Emploi, stage

Marché du travail

Outre une recherche en amont, en France, il est possible de passer une petite annonce dans le bulletin de la Chambre de commerce France-Brésil. Les candidatures spontanées sont très fréquemment utilisées au Brésil. Toutefois il convient de disposer d’un solide réseau de relations. Il convient de souligner le peu de possibilités d’embauche à Brasilia, ou très peu d’entreprises ou d’industries sont installées.

Les grandes entreprises internationales se situent généralement dans la partie sud du Brésil, de Rio de Janeiro à Porto Alegre, en passant par Curitiba. São Paulo joue le rôle de la capitale industrielle du pays, la plupart des entreprises françaises y sont en effet basées.

Secteurs à fort potentiel

  • technologies de l’information et de la communication
  • alimentation et restauration (nombre d’expatriés français installés à Brasilia travaillent dans ce domaine : restaurants, traiteurs, pâtisserie…)

Secteurs à faible potentiel

Il n’y a pas véritablement de secteurs à déconseiller, mais si l’emploi recherché ne présente pas de spécificité technique particulière ou ne nécessite pas l’usage de la langue française, il faut pouvoir arguer d’un différentiel.

Rémunération

Au 1er janvier 2010, le salaire minimum mensuel est de 510 R$ (220€).

Les cadres, dont le niveau de qualification est souvent élevé, sont généralement bien rémunérés. A fonction égale, il existe toutefois de grandes disparités régionales dans les niveaux de rémunération.

C’est à Sao Paulo que les salaires sont les plus élevés mais il en est de même pour le coût de la vie.

Mise à jour : décembre 2013

PLAN DU SITE