Election de Ronny Abraham à la Cour internationale de justice (9 novembre 2017)

L’élection à la Cour internationale de justice a vu la désignation pour un mandat de neuf ans de Ronny Abraham (France), Abdulqawi Ahmed Yusuf (Somalie), Antônio Augusto Cançado Trindade (Brésil), Nawaf Salam (Liban) et Dalveer Bhandari (Inde). La France adresse ses félicitations aux juges nouvellement élus ou réélus.


Elle se félicite, en particulier, de la réélection de Ronny Abraham, président en exercice de la Cour, acquise dès la première séance de vote, avec une unanimité de 15 voix lors de tous les tours de scrutin au Conseil de sécurité et le nombre de votes le plus élevé lors de chacun des six tours organisés à l’Assemblée générale. Elle salue également la contribution du juge Greenwood aux travaux de la Cour internationale de justice.

L’attachement de la France à la Cour internationale de Justice tient à l’importance de l’organe judiciaire principal des Nations Unies ainsi qu’aux responsabilités de notre pays en tant que membre permanent du Conseil de sécurité.

Créée par la Charte des Nations unies, la Cour internationale de justice est l’organe judiciaire principal des Nations unies. Sa mission est de régler, conformément au droit international, les différends qui lui sont soumis par les États et de donner des avis consultatifs sur les questions juridiques soulevées par les organes et les institutions spécialisées de l’ONU. Sa mission est donc au coeur du règlement pacifique des différends, principe consacré par la Charte des Nations unies. Ses décisions lient les États qui lui soumettent un différend.

PLAN DU SITE