Journée mondiale contre la faim (15 juin 2018)

A l’occasion de la journée mondiale contre la faim, nous n’oublions pas que 815 millions de personnes dans le monde sont sous-alimentées, soit 1 personne sur 9. Parmi elles, 124 millions de personnes, réparties dans 51 pays et territoires, souffrent d’une insécurité alimentaire grave.

Malgré les efforts de la communauté internationale pour lutter contre ce fléau, ces chiffres augmentent depuis deux ans, en raison principalement de conflits (Yémen, crise syrienne, Soudan du Sud) et de phénomènes climatiques extrêmes (sécheresses en Afrique australe et au Sahel notamment).
La France est mobilisée pour lutter contre la faim et agit, notamment à travers l’aide alimentaire programmée (34M€ en 2018), pour renforcer la résilience des populations et permettre le retour à l’autonomie alimentaire, que ce soit dans des contextes d’urgence ou d’insécurité alimentaire chronique. A côté de l’aide alimentaire fournie par des moyens innovants tels que les transferts monétaires, les achats d’aliments sur les marchés locaux ou régionaux sont encouragés pour aider à la reprise de l’activité locale de production et de commercialisation et stimuler ainsi l’économie et les emplois.

PLAN DU SITE