Rencontre de Jean-Yves Le Drian avec les représentants d’ONG humanitaires et de promotion des droits de l’Homme (Paris, 23 octobre 2017)

Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des affaires étrangères, a reçu ce 23 octobre les représentants de plusieurs organisations non-gouvernementales actives dans le domaine des droits de l’Homme et de la protection des civils dans les zones de conflit.

Le ministre et les représentants des ONG, dont la plupart sont présentes et actives sur le terrain, ont échangé sur l’impact humanitaire des principales crises internationales, notamment en Syrie, en Irak, au Yémen, en Birmanie, au Sahel, en Afrique de l’Est, ainsi que sur la situation des réfugiés et des migrants.

Les discussions ont porté sur les violations du droit international humanitaire, en particulier les difficultés d’accès de l’assistance humanitaire dans les zones de conflit, sur la sécurité des personnels humanitaires et de santé et sur les conséquences des déplacements forcés qui affectent près de 65 millions de personnes. Le ministre et ses interlocuteurs ont évoqué les moyens de réformer le système humanitaire mondial pour accroître son efficacité au service des populations les plus vulnérables.

Jean-Yves Le Drian a fait part de son souhait de conforter dès 2018 les moyens financiers dédiés à l’action humanitaire. Dans le cadre d’une approche intégrée de la gestion des crises, les volets humanitaires et de développement constituent des piliers essentiels de l’action de la France. C’est le cas au Sahel avec l’initiative "Alliance pour le Sahel", ou encore au Levant où le ministre vient d’annoncer la mobilisation de 10 millions d’euros en faveur de la stabilisation à court terme des zones libérées de Daech en Syrie.

A l’occasion de cette rencontre, le ministre a également réaffirmé la place prioritaire accordée aux droits de l’Homme dans l’action de la diplomatie française, à la fois dans les enceintes multilatérales et dans le dialogue avec nos partenaires. Le rétrécissement de l’espace de la société civile dans de nombreux pays, les menaces qui pèsent notamment sur les défenseurs des droits et les journalistes, la promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes et les droits des personnes LGBTI ont tout particulièrement été évoqués.

Cette rencontre a enfin été l’occasion d’échanger sur les objectifs de la présidence française du Conseil de sécurité des Nations unies en matière de protection des civils et de promotion des droits de l’Homme. Jean-Yves Le Drian présidera les 30 et 31 octobre à New York des événements de haut niveau consacrés à la protection des personnels médicaux dans les zones de conflit et à la situation des enfants dans les conflits armés.

Les rencontres entre Jean-Yves Le Drian et les représentants des ONG se poursuivront de manière régulière, notamment dans la perspective de la prochaine conférence nationale humanitaire au printemps 2018.

PLAN DU SITE