). Les soins de santé publique sont placés sous la responsabilité des conseils généraux (Landsting) des régions et des communes.

La sécurité sociale en Suède fonctionne sur le principe des forfaits annuels : chaque citoyen paie ses soins, ses soins dentaires, ses soins hospitaliers et ses médicaments jusqu’à un certain plafond à partir duquel ils sont pris en charge par Försäkringskassan pendant 12 mois à compter de la première consultation : les consultations ne sont intégralement prises en charge qu’en cas de dépassement d’un seuil annuel de dépenses de 1100 SEK.

La prise en charge des médicaments par Försäkringskassan des médicaments est également soumise à l’acquittement préalable d’une franchise (dépense minimum de 2200 SEK par an).

Dans les centres médicaux et les services d’urgence hospitaliers, le ticket modérateur est de 200 SEK pour les adultes de + de 18 ans. Il est de 350 SEK pour un spécialiste. Ces honoraires peuvent être dépassés chez les praticiens du secteur privé.

Pour les citoyens de l’UE, il faut être muni de sa carte européenne d’assurance maladie pour bénéficier des mêmes tarifs que les citoyens suédois.

Le coût d’une consultation sans cette carte européenne est de 1775 SEK.

Les soins dentaires sont entièrement payants pour les adultes de plus de 30 ans. Cependant il existe un système de palier, où passée une franchise de 3000 SEK, Försäkringskassan prend en charge 50% des frais dentaires pour le palier 3000 SEK à 15 000 SEK, puis prend en charge 85% des frais au-delà de 15 000 SEK, sur une période de 12 mois.

Les contrôles périodiques sont partiellement pris en charge pour les personnes de 19 à 29 ans, ils peuvent être pris en charge lorsque le patient a souscrit une assurance privée. Les soins sont gratuits pour les mineurs. Toutefois pour les soins d’orthodontie de ces derniers, un agrément préalable est nécessaire.

En cas d’hospitalisation, le forfait journalier est de 80 SEK (environ 9 €).

Médecins

La Suède est un des pays les plus avancés au monde dans le domaine médical et pour la recherche. Les hôpitaux sont très bien équipés en matériel moderne. La qualité des soins, examens ou analyses est en principe très bonne, mais le manque de personnel médical (médecins, infirmières) oblige à prendre des rendez-vous longtemps à l’avance (surtout avec les spécialistes) et à de longues heures d’attente dans les services hospitaliers, même aux urgences.

Hôpitaux

Numéros utiles

Grands hôpitaux de Stockholm :

Il existe des dispensaires (vårdcentraler) dans tous les quartiers de Stockholm.

A Göteborg :

A Malmö :

Pour en savoir plus :

Mise à jour : juin 2014

PLAN DU SITE