Coût de la vie

Monnaie et change

L’unité monétaire est le cédi ghanéen (GHS) lequel a remplacé l’ancien cédi (GHC) en 2007.

Au 1er janvier 2014, le cédi vaut 0,312 euros, c’est-à-dire qu’un euro équivaut à 3,2 cédis*. Les divisions du cedi s’appellent les pesewas.

Opérations bancaires

La carte de crédit internationale "visa" est aujourd’hui largement acceptée dans les grandes villes du pays, notamment à Accra, dans les hôtels, les supermarchés et centres commerciaux, les restaurants, et dans les guichets automatiques des banques. Les frais bancaires occasionnés sont généralement de l’ordre de 3%. La Mastercard est moins répandue. Le règlement des dépenses de consommation courante en espèces reste néanmoins le plus fréquent.

La Société Générale y est représentée.

Transfert de fonds :

Les transferts de fonds peuvent s’effectuer à partir d’un compte en devises étrangères. La monnaie nationale n’est pas convertible à l’étranger.

Alimentation

Les conditions d’approvisionnement sont bonnes, mais le coût des produits alimentaires importés est élevé (compter un triplement du prix, au minimum).

Le prix d’un repas au restaurant peut varier de 10 à 25€ environ (de 20 à 100€ dans un restaurant occidental).

Evolution des prix

Le Ghana a connu ces dernières années une inflation de l’ordre de 10% l’an (13% en 2013).

Pour connaître l’indice des prix à la consommation (IPCH), tous postes de dépenses confondues, consultez le site internet de la Banque mondiale.

Mise à jour : janvier 2014

PLAN DU SITE