Journée mondiale de l’approche « Une seule santé » 2018, 3 novembre 2018

A l’initiative de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), de l’Organisation des Nations-Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) et de l’Organisation Mondiale de la Santé Animale (OIE), la journée du 3 novembre est, pour la 3e année consécutive, dédiée à l’approche « Une Seule Santé ».

Le concept «  Une seule santé  » (One health) repose sur la conviction que la santé humaine, la santé animale et la santé environnementale ne font qu’un, et qu’il est essentiel de décloisonner les approches de ces questions sanitaires.

Cette approche trouve tout son intérêt dans la lutte contre la résistance aux antibiotiques où santé humaine, santé animale et équilibres environnementaux sont intimement liés. De plus, les crises sanitaires récentes – cas d’infections humaines par certains virus de l’influenza aviaire, réémergence de maladies à transmission vectorielle (Zika, dengue, chikungunya), épidémie de maladie à virus Ebola – ont aussi mis en évidence l’importance d’une approche intégrée des maladies infectieuses associant homme, animal et leur environnement. Cette approche ne se limite pas aux maladies transmissibles puisque les actions de protection de l’environnement ont des effets bénéfiques sur toutes les dimensions de la santé humaine et animale.

La France se réjouit que l’approche « Une seule santé » soit de plus en plus intégrée par les acteurs de la santé humaine, animale, végétale et de l’environnement, et appelle à renforcer la mobilisation internationale dans ce domaine.

PLAN DU SITE