Jean-Baptiste Lemoyne au salon international de l’alimentation (Paris, 22.10.2018)

Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Europe et des affaires étrangères, s’est rendu aujourd’hui au salon international de l’alimentation.

Durant quatre jours, ce salon fera de Paris la capitale mondiale de l’alimentation. L’événement rassemble plus de 7000 entreprises et devrait accueillir 160 000 visiteurs professionnels environ. La France est cette année encore le premier exposant, avec environ 1000 entreprises.

Le secrétaire d’Etat a participé au lancement du guide de Business France co-rédigé avec le ministère de l’agriculture et de l’alimentation, « Agroalimentaire, où exporter ? », qui donne aux entreprises des informations stratégiques pour saisir les nouvelles opportunités sur les marchés internationaux. Il a également assisté à la remise des RIA Globes – Prix de l’initiative agroalimentaire à l’international, concours biennal récompensant des entreprises et initiatives collectives ayant adopté une démarche innovante ou créé un produit innovant destinés aux marchés export.

Jean-Baptiste Lemoyne a réaffirmé l’engagement du ministère de l’Europe et des affaires étrangères pour favoriser les exportations agroalimentaires qui constituent l’un de nos priorités en matière de commerce extérieur. Les exportations sont un relai de croissance essentiel pour les secteurs agricole et agroalimentaire, qui sont l’un des piliers de notre économie. Ces deux secteurs sont ainsi le troisième excédent de notre balance commerciale et les 18 000 entreprises qui constituent les industries agroalimentaires, en grande majorité des PME, font vivre quant à elles plus de 400 000 personnes.

Pour les soutenir, nos entreprises peuvent pleinement compter sur la mobilisation de nos ambassades, notamment à travers leurs conseillers agricoles, de notre opérateur Business France et du ministère de l’agriculture et de l’alimentation. Elles bénéficient également de la réforme en cours du dispositif de soutien au commerce extérieur en France dans le cadre des Régions, qui doit permettre de simplifier les démarches pour exporter.

PLAN DU SITE