Britannique, je réside en France

Le 10 avril 2019, les chefs d’État ou de gouvernement des 27 États membres ont convenu d’une nouvelle prolongation de la période de négociation prévue par l’article 50 du traité sur l’Union européenne, qui durera jusqu’à ce que le Royaume-Uni ratifie l’accord de retrait et au plus tard le 31 octobre 2019. Le Conseil européen fera le point sur les progrès accomplis lors de sa réunion de juin 2019.
A compter du 31 octobre en revanche, aucune option ne peut être exclue. En outre, si le Royaume-Uni n’a pas ratifié l’accord au 22 mai, et qu’il n’organise pas les élections européennes sur son territoire, il sortira de l’Union le 1er juin 2019.
Il est donc nécessaire de se préparer à tous les scénarios : un accord de retrait ratifié par les deux parties, ou l’absence d’accord.

Sera-t-il nécessaire pour les ressortissants britanniques d’obtenir un titre de séjour ?

Quelles seront les démarches à effectuer pour obtenir un titre de séjour ?

Quels sont les critères officiels pour les Britanniques résidant déjà en France qui voudraient solliciter une carte de séjour ?

Pour toutes ces questions, nous vous invitons à consulter la rubrique dédiée sur le site du ministère de l’intérieur

Mise à jour : 12/04/2019

PLAN DU SITE