Passeport, visa, permis de travail

Quel que soit le motif de votre séjour, renseignez-vous auprès du consulat général du Chili à Paris qui vous informera sur la règlementation en matière d’entrée et de séjour au Chili, règlementation que vous devrez impérativement respecter. N’hésitez pas à consulter le site ministère de l’Intérieur chilien afin de vous familiariser avec les modalités d’entrée et de séjour dans le pays.
Une fois sur place c’est le Departamento Extranjería y Migración (service des étrangers et de l’immigration chilien) qui prend le relais. En aucun cas, vous n’êtes autorisé à travailler au Chili sans permis adéquat.
Le consulat de France au Chili n’est pas l’organisme compétent pour répondre à vos demandes d’information concernant votre séjour au Chili.

Les différents types de visa

Visa de touriste

Les Français n’ont pas besoin de visa de tourisme pour voyager au Chili pour une période maximale de 90 jours. Il suffit d’un passeport en règle et d’un billet de sortie du Chili.

Si vous désirez prolonger votre séjour, vous avez la possibilité de demander une prorogation de trois mois. Pour cela, vous devrez vous munir d’une photocopie de votre passeport et de la carte de touriste qui vous a été délivrée à l’entrée dans le pays. Les frais de prorogation s’élèvent à 100 USD.

Votre statut de touriste ne vous autorise pas à travailler au Chili.

Visa étudiant/stages

Les étudiants français doivent demander un visa pour poursuivre leurs études au Chili. Ce visa ne les autorise pas à travailler dans le pays. Après deux années d’études, ils peuvent demander un permis de résidence définitive.

Pour effectuer un stage rémunéré au Chili, vous devez demander un visa temporaire.

Dans le cadre du nouveau projet de loi sur l’immigration, plusieurs dispositions nouvelles sont à signaler :

  • A compter du 23 avril 2018, il ne sera plus possible de demander un visa de résidence temporaire pour raisons professionnelles (« visa temporaria por motivos laborales ») créé en 2015, lorsque l’on est entré au Chili en qualité de touriste.
  • A compter du 1er août 2018, création de 3 nouveaux types de visas :
    • Visa Temporaire d’Opportunités, pour entreprendre et travailler jusqu’à 12 mois, renouvelable une fois, à solliciter en dehors du Chili ;
    • Visa Temporaire d’Orientation Internationale, pour entreprendre et travailler pour une durée de 12 mois, renouvelable une fois, destiné aux étrangers qui auront atteint un certain niveau d’études dans une université figurant sur une liste à déterminer, à solliciter en dehors du Chili ;
    • Visa Temporaire d’Orientation Nationale, pour entreprendre et travailler pour une durée de 12 mois, renouvelable une fois, destiné aux étrangers admis en 3ème cycle dans des universités chiliennes accréditées, à solliciter au Chili.

Tout étranger désirant s’installer au Chili doit être en possession d’un visa de long séjour à son entrée dans le pays pour pouvoir effectuer les formalités de dédouanement lors du déménagement. Ce visa s’obtient auprès du consulat général du Chili en France

Sites à consulter

Dans tous les cas, renseignez-vous auprès du consulat général du Chili en France et du Departamento Extranjería y Migración avant votre départ.

Une fois au Chili, votre interlocuteur sera :
Ministère de l´Intérieur
Departamento de Extranjeria y Migracion (service des étrangers et de l’immigration)
San Antonio n°580 - piso 2 - Santiago Centro.
Téléphone : [56] (2) 600 486 3000 ou [56] (2) 323 93 100

Mise à jour : avril 2017

PLAN DU SITE