La communauté française inscrite au registre des Français établis hors de France

Au 31 décembre 2018, le nombre d’inscrits au registre des Français tenu par les consulats s’élève à 1 802 382, soit -1,05% par rapport à 2017.
Pour mémoire, l’inscription au registre n’est pas obligatoire. On estime le nombre global de Français vivant à l’étranger, y compris ceux qui ne sont pas inscrits au registre, autour de 2,5 millions.

Une légère diminution des inscrits

Après une année marquée par de nombreuses inscriptions dans la perspective des élections présidentielle et législatives, 2018 observe une légère baisse des inscrits au registre des Français qui peut s’expliquer par la radiation (départ définitif) de nombreux usagers qui séjournaient temporairement à l’étranger, comme c’est le cas pour les étudiants, les saisonniers ou encore les personnes avec des contrats temporaires.

Dans sa volonté d’améliorer et de simplifier sa relation avec l’usager, le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères œuvre constamment pour être au plus près de son public à l’étranger et pour optimiser le service rendu. Le registre en ligne sur le site de service-public.fr fait partie de cette modernisation de l’administration et permet à chaque Français de s’affranchir des distances et des horaires d’ouverture des consulats. Les différentes campagnes de communication menées en 2018 ont eu un impact important puisque 16 406 usagers se sont radiés du registre en ligne.

Accès à la version optimisée de la carte


Une forte présence de la communauté française en Europe et dans les pays du G20

Les 5 premiers pays d’accueil de la communauté inscrite au registre restent les mêmes que les années précédentes, avec dans l’ordre Suisse, États-Unis, Royaume-Uni, Belgique, Allemagne.
Avec un nombre d’inscrits allant de 112 000 pour l’Allemagne à près de 190 000 pour la Suisse, ils concentrent 40,8% de la communauté française inscrite au registre. L’Europe au sens continental regroupe quant à elle 48,32% des Français inscrits.

En outre, on retrouve dans la liste des 13 pays comptant plus de 30 000 inscrits tous les grands voisins de la France, des pays aux forts liens historiques et culturels (Maroc, Algérie, Israël et Canada) et les deux premières économies du monde (Chine et États-Unis).

60,3% de la communauté française inscrite réside dans l’un des pays du G20 et près de 40% des Français établis à l’étranger habitent dans un des pays membres de plein droit de l’Organisation internationale de la Francophonie.

A l’échelle régionale, la communauté française se répartit de la façon suivante :

  • Europe (UE et hors UE) : 48,32%
  • Amériques : 20,29 %
  • Afrique du Nord Moyen-Orient : 14,49%
  • Asie-Océanie : 7,9%
  • Afrique subsaharienne et Océan indien : 7,97%

Une répartition par âge et par genre qui reste stable

La répartition des Français inscrits par genre est stable sur les dernières années. Avec 50% de femmes parmi les inscrits au registre en 2018, la population française établie à l’étranger est légèrement moins féminisée que la population française métropolitaine qui compte 51,6% de femmes.

Il existe cependant des différences selon les zones géographiques. Ainsi, les femmes sont toujours moins présentes en Asie-Océanie (45%) et plus présentes dans les États membres de l’Union européenne (52,3%).

La structure par âge de la communauté française établie à l’étranger est stable par rapport à l’année précédente. 34,3% des inscrits ont moins de 25 ans quand 50,5% ont entre 25 et 60 ans et 15,2% plus de 60 ans.

Février 2019

PLAN DU SITE