Italie

S’attaquer aux causes profondes de la violence à l’égard des femmes et des filles en appliquant pleinement la législation visant à lutter contre les discriminations sexistes sous toutes leurs formes et dans toutes leurs manifestations.

Une nouvelle législation (appelée Code rouge) sera mise en œuvre dans le but de renforcer la loi en vigueur et de prévenir et combattre les violences sexistes. À cette fin, un plan opérationnel, adopté dans le cadre du plan stratégique national sur la violence masculine à l’égard des femmes pour 2017-2020, sera également mis en œuvre avec un budget spécifique (38,5 millions d’euros pour 2019) pour atteindre des objectifs à plusieurs niveaux, et supervisé par un mécanisme national chargé de surveiller et d’examiner sa mise en œuvre.

Adopter, d’ici au 31 décembre 2020, un cadre stratégique visant à promouvoir l’égalité des sexes dans les politiques et programmes de croissance et de développement économique et social.

L’Italie élaborera et rendra opérationnel un cadre stratégique pour l’égalité entre les femmes et les hommes, conformément aux discussions en cours pour la nouvelle période de programmation et à la pratique nationale des plans nationaux thématiques (VAW, THB), d’ici au 31 décembre 2020. Le cadre stratégique favorisera l’autonomisation économique et sociale des filles et des femmes et renforcera la prise en compte des problématiques de genre à tous les niveaux de l’action politique, par toutes les parties prenantes concernées.

Accélérer l’éducation et l’avancement professionnel des femmes et des filles afin de lutter contre les stéréotypes sexistes à l’école et de mettre à profit leurs talents dans le domaine des STIM et dans les secteurs stratégiques et essentiels pour la croissance économique.

L’Italie renouvellera son engagement de mettre en œuvre des politiques et des programmes visant à renforcer la réussite et l’autonomisation des filles, tant à l’école qu’en dehors, à lutter contre les stéréotypes sexistes, à lutter contre les conventions sociales sexistes et à développer dès le plus jeune âge des compétences fonctionnelles, transférables et spécifiques à un emploi.