Réunion des ministres des Affaires étrangères du G7 (5-6.04.19, Dinard – Saint-Malo)

Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des affaires étrangères, accueille ses homologues du G7 à Dinard et à Saint-Malo les 5 et 6 avril 2019.

Présentation de la réunion des ministres des Affaires étrangères

Les ministres des Affaires étrangères ont traité des enjeux au cœur de la lutte contre les inégalités au niveau mondial, au travers :

  • des réponses communes à apporter aux défis de sécurité internationale, en particulier le terrorisme et les trafics, ainsi qu’aux grandes crises régionales, qui fragilisent les sociétés et frappent d’abord les plus vulnérables ;
  • du renforcement de nos démocraties face aux nouvelles menaces, notamment liées aux conséquences de la révolution numérique et aux tentatives d’ingérence étrangère. Les engagements pris dans le cadre de « l’appel de Paris » de novembre 2018 pour un comportement responsable des États dans le cyberespace ont été abordés.

Une session spécifique a été consacrée à l’Afrique, priorité de notre présidence du G7, pendant laquelle les ministres ont évoqué la mobilisation de la communauté internationale pour soutenir les opérations africaines de paix et pour lutter contre les trafics au Sahel. La réduction des inégalités entre les femmes et hommes a été au centre des discussions, qu’il s’agisse de la protection des femmes contre les violences sexuelles dans les conflits ou du renforcement du rôle des femmes dans les processus de paix et le règlement des crises.

Les organisations internationales ont été pleinement associées aux discussions des ministres sur l’Afrique, avec la présence de Moussa Faki, président de la Commission de l’Union africaine, et de Leïla Zerrougui, représentante spéciale du Secrétaire général des Nations unies pour la République démocratique du Congo. Phumzile Mlambo-Ngcuka, directrice exécutive d’ONU Femmes, et Marie Cervetti, directrice du centre d’hébergement et de réinsertion « FIT, une femme, un toit », membre du Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes, toutes deux membres du Conseil consultatif du G7 pour l’égalité entre les femmes et les hommes, ont également participé à la réunion.

En vue du sommet de Biarritz du 24 au 26 août prochain, les ministres des Affaires étrangères ont cherché à formuler des propositions permettant de réduire les menaces, lutter contre les inégalités et renforcer la démocratie.

Plus d’informations sur le site de la présidence française du G7

Une ministérielle reconnue pour son engagement en matière de développement durable

La réunion des ministres des Affaires étrangères du G7, qui s’est tenue les 5 et 6 avril à Dinard et à Saint-Malo, a obtenu la certification ISO 20121, délivrée par « AFNOR Certification ». Il s’agit d’une norme internationale en matière de développement durable appliquée à l’événementiel, qui permet de mettre en place un système de management à même d’organiser un événement responsable dans le but de réduire, voire de supprimer, ses impacts potentiellement négatifs.

L’exemplarité environnementale et sociale constitue un axe majeur de la Présidence française du G7. Aussi, dans la continuité de la COP21/Paris Climat 2015, le Secrétariat Général du G7 s’est-il engagé à rechercher la certification ISO 20121 « systèmes de management responsable appliqués à l’activité événementielle », afin d’accorder la forme au fond. Un référentiel de valeurs communes a été adopté : exemplarité, sobriété, cohérence et ouverture. Les enjeux de développement durable à relever ont été identifiés : lutte contre toutes les inégalités, maîtrise de l’empreinte environnementale et création d’une dynamique durable, en pérennisant les bonnes pratiques mises en place, tant en interne que pour l’ensemble des parties prenantes. Ces objectifs ont été intégrés à la politique de développement durable du MEAE, et déclinés dans l’organisation de de la réunion ministérielle de Dinard/Saint-Malo.

Le MEAE a incité tous les prestataires liés à l’organisation humaine et matérielle de cet événement à les prendre en compte, dans une démarche d’amélioration continue et de mise en valeur des acteurs locaux. Des mesures concrètes ont ainsi été mises en œuvre en faveur d’une économie circulaire (pas de plastique à usage unique, réutilisation du matériel) ; de l’égalité entre les femmes et les hommes, avec l’obtention d’un label spécifique de l’AFNOR « Egalité grand événement » (parité recherchée dans les équipes en charge de l’organisation et de l’accueil) ; et en vue d’inscrire les bonnes pratiques dans la durée pour les territoires, en coopération étroite avec les autorités locales, les prestataires et des représentants de la société civile de Dinard et Saint-Malo.

Réunion plénière – Propos liminaires de Jean-Yves Le Drian

Diaporama

_80A5266

Consultez toutes les photographies

PLAN DU SITE