Nations Unies - Extrait du point de presse (29 novembre 2018)

Q - Quelle est la réaction du Ministère de l’Europe et des affaires étrangères aux propos du vice-chancelier allemand Monsieur Scholz qui propose que le siège de la France au sein du Conseil de sécurité de l’ONU soit transformé en siège européen ?

R - La France est membre permanent du Conseil de sécurité en vertu des dispositions de la Charte des Nations unies de 1945.

Nous assumons toutes nos responsabilités de membre permanent du Conseil de sécurité des Nations unies. Nous prenons en compte dans l’expression de nos positions nationales toutes les positions européennes. Nous participons activement avec l’Allemagne et les autres États membres à la coordination de la position de l’Union.

Nous militons activement pour la réforme du Conseil de sécurité des Nations unies. La France est favorable à l’élargissement du Conseil de sécurité et à une révision de la Charte des Nations unies pour faire entrer comme membres permanents l’Allemagne mais aussi le Japon, le Brésil, l’Inde ainsi que deux pays Africains.

L’Allemagne a été élue au Conseil de sécurité des Nations unies pour le biennium 2019-2020. Nous sommes disponibles pour coordonner nos positions avec elle, dans l’esprit du partenariat franco-allemand auquel nous sommes profondément attachés et dans le respect de la Charte.

PLAN DU SITE