Nations unies – Syrie – Reprise des pourparlers intersyriens de paix à Vienne - Q&R - Extrait du point de presse (25 janvier 2018)

Dans le cadre de la reprise ce jour, à Vienne, des négociations de paix intersyriennes, la France réitère son plein soutien à la médiation de l’envoyé spécial du secrétaire général des Nations unies pour la Syrie, M. Staffan de Mistura.

Alors que l’opposition est unifiée et adopte une position constructive, le régime syrien doit mettre fin à sa stratégie d’obstruction délibérée et s’engager de manière sincère dans la négociation. La France appelle les soutiens de Damas à exercer les pressions nécessaires à cette fin. Elle réitère également l’impérieuse nécessité d’assurer un accès immédiat, libre et sans entraves à l’aide humanitaire pour toutes les populations affectées par le conflit, notamment dans la Ghouta orientale.

Les négociations sous l’égide des Nations unies demeurent le seul cadre légitime pour le règlement de la crise syrienne, sur le fondement de la résolution 2254 du Conseil de sécurité des Nations unies et du communiqué de Genève.

Q  : Le ministre a déclaré hier que les pourparlers de paix sur la Syrie à Vienne étaient un dernier espoir pour trouver une solution politique au conflit. Vu le contexte actuel, que serait un objectif réaliste et concret pour lancer une nouvelle dynamique en moins de deux jours ?

R  : Nous vous renvoyons à la déclaration de ce jour.

PLAN DU SITE