Déplacement du ministre à New York dans le cadre de la présidence française du conseil de sécurité (30-31 octobre 2017)

Image Diaporama -

Source : Représentation de la France auprès des Nations Unies

Image Diaporama -

Source : Représentation de la France auprès des Nations Unies

Image Diaporama -

Source : Représentation de la France auprès des Nations Unies

Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des affaires étrangères, s’est rendu à New York les 30 et 31 octobre dans le cadre de la présidence française du Conseil de sécurité des Nations unies.

Le ministre a présidé les événements suivants :

  • Sahel
    Le ministre de l’Europe et des affaires étrangères a présidé le 30 octobre une réunion ministérielle en présence des représentants des pays membres du G5 Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger et Tchad). Les participants ont examiné la montée en puissance de la force conjointe, à la suite de la visite du Conseil de sécurité au Sahel (19-23 octobre) et du rapport du secrétaire général des Nations unies du 16 octobre. Cette réunion a été l’occasion de réaffirmer le soutien du Conseil de sécurité à la force conjointe et d’évoquer les modalités d’appui de la communauté internationale à l’initiative du G5 Sahel.
  • Protection des enfants dans les conflits armés
    Le ministre a présidé un débat ouvert au Conseil de sécurité le 31 octobre, avec la représentante spéciale du secrétaire général des Nations unies pour les enfants dans les conflits armés, Virginia Gamba. Alors que les progrès accomplis depuis l’adoption des engagements de Paris en 2007 sont encourageants, M. Le Drian a appelé la communauté internationale à faire de ce sujet une priorité, en particulier dans la continuité de la conférence « Protégeons les enfants de la guerre », tenue à Paris en février 2017. La France alertera spécifiquement sur les menaces que font peser les groupes terroristes sur les enfants.

Par ailleurs, le 31 octobre, le ministre a tenu une réunion consacrée à la protection des personnels humanitaires et médicaux dans les conflits. Alors que ces personnels continuent d’être les cibles d’attaques et d’actes de violence, les participants ont étudié les moyens d’améliorer la mise en œuvre des mécanismes existants, en particulier ceux prévus par la résolution 2286 sur la protection des personnels médicaux que la France a soutenue. le ministre a réaffirmé à cette occasion notre engagement à promouvoir sur le terrain le respect du droit international humanitaire et la mise en œuvre de solutions concrètes pour la protection des civils.

C’est notamment pour préparer ces deux événements que Jean-Yves Le Drian a reçu ce 23 octobre les représentants de plusieurs organisations non-gouvernementales actives dans le domaine des droits de l’Homme et de la protection des civils dans les zones de conflit. A cet égard, Jean-Yves Le Drian a annoncé l’accroissement dès 2018 des moyens financiers consacrés à l’action humanitaire.

Durant la présidence française (octobre 2017), le Conseil de sécurité a suivi les principales crises internationales et a mis notamment l’accent sur la contribution des femmes au règlement des conflits et aux sorties durables de crise. Je vous renvoie à la déclaration du ministre ce jour à ce sujet.

A l’occasion de son déplacement, Jean-Yves Le Drian a présenté les lignes directrices et les priorités de la politique étrangère française devant la presse américaine et les conseillers du commerce extérieurs au Council on Foreign Relations.

Pour plus d’informations

PLAN DU SITE