OTAN - Participation de Jean-Yves Le Drian à la réunion des ministres des Affaires étrangères de l’OTAN (visioconférence, 1er et 2 décembre 2020)

Partager

Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, participe les 1er et 2 décembre par visioconférence à la réunion des ministres des Affaires étrangères de l’OTAN.

Cette réunion est l’occasion pour les ministres de prendre connaissance du rapport du groupe de réflexion sur l’avenir de l’OTAN et d’échanger sur les recommandations qu’il propose. Ce rapport constitue une première réponse au processus de réflexion sur l’avenir de l’Alliance lancé il y a un an à l’initiative de la France et de l’Allemagne.

Dans la continuité des appels du président de la République à une réflexion stratégique au sein de l’Alliance, le ministre a salué les recommandations permettant de renforcer la cohésion, la solidarité et la prévisibilité entre Alliés.

Le ministre a souligné l’importance des propositions pour renforcer la coopération avec l’Union européenne, ainsi que de celles visant à réaffirmer les valeurs et les principes qui doivent guider les relations entre Alliés. Ce processus de réflexion se poursuivra lors du prochain sommet de l’OTAN en 2021. Le ministre a partagé également ses analyses sur les évolutions du contexte stratégique qui ont un impact sur les intérêts de sécurité de l’Alliance. Le ministre a rappelé l’importance d’une posture de défense et de dissuasion robuste de l’OTAN, à laquelle la France contribue directement, mais également de maintenir ouverte la possibilité d’un dialogue avec la Russie en particulier, conformément aux positions agréées de l’Alliance.

Ces échanges ont permis aux ministres d’aborder les crises régionales et l’ensemble des ingérences extérieures qui menacent la stabilité et l’unité de l’Alliance. Les ministres ont évoqué la poursuite de la lutte commune contre le terrorisme, notamment en Afghanistan et en Irak. Le ministre a réitéré l’importance de la concertation et de la coordination dans les enceintes pertinentes, dans le cadre de la Coalition internationale contre Daech comme à l’OTAN, pour protéger nos intérêts de sécurité communs dans ces deux pays.

Les ministres auront également des discussions sur les opportunités et les défis liés à l’émergence de la Chine. Cette session se déroulera en présence du Haut représentant de l’Union européenne et le Ministre rappellera l’importance d’une bonne coordination entre l’UE et l’OTAN sur ces enjeux.

Les ministres seront enfin rejoints par les ministres géorgien et ukrainien des Affaires étrangères afin d’échanger sur la situation sécuritaire dans la région de la mer Noire.