Cour pénale internationale - Q&R - Extrait du point de presse (11.09.18)

Q – Avez-vous une réaction aux propos de John Bolton sur la Cour pénale internationale ?

R – La France, avec ses partenaires européens, soutient la Cour pénale internationale, tant par sa contribution budgétaire que par son niveau de coopération avec elle.

La création de la Cour pénale internationale pour juger des responsables des crimes les plus graves a représenté un pas important dans la lutte contre l’impunité à laquelle nous sommes, avec les États-Unis, très attachés.

En effet, la Cour pénale internationale est une juridiction pénale à vocation universelle. Elle agit également en vertu du principe de complémentarité, lorsque les États ne sont pas en mesure de le faire ou n’en ont pas la volonté.

La Cour doit être en mesure d’agir et d’exercer sans entrave ses prérogatives, de manière indépendante et impartiale, dans le cadre juridique défini par le Statut de Rome.

PLAN DU SITE