Enseignement français à l’étranger – Semaine des lycées français du monde (12-19 novembre 2017)

L’Agence pour l’enseignement français à l’étranger, opérateur du ministère de l’Europe et des affaires étrangères, organise du 12 au 19 novembre la première édition de la Semaine des lycées français du monde.

Ancienne élève du lycée Descartes de Rabat au Maroc, l’écrivaine Leïla Slimani, prix Goncourt 2016, en est la marraine. Leïla Slimani vient d’être nommée par le président de la République représentante personnelle pour la Francophonie.
Près de 150 établissements dans 80 pays organisent à cette occasion plus de 460 événements (journées portes ouvertes, événements conviviaux, rencontres sportives, projets culturels, solidaires et pédagogiques) pour fédérer les communautés scolaires sur tous les continents et promouvoir le modèle éducatif des lycées français du monde auprès de nouveaux publics.

Lors de conférences organisées à Paris et dans les lycées de Barcelone et Moscou, l’AEFE mettra chaque jour à l’honneur des thèmes-clés pour valoriser sur une scène éducative mondiale très compétitive les points forts de l’enseignement à la française - notamment l’enseignement des sciences, de la pratique sportive, de la philosophie, de la culture de l’engagement et l’éducation à la citoyenneté, tout comme l’école maternelle et les efforts d’accueil des élèves en situation de handicap.

Le réseau de l’AEFE est constitué d’écoles, collèges et lycées homologués par le ministère de l’éducation nationale. Présent dans 137 pays, il compte 492 établissements et près de 350 000 élèves à la rentrée 2017, de la maternelle à la terminale, scolarisant près de 60% d’étrangers. L’homologation atteste de la conformité de l’établissement au système éducatif français et à ses programmes. Elle garantit également la continuité de l’enseignement quel que soit le pays d’accueil. Ce principe de continuité pédagogique permet aux élèves des lycées français du monde de poursuivre une scolarité d’excellence pouvant commencer dans un pays et se prolonger dans un autre, selon la mobilité de leur famille. Le réseau permet ainsi aux élèves étrangers de s’approprier la culture française et francophone tout en restant connectés à celle de leur pays, et aux élèves français de tirer le meilleur parti de leur insertion dans un milieu étranger.

En portant le modèle éducatif français à l’international, les lycées français du monde sont un outil essentiel de la diplomatie d’influence de la France. La priorité accordée à l’enseignement français à l’étranger a d’ailleurs été réaffirmée par le président de la République qui a annoncé devant l’assemblée des français de l’étranger le 2 octobre que les crédits de l’AEFE seraient préservés en 2018 et 2019. M. Jean-Yves Le Drian a rappelé, le 7 novembre, à l’Assemblée nationale, la vigilance du ministère de l’Europe et des affaires étrangères pour que tous les élèves du réseau de l’AEFE puissent continuer à bénéficier de cet enseignement de qualité


En savoir plus sur l’AEFE

PLAN DU SITE