Déclaration des ministres des Affaires étrangères des pays de l’OTAN (02.04.20)

Partager

Déclaration publiée à l’issue de leur réunion du 2 avril 2020

1. Nous, ministres des Affaires étrangères des pays de l’OTAN, nous réunissons aujourd’hui au plus fort d’une pandémie sans précédent, qui touche l’ensemble des Alliés et des pays partenaires, imposant un immense tribut en vies humaines et provoquant un choc soudain et violent pour les économies de nos pays. Nous témoignons notre plus profonde sympathie à toutes les victimes de la maladie à coronavirus (COVID-19) et à toutes celles et tous ceux qui subissent les conséquences de cette maladie. Nous rendons hommage au personnel de santé, ainsi qu’à toutes les autres personnes se trouvant en première ligne de la bataille que nous livrons à la maladie. Parmi celles-ci figurent les hommes et les femmes en uniforme, qui continuent d’œuvrer chaque jour à notre sécurité collective. Et nous remercions nos concitoyens et concitoyennes qui savent qu’en étant solidaires, nous viendrons plus vite à bout de ce fléau et sauverons des vies.

2. L’OTAN contribue à l’effort collectif. Les Alliés s’entraident – notamment par la mise à disposition de professionnels de la santé, de lits d’hôpital et d’équipement médical essentiel, ainsi que par l’échange de bonnes pratiques et d’idées sur les moyens de combattre cette maladie meurtrière. Nous acheminons des fournitures médicales indispensables par voie aérienne depuis divers endroits du globe, proposons du personnel médical, du matériel et des équipements essentiels de sources civiles et militaires, et mettons nos connaissances et nos ressources médicales, scientifiques et technologiques au service de réponses innovantes. En outre, les Alliés unissent leurs efforts pour que le public ait accès, en temps utile, à une information transparente et exacte, ce qui est déterminant pour vaincre cette pandémie et combattre la désinformation. Une approche coordonnée et globale étant nécessaire, l’OTAN travaille en étroite collaboration avec d’autres organisations internationales, notamment l’ONU, l’Organisation mondiale de la santé et l’Union européenne.

3. Alors que nous faisons absolument tout ce qui est possible pour contenir et, à terme, vaincre ce fléau, l’OTAN reste en action, tient le cap et demeure prête à remplir ses tâches fondamentales : défense collective, gestion de crise et sécurité coopérative. Notre capacité à mener nos opérations et à assurer la dissuasion et la défense face à toutes les menaces auxquelles nous sommes confrontés est intacte. Et aujourd’hui, nous avons pris de nouvelles décisions afin de renforcer le rôle de l’OTAN pour ce qui est de relever les défis de sécurité actuels et futurs.

4. Nous accueillons en notre sein la Macédoine du Nord, trentième membre de l’Alliance. Aux prises avec ce défi sans précédent, nos trente pays font front ensemble, dans un esprit de solidarité et d’unité transatlantique.